Test

Test : Blacksite (Xbox 360) ou le FPS pour les nuls

Par JDGa le

Blacksite... Arrivé à  la rédaction (ou chez moi, c'est pareil) il y a peu, sa réputation était déjà  installée depuis belle lurette comme le FPS pourri et buggé de l'année... Dans un élan de motivation que je ne saurai qualifié, rien à  voir avec d'éventuels succès déblocables, je me suis donc attelé à  ce Blacksite ce week-end. Oui, je l'ai terminé ce week-end. En plus de ma vie sociale, du mondial de hand, des matchs de foot anglais...

Blacksite… Arrivé à  la rédaction (ou chez moi, c’est pareil) il y a peu, sa réputation était déjà  installée depuis belle lurette comme le FPS pourri et buggé de l’année…

Dans un élan de motivation que je ne saurai qualifié, rien à  voir avec d’éventuels succès déblocables, je me suis donc attelé à  ce Blacksite ce week-end. Oui, je l’ai terminé ce week-end. En plus de ma vie sociale, du mondial de hand, des matchs de foot anglais…

A première vue, on voit rien : merci les gars d’optimiser vos jeux pour ceux qui n’ont pas de télé HD, hein. Bon, le menu est basique, un mode solo avec 3 niveaux de difficultés et un mode multi.

Commenà§ons par le mode multi, tiens, comme à§a ce sera fait. Vous ne pourrez jouer en multi que sur le Live, rien en local. Assez intéressant niveau innovation… Ensuite, sur le Live, rien de bien nouveau : du deathmatch, du drapeau… Bref, merci d’être passé, vous avez gagné quelques succès sans rien faire.

Parlons des succès, qui sont bien représentatifs du jeu. En ayant terminé le jeu dans le mode le plus facile (je prend soin de mes conditions de travail, faut pas déconner), je n’ai récolté que 175G… Sur 1 000. Forcément, quand on voit la profondeur et la durée du mode solo, on se demande déjà  comment ils ont fait pour caser autant de points !

Exemple simple : succès pour 25G C’est un bon début! Tuez plus de 100 fois avec chaque arme. Mouais.

Pour 50G rebelotte : Tuez plus de 200 fois avec chaque arme. Et ensuite pour 100G : Tuez plus de 400 fois avec chaque arme.

Si j’insiste tout simplement sur les succès, c’est qu’ils sont à  peu près la seule source de motivation possible pour finir ce jeu. C’est du FPS classique de chez classique. Une histoire avec des aliens, 3 potes avec des gros bras et une nana avec un flingue. Voilà , vous avez le synopsis. Durée de vie ? 6 heures, en prenant son temps.

En fait, ce jeu s’adresse clairement à  ceux qui, comme moi, n’aiment pas trop les FPS ou qui veulent des trucs très très simples : un monsieur, pas trop d’armes différentes ni trop étranges (on se limite au petit péteu, la mitraillette, l’arme alien bizarre et un bazooka), des gens à  tuer de partout, pas de friendly-fire (pourtant Dieu sait combien de fois j’les aurait tué sinon !) et aucune possibilité de se paumer dans les niveaux.

Si vous voulez savoir ce qu’est un FPS, vous, le petit débutant qui ne sait pas ce que c’est, ce jeu est pour vous. Vous avez là  la base maigre et simple du FPS (= jeu de tir à  la première personne, hein). Mais attention, n’allez pas l’acheter à  70€ malheureux ! Attendez d’en trouver un à  20-30€, à§a ne vaut pas plus. En bonus : des petits bugs légers et des temps de chargement surprises en plein jeu !

Sinon, niveau graphismes, c’est quand même de l’Unreal Engine 3, donc c’est assez joli tout à§a. Les dialogues sont relativement marrants par moments, aussi. Ceci était ma ligne “bonnes nouvelles”.

Je pourrai critiquer pendant des heures en m’attaquant à  chaque détail du jeu mais cela ne sert à  rien : avec un Gears of War disponible à  prix plus que réduit maintenant et un Call of Duty 4 qui tue tout, ce Blacksite ne mérite même pas d’être sur votre étagère.

Ah ouais, au fait, les gars de chez Midway : piloter une voiture en utilisant les deux joysticks, l’un pour avant/arrière, l’autre pour gauche/droite, c’est pas de l’innovation, c’est une idée à  la con. Réessayez pas.

Note : 3/10

Blacksite… Arrivé à  la rédaction (ou chez moi, c’est pareil) il y a peu, sa réputation était déjà  installée depuis belle lurette comme le FPS pourri et buggé de l’année…

Dans un élan de motivation que je ne saurai qualifié, rien à  voir avec d’éventuels succès déblocables, je me suis donc attelé à  ce Blacksite ce week-end. Oui, je l’ai terminé ce week-end. En plus de ma vie sociale, du mondial de hand, des matchs de foot anglais…

A première vue, on voit rien : merci les gars d’optimiser vos jeux pour ceux qui n’ont pas de télé HD, hein. Bon, le menu est basique, un mode solo avec 3 niveaux de difficultés et un mode multi.

Commenà§ons par le mode multi, tiens, comme à§a ce sera fait. Vous ne pourrez jouer en multi que sur le Live, rien en local. Assez intéressant niveau innovation… Ensuite, sur le Live, rien de bien nouveau : du deathmatch, du drapeau… Bref, merci d’être passé, vous avez gagné quelques succès sans rien faire.

Parlons des succès, qui sont bien représentatifs du jeu. En ayant terminé le jeu dans le mode le plus facile (je prend soin de mes conditions de travail, faut pas déconner), je n’ai récolté que 175G… Sur 1 000. Forcément, quand on voit la profondeur et la durée du mode solo, on se demande déjà  comment ils ont fait pour caser autant de points !

Exemple simple : succès pour 25G C’est un bon début! Tuez plus de 100 fois avec chaque arme. Mouais.

Pour 50G rebelotte : Tuez plus de 200 fois avec chaque arme. Et ensuite pour 100G : Tuez plus de 400 fois avec chaque arme.

Si j’insiste tout simplement sur les succès, c’est qu’ils sont à  peu près la seule source de motivation possible pour finir ce jeu. C’est du FPS classique de chez classique. Une histoire avec des aliens, 3 potes avec des gros bras et une nana avec un flingue. Voilà , vous avez le synopsis. Durée de vie ? 6 heures, en prenant son temps.

En fait, ce jeu s’adresse clairement à  ceux qui, comme moi, n’aiment pas trop les FPS ou qui veulent des trucs très très simples : un monsieur, pas trop d’armes différentes ni trop étranges (on se limite au petit péteu, la mitraillette, l’arme alien bizarre et un bazooka), des gens à  tuer de partout, pas de friendly-fire (pourtant Dieu sait combien de fois j’les aurait tué sinon !) et aucune possibilité de se paumer dans les niveaux.

Si vous voulez savoir ce qu’est un FPS, vous, le petit débutant qui ne sait pas ce que c’est, ce jeu est pour vous. Vous avez là  la base maigre et simple du FPS (= jeu de tir à  la première personne, hein). Mais attention, n’allez pas l’acheter à  70€ malheureux ! Attendez d’en trouver un à  20-30€, à§a ne vaut pas plus. En bonus : des petits bugs légers et des temps de chargement surprises en plein jeu !

Sinon, niveau graphismes, c’est quand même de l’Unreal Engine 3, donc c’est assez joli tout à§a. Les dialogues sont relativement marrants par moments, aussi. Ceci était ma ligne “bonnes nouvelles”.

Je pourrai critiquer pendant des heures en m’attaquant à  chaque détail du jeu mais cela ne sert à  rien : avec un Gears of War disponible à  prix plus que réduit maintenant et un Call of Duty 4 qui tue tout, ce Blacksite ne mérite même pas d’être sur votre étagère.

Ah ouais, au fait, les gars de chez Midway : piloter une voiture en utilisant les deux joysticks, l’un pour avant/arrière, l’autre pour gauche/droite, c’est pas de l’innovation, c’est une idée à  la con. Réessayez pas.

Note : 3/10