Test

[Prise en main] Motorola One Zoom : un zoom optique x3

Smartphone

Par Anne Cagan le

Motorola a profité de l’IFA pour dévoiler le Motorola One Zoom, un smartphone doté de quatre capteurs photos a l’arrière. On a pu l’essayer un peu sur place. 

Motorola continue d’étoffer sa gamme de smartphone One. Après le One Vision, la division mobile a en effet profité de l’IFA pour dévoiler un Motorola One Zoom qui sera vendu 450 euros à partir du mois de septembre. Comme son nom l’indique, le dernier-né de Motorola est très orienté vers la photo. Il est doté d’un bloc de quatre capteurs à l’arrière :  un principal de 48 MP (12 MP en sortie), un ultra grand angle (117°) de 16 MP, un telephoto de 8 MP (zoom optique x3) et le dernier de 5 Mp qui gère la profondeur et l’effet bokeh. De quoi faire face, sur le papier, à toute situation d’autant que l’appareil dispose d’un mode nuit dédié.

Esthétiquement, le Motorola One Zoom est réussi. Il est fin  (8,8 mm) et ses dimensions permettent une bonne prise en main (75 X 158 mm). Ses finitions sont soignées. Le poinçon est (dieu merci) beaucoup plus discret que sur le Motorola One Vision. Les bordures sont dans la norme de ce qui se fait aujourd’hui. D’une manière générale, le design du téléphone est classique mais dans le bon sens du terme. Il n’y a pas de grandes nouveautés mais pas de mauvaises surprises non plus. 

Côté écran, on retrouve ici une dalle OLED de 6,39” FHD+ . Les couleurs nous ont paru plutôt naturelles et la plage de luminosité suffisamment grande pour répondre à tous nos besoins (consultation dehors, lecture nocturne, etc.). Quand au son, il semble satisfaisant hélas, le Motorola One Zoom n’est doté que d’un haut-parleur ce qui réduit forcément la sensation d’immersion. Le volume maximal est cependant suffisamment élevé pour pouvoir suivre un programme sans problème. 

Sous le capot, on retrouve un Snapdragon 675, 4 Go de RAM et 128 Go de stockage (extensible via micro SD). Le téléphone tourne sous Android Pie et dispose d’un chargeur TurboPower 18W ainsi que d’une batterie de 4000 mAh qui devrait offrir une bonne autonomie.

Côté photo, le capteur principal s’en sort globalement bien. Dans le lot de prises effectuées pendant l’événement avec ce dernier, la plupart étaient réussies même si quelques-unes affichaient des couleurs un peu trop fades. Le zoom x3 semble bon tout comme l’ultra grand-angle qui s’avère toujours aussi pratique. 

En basse lumière, on craint cependant que le Motorola One Zoom ne fasse pas de merveilles. Idem sur les portraits.  Le détourage proposé par le mode dédié a des ratés. Quant à la caméra avant de 25 MP, elle nous a plutôt déçus : les selfies qu’elles proposent sont très moyens (et l’activation du filtre beauté n’arrange -hélas- rien à l’affaire !). Nous n’avons cependant pu tester le téléphone que dans des conditions très particulières (en intérieur, avec un éclairage pas terrible). Il ne nous est pas possible, en l’état, d’évaluer correctement ce qu’il a dans le ventre mais ce qui est sûr c’est qu’il va affronter des concurrents lourdement armés. Sur le créneau de la photo, dans cette gamme de prix, Google a mis la barre très haut avec son Pixel 3a proposé à 400 euros. Et avec son Mi 9T Pro, Xiaomi a réussi le tour de force de combiner, une bonne expérience photo avec la puissance d’un téléphone haut de gamme dans un appareil à 450 euros. Soit exactement le même prix que ce Motorola One Zoom. La partie va donc être très serrée pour ce dernier.