Test

Test Mobvoi TicWatch C2 : le nouveau Wear OS à moins de 200 euros

Gadget

Par Camille Suard le

La TicWatch C2 de Mobvoi a l'avantage, pour moins de 200 euros, de profiter de la dernière version de Google Wear OS et d'un écran Amoled.

Mobvoi continue son petit bonhomme de chemin dans le marché des montres connectées. Après une TicWatch Pro à deux écrans, le fabricant espère convaincre grâce à la TicWatch C2. Au programme, l’expérience Wear OS de Google, un style classique et un écran Amoled. Une smartwatch qui vise l’essentiel pour un prix attractif de moins de 200 euros.

Voici la fiche technique de la TicWatch C2 de Mobvoi.

NomMobvoi Tic Watch C2
Technologie de l'écranDalle Amoled
Taille de l'écran1,3 pouce
Définition360 x 360 pixels
Dimensions- 42.8x42.8x12.7 mm
- Bracelet de 22 mm
Capteurs- Rythme cardiaque
- Gyroscope
- Accéléromètre
Système exploitationWear OS
Compatibilité OSAndroid et iOS
Processeur - Qualcomm Snapdragon Wear 2100
- 4 Go RAM
Mémoire512 Mo
Connexion- Bluetooth 4.1, LE, EDR
- GPS, GLONASS, Beidou
- Wi-Fi 802.11 b/g/n
Batterie400 mAh

La TicWatch C2 au meilleur prix

Design et Ecran

Le cadran de la montre est fait d’acier inoxydable alors que le dos du boîtier se compose de plastique. Son diamètre mesure 42,82 mm et il existe deux modèles pour convenir à plusieurs tailles de poignets. La plus petite compte sur un boîtier de 12,8 mm d’épaisseur et un bracelet de 18 mm alors que la plus grande profite de 13,1 mm pour une sangle de 20 mm. Malheureusement pour moi, j’ai hérité de la deuxième version qui, même serrée au maximum se trouve un peu trop grande. Comme dans tous les cas le boîtier ne fait pas dans la finesse, le plastique saute aux yeux et n’arrange pas le style de la montre : on a bien compris que nous n’avons pas affaire à une montre haut de gamme.

La marque a fait le choix d’un parti pris discutable pour l’attribution des couleurs : rose champagne pour les plus petits poignets, bleu marine et gris argenté pour les plus larges. Par ailleurs, il n’existe que des sangles en cuir. Déjà qu’elles ne respirent pas forcément la qualité, ça n’a rien d’agréable pendant les séances sportives. Même si la montre peut se targuer d’être étanche, le cuir mouillé autour du poignet, c’est non.

La TicWatch C2 profite d’une dalle Amoled de 1,3 pouce avec définition de 360 x 360 pixels. Même si le taux de contraste et la luminosité maximale sont par définition excellents, la résolution un peu basse de 225 ppp n’offre pas tout le confort espéré. Ce petit manque de netteté est d’autant plus flagrant si on la compare à la concurrence. Je pense notamment aux Huawei Watch GT et Honor Watch Magic. Notons enfin que la luminosité automatique n’existe pas, il faut donc régler manuellement à chaque moment de la journée ou de la soirée pour garantir la meilleure lisibilité possible et s’épargner tout éblouissement. Mais l’écran de cette TicWatch a un avantage : une fonction de type always-on-display, qui affiche l’heure en permanence sans trop user de la batterie.

[nextpage title=”Performances, fonctionnalités, Autonomie”]

Performances et fonctionnalités

Avec Wear OS dans sa dernière version disponible, la montre de Mobvoi est à jour : raccourcis sur l’écran supérieur, notifications en bas, Google Assistant à gauche, suivi des activités à droite… À ces habitudes s’ajoute une nouveauté incontournable, celle du mode économie d’énergie automatique quand la montre tombe en dessous des 10% de batterie. Elle se trouve être compatible avec les smartphones Android 4.4 et plus, ainsi que les iPhones hébergeant au minimum iOS 9.3. Tout semble donc optimal, pour une smartwatch sorti fin 2018. Ce serait le cas, si cette dernière ne cachait pas dans son boîtier un microprocesseur daté de plusieurs années. Pas de Snapdargon Wear 3100 donc, mais un vieux Wear 2100 de 2016. Fort est de constater que cette puce mobile n’arrive pas à faire tourner convenablement Wear OS. En effet, la navigation manque cruellement de fluidité. Il faut bien souvent se montrer patiente pour voir enfin se lancer une appli.

Pour la navigation, outre la capacité tactile de l’écran, deux boutons physiques ont été placés sur la tranche droite du cadran. Celui en haut cerclé d’orange donne accès à l’accueil et à la liste des applications tandis que l’autre permet de garder un oeil sur son activité. C’est ici que toutes les données (nombre de pas, fréquence cardiaque, distance parcourue, etc.) sont stockées, aux côtés des objectifs et du coach sportif.

Exercice Fit suit plusieurs disciplines comme la course à l’extérieur ou en intérieur, la marche rapide, le vélo, la musculation, etc. La montre est équipée en effet d’un cardiofréquencemètre, du GPS, d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Bonne nouvelle donc, nul besoin de s’encombrer de son smartphone pendant son footing : les données de géolocalisation sont stockées par la montre pour ensuite être envoyées sur votre application mobile. De même, la montre a la capacité d’héberger des musiques et de se connecter en Bluetooth avec un casque sans-fil.

Pour suivre votre progression ou simplement rester attentif au quotidien à votre forme physique, retrouvez toutes les données basiques depuis l’application mobile Mobvoi. Mais pour plus d’analyse, choisissez plutôt les autres logiciels compatibles comme Google Fit.

Autonomie

Côté autonomie, la TicWatch est dans la moyenne basse. Avec 400 mAh de batterie, elle peut tenir une bonne journée si vous ne l’utilisez que pour vos notifications et lire l’heure. Dès que vous la sollicitez pour des entraînements sportifs et donc, en utilisant le GPS, vous allez difficilement tenir une journée complète.

Pour recharger à 100% sa batterie, il faut compter une heure et demie avec le chargeur propriétaire. Ce dernier fonctionne grâce à) un système aimanté et peut être branché en USB sur un ordinateur ou avec un adaptateur secteur compatible.

[nextpage title=”Où l’acheter, Galerie Photo et conclusion”]La Mobvoi TicWatch C2 est disponible à l’achat sur la boutique en ligne du fabricant. La smartwatch sous Wear OS coûte 199,99 euros.

La TicWatch C2 au meilleur prix

Notre avis

En plus de proposer un tarif sous la barre des 200 euros, la TicWatch C2 a des arguments à faire valoir comme sa dalle Amoled lumineuse et sa fonctionnalité Always-On-Display, ainsi que l'installation de la dernière version de Wear OS. Cependant, l'écran n'a pas une résolution très élevée et cela se remarque à l'oeil nu. De plus, la navigation manque de fluidité, la faute à un Snapdragon 2100 vieillissant. Son autonomie un peu légère nous ramène également dans le passé. Face à elle, la Huawei Watch GT et la Honor Watch Magic demeurent dans l'ensemble plus performantes sur bien des domaines. Néanmoins, la présence de l'OS de Google est un véritable plus puisqu'il offre davantage de possibilités et d'interaction que LiteOS, le système présent sur les smartwatches du géant chinois.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • Google Wear OS à jour, pour moins de 200 euros
  • Légère
  • La fonctionnalité de type always-on-display
  • Écran très lumineux
  • Autonomie un peu faiblarde
  • Des ralentissements
  • Pas de bracelet en silicone pour les séances sportives
  • Des choix esthétiques peu heureux