Test

[Test] Sennheiser Momentum Wireless, la rigueur allemande

Notre avis
9 / 10
Audio

Par Anh Phan le

Sennheiser vient d’annoncer sa troisième génération de Momentum Wireless au prix de 399 euros. On l’a testé depuis quelques semaines, voici notre test de ce nouveau casque premium venu d’outre-Rhin.

Sennheiser est un acteur majeur de l’audio mais il est vrai que depuis quelques années, les casques à réduction de bruit ont le vent en poupe et les deux marques qui sortent du lot ne sont autres que l’Américain Bose et le Japonais Sony. L’Allemand Sennheiser compte bien changer la donne cette année avec son nouveau casque premium, le Momentum Wireless de 3ème génération.

Fort de son expérience chez les audiophiles (ou non, mon HD25 reste un de mes casques favoris à ce jour avec le Koss Porta Pro), Sennheiser s’est donné pour mission d’imposer son nouveau Momentum Wireless face au nouveau Bose Headphones 700 et surtout face au leader, le Sony WH-1000X Mark III.

Des boutons

Alors que ses concurrents directs sont quelques peu passés au tactile pour certains contrôles, Sennheiser a préféré resté fidèle aux boutons physiques, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Alors oui, cela impose une certaine habitude à prendre mais une fois cette phase passée, tout fonctionne à merveille et les risques d’erreurs sont bien plus minimisés.  Toujours est-il que tout est situé sur l’oreillette droite. Il y a un switch qui permet de basculer de l’annulation de bruit à l’écoute du bruit ambiant, le fameux trio de bouton pour lancer/arrêter la lecture avec les deux boutons de volumes et enfin le bouton pour l’appairage si on appuie longtemps dessus. Par défaut, il permettra de lancer son assistant vocal (Siri et Google Assistant, Alexa arrivera plus tard). A noter qu’on passe d’une piste à l’autre avec un double ou triple appui sur le bouton de lecture, du classique de chez classique. Mais une des nouveautés de ce Momentum Wireless, c’est qu’il détecte (à partir de capteurs) s’il est en position d’écoute ou pas. S’il ne l’est pas, il s’éteint automatiquement. De même, il suffit de le déplier pour l’allumer automatiquement et le Momentum Wireless pourra même lancer automatiquement sa musique. Il y a également des capteurs dans les coussinets qui permettent de mettre en pause automatiquement la musique quand le casque n’est plus en position. Ces deux dernières fonctions sont vraiment super pratiques au quotidien. J’avais un peu peur parce que ça n’a jamais super bien marché avec le Parrot Zik mais là, c’est logique et fluide.

Design

Le design reprend ce que proposait déjà le Momentum Wireless de 2nde génération. On retrouve ainsi un design toujours plus épuré avec un subtil mélange entre le cuir et acier inoxydable. Les coussinets sont en cuir, tout comme l’arceau alors que les glissières sont en acier. On note donc la présence du cuir parce que ce n’est pas le cas de tous les concurrents et ce, avec le même niveau de prix. Le cuir est très souple et dès qu’on porte le casque à ses oreilles, on est impressionné par le niveau de confort du Momentum Wireless, c’est d’autant plus surprenant quand on connaissait déjà un certain confort avec le Bose Headphones 700 ou le Sony WH-1000X Mark III qui servent ici de référence. Les coussinets englobent totalement les oreilles et ce, sans aucun ajustement. S’il n’est pas le plus léger de sa catégorie, ce confort fait qu’on oublie totalement le casque. La finition est du même acabit, on est loin des plastiques des concurrents, et ce, même si ce sont des plastiques premiums.

Technologiquement

2019 oblige, on a droit également à un port USB-C pour recharger son Momentum Wireless, ce qui lui assure environ 16h/17 d’autonomie seulement. Je dis « seulement » parce que c’est tout de même quelques heures de moins que ses concurrents directs. Maintenant, pour être honnête, c’est largement suffisant, même pour un vol long courrier. A noter enfin qu’à côté du port USB-C se trouve une prise mini-jack de 2,5mm… Pourquoi ne pas utiliser le standard de 3,5mm ???  Toujours est-il que le Sennheiser Momentum Wireless peut fonctionner avec deux appareils simultanés, une chose basique que même le Sony WH-1000X Mark III n’est toujours pas capable de proposer. Contrairement au Bose Headphones 700 par exemple, ils supportent les codecs AptX, AAC et SBC, sans oublier le Bluetooth 5.0 et le NFC. On notera également la fonction Tile qui permet de localiser son casque depuis son smartphone et ainsi de ne pas le perdre virtuellement. Maintenant, il ne faudra pas oublier d’avoir toujours un peu d’autonomie sur son casque pour assurer la fonction Tile mais en soi, c’est une excellente idée !

Réduction et Qualité

Concernant la réduction de bruits, le Sennheiser Momentum Wireless ne propose pas dix niveaux d’annulation de bruit mais 3 niveaux, un niveau max, un niveau anti-vent et un niveau anti-pression. On a particulièrement aimé ce dernier qu’on a trouvé être un juste milieu au quotidien. Il annule assez de bruits environnants tout en n’appliquant pas de pression dans les oreilles. Ces niveaux se configurent via l’application Smart Control (iOS ou Android) de Sennheiser. Maintenant, pour ceux qui cherchent absolument l’annulation de bruits la plus effective, cela reste chez Sony de notre avis. On peut également configurer de laisser passer les bruits environnants et enfin choisir de continuer à jouer de la musique ou pas.

Pour la qualité audio, Sennheiser arrive avec toute son expertise et sa signature. Par moment, ça manquait de chaleur mais le Momentum Wireless propose une excellente qualité sonore. Il suffit de lancer quelques titres de Marcus Miller pour se rendre compte du niveau de ce Momentum Wireless. Sur du rap ou du hip-hop, on a trouvé les bass un poil insistant mais pas lourd en soi, ils ne sont pas fatiguant. Passant de la bossa nova au funk avec des pointes de pop, on n’a vraiment rien noté de rédhibitoire. Mais là où Sennheiser se différencie de certains de ses concurrents, c’est que son application Smart Control (iOS et Android) embarque un égaliseur et vous pourrez choisir le son qui vous sierra le mieux. Attention, cela reste reste une version simplifiée mais c’est diablement efficace.

Galerie Photo

 

Notre avis

S’il y avait bien un casque qu’on n’attendait pas en cet IFA 2019, c’est le Sennheiser Momentum Wireless et quelle belle surprise. Ce n’est pas le moins cher sur le marché mais sa finition et sa fonction Tile justifient le prix supérieur par rapport à la concurrence (399 euros).

A défaut de révolutionner le genre, le Sennheiser Momentum Wireless de 3ème génération est un excellent choix qui ravira ceux qui préfèrent la signature Sennheiser et ce design plus allemand.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Qualité Audio
  • Egaliseurs
  • Deux appareils en simultanés
  • Design et confort
  • Autonomie perfectible
  • Prix
  • Jack de 2,5mm