Test

Test : Cowon Plenue 1, on a testé pour vous l’audio HD

Notre avis
10 / 10
Audio

Par Rédacteur Invité le

Le Cowon PLENUE 1 c’est THE baladeur qui remue le cœur de tous les audiophiles en ce moment. Je ne vais pas vous proposer un test classique du baladeur, car dans l’audio HD un bon baladeur ne suffit pas, je vous l’avais expliqué dans notre dossier à ce sujet, il faut tout une chaîne du son. Ça tombait bien, j’avais un DAC ADL X1 et un casque Final Audio PANDORA HOPE IV à la maison pour vous proposer un vrai test de l’audio HD. Entrons dans le vif du sujet !

DSC00283

Spécifications du Cowon Plenue 1

Le PLENUE 1 offre un design unibody en métal pour des dimensions de 64.5 x 116.4 x 13.4mm pour 173g, et il embarque :

– un écran tactile AMOLED de 3.7 pouces (480×800) ;
– un processeur ARM Cortex A9 1.2GHz Dual-Core ;
– une capacité de 128 Go avec un port microSDXC ;
– une compatibilité avec les formats audio DXD/DSD/FLAC/WAV/AIFF/ALAC/APE/MP3/WMA/OGG ;
– un DAC Burr-Brown PCM1792A (SNR 120dB, THD+N 0.0006%, Stereo Crosstalk -134dB, Output 2Vrms, Output Impedance 3 Ω, Precision Clock TCXO (Phase Jitter 1.0ps), Volume 140 levels) ;
– une batterie de 3000mAh.

Le Cowon PLENUE 1 est disponible au prix de 999 euros.

DSC00281

Les sources

Le bon son ça commence par de bonnes sources, alors oublions tout de suite le mp3, on va parler ici de FLAC, WAV, AIFF, ALAC (jusqu’à 24 bits et 192 kHz), de DXD, DSD (64 et 128), de OGG et c’est tout. Pas question ici de MP3, je vous le répète pour que ce soit bien clair, je serai intransigeant. Pour mon test, je suis allé piocher dans le catalogue Studio Masters en FLAC 16 et 24 bits de QOBUZ. J’ai testé aussi du DSD et du DXD 64, que du bon son pour mes oreilles.

Les players

J’avais donc pour lire ces fichiers d’un coté mon IMAC avec le soft VOX et le DAC ADL X1, et de l’autre coté le COWON PLENUE 1, un baladeur entièrement dédié à vous restituer le mieux possible la musique. C’est deux choix d’écoutes différentes, d’un coté une solution sédentaire avec un DAC pour la conversion numérique/analogique, et de l’autre une solution toute embarquée pour plus de mobilité, même si ce genre d’écoute haut de gamme, à mon sens, ne se pratique pas dans un bus ou un métro.

DSC00272

Les deux solutions offrent des possibilités de personnalisation du son logiciel, Cowon embarque notamment ce qu’il appelle JetEffect. Vous pourrez jouer sur quasiment tous les paramètres d’EQ et de reverb pour vous créer votre ambiance. Personnellement, si j’investis autant pour écouter le son le plus pur possible, ce n’est pas pour en toucher les réglages, mais ça a le mérite d’être là. La solution IMAC + DAC vous offrira une autonomie d’écoute illimitée et un stockage gargantuesque (évidemment), le PLENUE 1 quant à lui a tenu 8h et j’ai suffisamment de musique grâce à sa mémoire interne de 128go et son slot de carte SD pouvant atteindre autant.

La conversion

En interne le PLENUE 1 embarque un convertisseur Burr Brown PCM1792, mais si vous souhaitez le remplacer, le COWON est doté d’un jack 3,5mm analogique et optique pour le brancher sur un DAC externe. Le ADL X1, lui, fait appel à un Sabre ESS-ES9023. Deux très bons choix même si les puces SABRE sont reconnues pour avoir un son plus analogique et une notion du rythme très appréciable.

DSC00273

Le casque

Après avoir choisi les sources, sélectionné un player et la conversion, il faut s’occuper de l’écoute. Pour une immersion la plus totale dans la musique, j’opte pour un casque over the ear et une marque que j’affectionne particulièrement, Final Audio. Chez Final ce sont des puristes du son qui ne font aucun compromis et ont un objectif, vous restituer le son le plus juste possible. Ça me convient très bien pour ce test. J’ai donc choisi le PANDORA HOPE IV, un casque circumaural de type fermé dont la particularité est d’intégrer un équipage hybride, constitué d’un transducteur dynamique de 50 mm et d’un transducteur à armature équilibrée fonctionnant de concert.

DSC00279

Avec tout ça, j’ai une configuration optimale pour découvrir les bienfaits de l’audio HD. Avec le Cowon PLENUE1 et le Final Audio Pandora Hope IV, si j’avais dû l’acheter, j’en aurais eu pour 1498€. La solution PC peut sembler moins coûteuse si l’on considère que vous avez déjà l’ordinateur, mais il vous faudra tout le même acquérir un très bon casque et un bon DAC sera indispensable. Ici le ADL X1 semblait être le meilleur rapport qualité-prix avec un tarif de 369€. Avec le PANDORA HOPE IV, qui coûte lui 499€, la facture s’élève à 868€. Mais trêve de considération financière, nous somme dans du très haut de gamme et lorsque l’on fait ce choix, ce qui nous importe en premier, c’est l’écoute !

L’écoute


Écouter la musique dans de telles conditions est une expérience, une claque, un tsunami. Si vous avez habitué vos oreilles avec du MP3 de qualité moyenne depuis des années, vous ressentirez la différence, mais ne vous attendez pas à cette claque immédiatement. Vos oreilles ont besoin d’apprendre, de s’adapter. Vous aurez évidemment une grande sensation de qualité, comme si on levait le voile opaque que vous aviez devant les yeux depuis des années et ce, sans que vous le sachiez. Une fois ce voile levé, vous allez voir la même chose, mais plus clairement, plus distinctement, plus en détail, la profondeur, la perspective, le contraste… Tout sera différent.

DSC00274

Le COWON PLENUE 1 est une formule 1 pour vous déchiffrer le son. Il en existe d’autre sur le marché et notamment le Astell&Kern AK120 qui a également été mon compagnon quelque temps. Le COWON PLENUE 1 est ce que j’ai pu écouter de mieux en terme de baladeur. Il délivre un son d’une précision et d’une qualité que je n’ai eu, jusque là, l’occasion d’écouter que lorsque j’étais en studio d’enregistrement avec un matériel bien plus coûteux que ça. C’est l’expérience que vous vivrez à l’écoute d’un album Studio Master avec un PLENUE 1 et le PANDORA IV. Tout est là !

Écouter l’album de DAFT PUNK dans ces conditions est juste jouissif. Les basses punchy à souhait, elles claquent et groovent, les voix sont d’une clarté jamais égalée, les coups de cymbales tchinnent jusqu’au plus haut du spectre sonore, la batterie est juste là, je ferme les yeux et je peux la sentir présente. Le Cowon n’est pas le seul à faire son office, le PANDORA hope IV vient m’envoyer ça dans les oreilles avec toute sa superbe, c’est ample et profond et la scène sonore prend vie devant vous. C’est bluffant sur le live de FINK avec les bruits du public et la profondeur de la salle. Ce casque parvient à produire une image stéréo détaillée avec une dynamique et un sens du détail rarement écouté à ce niveau. Une révélation !

jpg_650x270_Capturesdddsdsdsds.jpg

Vous l’avez compris, je suis amoureux du duo PLENUE 1 et PANDORA HOPE IV. Alors je vous vois venir : « Et la solution PC + DAC alors ? » Le ADL X1 s’en sort merveilleusement bien, son convertisseur est incroyablement précis et fait même mieux sur les batteries, vous aurez une dynamique une chouillinette supérieure, aidée en cela par un ampli casque excellent.
L’expérience d’écoute est cependant à l’avantage du PLENUE 1 qui dans son électronique embarque un circuit de correction de l’horloge numérique du signal audio (TCXO)/jitter de phase. Ce dernier est là pour recadrer le flux afin d’en réduire au minimum la distorsion harmonique totale (DHT). Vous aurez le son le plus juste et pur possible.

DSC00265

L’audio HD, libellés Hi-Res, est une expérience qu’il faut vivre si on en a la possibilité et si la musique est importante pour vous. Si, effectivement, c’est encore cher aujourd’hui, c’est l’évolution logique de l’électronique audio et ça se démocratise et va se démocratiser encore plus dans les années à venir.
Attention toutefois, si l’audio Hi-Res est une expérience extraordinaire, une fois que vous aurez levé le voile, il sera très difficile, voir impossible de faire marche arrière !

Article rédigé pour le Journal du Geek, par Damien du site blogaudio / Twitter

Le Cowon PLENUE 1 c’est THE baladeur qui remue le cœur de tous les audiophiles en ce moment. Je ne vais pas vous proposer un test classique du baladeur, car dans l’audio HD un bon baladeur ne suffit pas, je vous l’avais expliqué dans notre dossier à ce sujet, il faut tout une chaîne du son. Ça tombait bien, j’avais un DAC ADL X1 et un casque Final Audio PANDORA HOPE IV à la maison pour vous proposer un vrai test de l’audio HD. Entrons dans le vif du sujet !

DSC00283

Spécifications du Cowon Plenue 1

Le PLENUE 1 offre un design unibody en métal pour des dimensions de 64.5 x 116.4 x 13.4mm pour 173g, et il embarque :

– un écran tactile AMOLED de 3.7 pouces (480×800) ;
– un processeur ARM Cortex A9 1.2GHz Dual-Core ;
– une capacité de 128 Go avec un port microSDXC ;
– une compatibilité avec les formats audio DXD/DSD/FLAC/WAV/AIFF/ALAC/APE/MP3/WMA/OGG ;
– un DAC Burr-Brown PCM1792A (SNR 120dB, THD+N 0.0006%, Stereo Crosstalk -134dB, Output 2Vrms, Output Impedance 3 Ω, Precision Clock TCXO (Phase Jitter 1.0ps), Volume 140 levels) ;
– une batterie de 3000mAh.

Le Cowon PLENUE 1 est disponible au prix de 999 euros.

DSC00281

Les sources

Le bon son ça commence par de bonnes sources, alors oublions tout de suite le mp3, on va parler ici de FLAC, WAV, AIFF, ALAC (jusqu’à 24 bits et 192 kHz), de DXD, DSD (64 et 128), de OGG et c’est tout. Pas question ici de MP3, je vous le répète pour que ce soit bien clair, je serai intransigeant. Pour mon test, je suis allé piocher dans le catalogue Studio Masters en FLAC 16 et 24 bits de QOBUZ. J’ai testé aussi du DSD et du DXD 64, que du bon son pour mes oreilles.

Les players

J’avais donc pour lire ces fichiers d’un coté mon IMAC avec le soft VOX et le DAC ADL X1, et de l’autre coté le COWON PLENUE 1, un baladeur entièrement dédié à vous restituer le mieux possible la musique. C’est deux choix d’écoutes différentes, d’un coté une solution sédentaire avec un DAC pour la conversion numérique/analogique, et de l’autre une solution toute embarquée pour plus de mobilité, même si ce genre d’écoute haut de gamme, à mon sens, ne se pratique pas dans un bus ou un métro.

DSC00272

Les deux solutions offrent des possibilités de personnalisation du son logiciel, Cowon embarque notamment ce qu’il appelle JetEffect. Vous pourrez jouer sur quasiment tous les paramètres d’EQ et de reverb pour vous créer votre ambiance. Personnellement, si j’investis autant pour écouter le son le plus pur possible, ce n’est pas pour en toucher les réglages, mais ça a le mérite d’être là. La solution IMAC + DAC vous offrira une autonomie d’écoute illimitée et un stockage gargantuesque (évidemment), le PLENUE 1 quant à lui a tenu 8h et j’ai suffisamment de musique grâce à sa mémoire interne de 128go et son slot de carte SD pouvant atteindre autant.

La conversion

En interne le PLENUE 1 embarque un convertisseur Burr Brown PCM1792, mais si vous souhaitez le remplacer, le COWON est doté d’un jack 3,5mm analogique et optique pour le brancher sur un DAC externe. Le ADL X1, lui, fait appel à un Sabre ESS-ES9023. Deux très bons choix même si les puces SABRE sont reconnues pour avoir un son plus analogique et une notion du rythme très appréciable.

DSC00273

Le casque

Après avoir choisi les sources, sélectionné un player et la conversion, il faut s’occuper de l’écoute. Pour une immersion la plus totale dans la musique, j’opte pour un casque over the ear et une marque que j’affectionne particulièrement, Final Audio. Chez Final ce sont des puristes du son qui ne font aucun compromis et ont un objectif, vous restituer le son le plus juste possible. Ça me convient très bien pour ce test. J’ai donc choisi le PANDORA HOPE IV, un casque circumaural de type fermé dont la particularité est d’intégrer un équipage hybride, constitué d’un transducteur dynamique de 50 mm et d’un transducteur à armature équilibrée fonctionnant de concert.

DSC00279

Avec tout ça, j’ai une configuration optimale pour découvrir les bienfaits de l’audio HD. Avec le Cowon PLENUE1 et le Final Audio Pandora Hope IV, si j’avais dû l’acheter, j’en aurais eu pour 1498€. La solution PC peut sembler moins coûteuse si l’on considère que vous avez déjà l’ordinateur, mais il vous faudra tout le même acquérir un très bon casque et un bon DAC sera indispensable. Ici le ADL X1 semblait être le meilleur rapport qualité-prix avec un tarif de 369€. Avec le PANDORA HOPE IV, qui coûte lui 499€, la facture s’élève à 868€. Mais trêve de considération financière, nous somme dans du très haut de gamme et lorsque l’on fait ce choix, ce qui nous importe en premier, c’est l’écoute !

L’écoute


Écouter la musique dans de telles conditions est une expérience, une claque, un tsunami. Si vous avez habitué vos oreilles avec du MP3 de qualité moyenne depuis des années, vous ressentirez la différence, mais ne vous attendez pas à cette claque immédiatement. Vos oreilles ont besoin d’apprendre, de s’adapter. Vous aurez évidemment une grande sensation de qualité, comme si on levait le voile opaque que vous aviez devant les yeux depuis des années et ce, sans que vous le sachiez. Une fois ce voile levé, vous allez voir la même chose, mais plus clairement, plus distinctement, plus en détail, la profondeur, la perspective, le contraste… Tout sera différent.

DSC00274

Le COWON PLENUE 1 est une formule 1 pour vous déchiffrer le son. Il en existe d’autre sur le marché et notamment le Astell&Kern AK120 qui a également été mon compagnon quelque temps. Le COWON PLENUE 1 est ce que j’ai pu écouter de mieux en terme de baladeur. Il délivre un son d’une précision et d’une qualité que je n’ai eu, jusque là, l’occasion d’écouter que lorsque j’étais en studio d’enregistrement avec un matériel bien plus coûteux que ça. C’est l’expérience que vous vivrez à l’écoute d’un album Studio Master avec un PLENUE 1 et le PANDORA IV. Tout est là !

Écouter l’album de DAFT PUNK dans ces conditions est juste jouissif. Les basses punchy à souhait, elles claquent et groovent, les voix sont d’une clarté jamais égalée, les coups de cymbales tchinnent jusqu’au plus haut du spectre sonore, la batterie est juste là, je ferme les yeux et je peux la sentir présente. Le Cowon n’est pas le seul à faire son office, le PANDORA hope IV vient m’envoyer ça dans les oreilles avec toute sa superbe, c’est ample et profond et la scène sonore prend vie devant vous. C’est bluffant sur le live de FINK avec les bruits du public et la profondeur de la salle. Ce casque parvient à produire une image stéréo détaillée avec une dynamique et un sens du détail rarement écouté à ce niveau. Une révélation !

jpg_650x270_Capturesdddsdsdsds.jpg

Vous l’avez compris, je suis amoureux du duo PLENUE 1 et PANDORA HOPE IV. Alors je vous vois venir : « Et la solution PC + DAC alors ? » Le ADL X1 s’en sort merveilleusement bien, son convertisseur est incroyablement précis et fait même mieux sur les batteries, vous aurez une dynamique une chouillinette supérieure, aidée en cela par un ampli casque excellent.
L’expérience d’écoute est cependant à l’avantage du PLENUE 1 qui dans son électronique embarque un circuit de correction de l’horloge numérique du signal audio (TCXO)/jitter de phase. Ce dernier est là pour recadrer le flux afin d’en réduire au minimum la distorsion harmonique totale (DHT). Vous aurez le son le plus juste et pur possible.

DSC00265

L’audio HD, libellés Hi-Res, est une expérience qu’il faut vivre si on en a la possibilité et si la musique est importante pour vous. Si, effectivement, c’est encore cher aujourd’hui, c’est l’évolution logique de l’électronique audio et ça se démocratise et va se démocratiser encore plus dans les années à venir.
Attention toutefois, si l’audio Hi-Res est une expérience extraordinaire, une fois que vous aurez levé le voile, il sera très difficile, voir impossible de faire marche arrière !

Article rédigé pour le Journal du Geek, par Damien du site blogaudio / Twitter

Notre avis

Exceptionnel

10 / 10