Test

Prise en main du Xiaomi Mi Mix 3: le flagship qui fait mouche avec son écran coulissant

Smartphone

Par Anne Cagan le

Avec son design original, sa fiche technique attractive et son prix contenu, le Xiaomi Mi Mix 3 a tout pour plaire sur le papier. Mais à l’usage son système d’écran coulissant est-il convaincant ?

Vues d’artiste, photos, vidéos… les fuites qui ont précédé le lancement du très attendu Xiaomi Mi Mix 3 n’avaient fait qu’attiser notre curiosité. Douze jours après sa sortie, nous avons enfin pu manipuler l’appareil et son étonnant système d’écran coulissant pendant quelques heures.

Important: Les caractéristiques confirmées par Xiaomi aujourd’hui et détaillées dans le texte correspondent aux modèles chinois. L’équipe nous a précisé que les modèles européens pourraient présenter quelques différences.

LE DESIGN

A ce niveau,, c’est plutôt réussi. Xiaomi a repris ici l’alliage aluminium et céramique du Mi Mix 2 qui donne un aspect très premium à l’appareil.

La largeur du téléphone (74,7 mm) garantit une prise en main confortable. D’autant que Xiaomi est parvenu, malgré la présence du slider, à garder une épaisseur réduite: 8,5 mm soit la même que celle du S9+. Le Mi Mix 3 est en revanche plus lourd que certains de ses concurrents (218 g) mais cela ne s’avère pas gênant à l’utilisation.

LE “SLIDER”

La particularité du Mi Mix 3 est que l’on peut faire coulisser son écran vers le bas de manière à dévoiler sa double caméra avant. Une manière intéressante de proposer un écran borderless puisqu’elle permet de s’affranchir des encoches dont tout le monde ne raffole pas. Proposer un tel changement dans l’usage quotidien nécessite cependant de bien penser son système. A première vue, Xiaomi a réussi son coup. L’écran coulisse sans problème dès qu’on appuie le pouce dessus en le faisant glisser vers le bas.

Xiaomi Mi Mix 3

L'écran coulissant du Xiaomi Mi Mix 3 en démo

Publiée par Le Journal du Geek sur Mardi 6 novembre 2018

Et cette action supplémentaire ne fait pas réellement perdre de temps puisque la caméra avant s’active dès qu’on fait glisser l’écran. Il est aussi de paramétrer le “slide” pour qu’il déclenche l’ouverture d’une application ou l’accès rapide aux Paramètres.

Cinq sons peuvent marquer le déplacement de l’écran. Vous aurez donc le choix entre trois assez standards et deux plus surprenants : celui d’un briquet et celui de deux lames qui s’entrechoquent (des épées ? de très gros ciseaux ? mystère).

Le mécanisme qui repose sur des aimants dégage en tout cas une impression globale de solidité. Xiaomi assure d’ailleurs qu’il est conçu pour tenir 300 000 cycles (ouverture / fermeture).

L’ECRAN

On retrouve sur le Mi Mix 3 un écran OLED de 6,39”. Un choix qui garantit à l’utilisateur de beaux contrastes et qui contribue sans aucun doute à la finesse générale de l’appareil.

La définition (2340 X 1080) n’est pas aussi élevée que celle de certains flagship concurrents mais elle reste tout à fait satisfaisante pour un smartphone proposé à ce niveau de prix.

LA PHOTO

Le Mi Mix 3 se défend bien sur ce terrain. Faire coulisser l’écran permet de dévoiler à l’avant un double capteur de 24 MP (Sony IMX576) et 2 MP qui, dans un environnement lumineux, nous a livré des clichés très satisfaisants. La présence d’un flash à l’avant est du reste appréciable.

A l’arrière, on retrouve deux autres capteurs photos de 12 MP (f/1,8 et f/2,4) épaulés par de l’intelligence artificielle.

Les clichés pris par l’appareil principal sont prometteurs. Pendant ce test rapide, nous n’avons toutefois pas pu essayer le Mi Mix 3 dans des conditions de luminosité variées. Il faudra donc attendre notre test complet à venir prochainement pour s’assurer de ses capacités.

LA FICHE TECHNIQUE

Le Mi Mix 3 est équipé d’une batterie de 3200 mAh et son coffret comprend un chargeur sans fil 10W.

La fiche technique ne déçoit pas au niveau du processeur : un Snapdragon 845. Selon les versions, vous disposerez de 6 à 10 Go de RAM et de 128 à 256 Go de stockage. Il faudra en revanche composer avec MIUI 10, une interface qui peut dérouter les utilisateurs habitués à la version stock d’Android ou à des surcouches légères.

On regrette aussi l’absence d’IP mais la présence du slider rend sans doute le téléphone plus complexe à protéger contre l’eau.

Rappelons que les caractéristiques fournies par Xiaomi aujourd’hui correspondent en réalité aux modèles chinois. L’équipe nous a précisé que les modèles européens pourraient présenter certaines différences. C’est notamment le cas de l’assistant intelligent. Le modèle testé aujourd’hui était équipé de Xiao AI mais il se pourrait que ce soit Google Assistant qui figure sur les modèles européens.

PRIX ET DATE DE SORTIE

Les prix, les coloris et la date de sortie exacte en France n’ont pas encore été dévoilés. Il y a fort à parier cependant que le prix du modèle le plus abordable avoisine les 500 euros. Le Xiaomi Mi Mix 3 devrait sortir d’ici deux mois et demi.