Test

Test : Cross Edge

Par Rédacteur Invité le

Disponible au Japon depuis quelques temps déjà, Cross Edge s’est finalement décidé à venir chatouiller les amateurs de RPG Européens. Même si le soft pourra difficilement être classé dans la case des RPG classiques… Cross Edge est un jeu déroutant. Déroutant de part son concept quelque peu tordu, mélangeant T-RPG et S-RPG, puisque le jeu […]

Disponible au Japon depuis quelques temps déjà, Cross Edge s’est finalement décidé à venir chatouiller les amateurs de RPG Européens. Même si le soft pourra difficilement être classé dans la case des RPG classiques…

test_cross_edge_4

Cross Edge est un jeu déroutant. Déroutant de part son concept quelque peu tordu, mélangeant T-RPG et S-RPG, puisque le jeu se cantonne en fait à enchaîner phases de dialogues et de combats (que vous devrez tout de même dénicher en vous baladant sur la carte du monde). C’est tout ? Moui : pas de villages, pas de bla-bla avec les badauds, uniquement des phases de dialogues imposées en plans fixes… Ca pourrait sembler réducteur vu comme ça, et ça pourrait peut-être même rebuter en voyant les graphismes tout sauf attirants, loin des standards actuels. Mais rassurez-vous, le concept en à sous la chaussure comme dirait l’autre…

Développé par Compile Heart, Cross Edge est comme son nom l’indique (un peu…) un cross-over de la mortkitue, rassemblant des personnages issus des licences Capcom, Namco Bandai, Nippon Ichi, Idea Factory et Gust. Rien que ça. Et pour faire passer la pilule sans que le joueur ne se pose trop de questions quant au regroupement de tout ce beau monde, les développeurs ont opté pour un scénar’ on ne peut plus classique, qui projette cette brochette de personnages devenus amnésiques au sein d’un même monde. Emballez, c’est pesé, et on vous expliquera le pourquoi du comment au fur et à mesure de votre progression… Classique, souvent drôle, mais certainement moins décalé que ce a quoi on pouvait s’attendre. Dommage…

Toujours est-il qu’à côté de ça, le soft demeure être une alternative efficace aux tacticals-RPG, puisque même si phases de combats pourront sembler classiques au premier abord (elles se déroulent sur 2 damiers de 12 cases chacun), elles s’orientent cette fois vers votre capacité à trouver les affinités entre vos persos et leurs brochettes de coups respectives. En fait, vous devrez réaliser des enchaînements précis de coups précis pour déclencher des combos le plus rapidement possible. En partant du principe que chaque coup vous demander un certain nombre d’AP (les points d’actions), et que le jeu prend également en compte des coups EX, des jauges de Burst, de Down et de Break, vous pouvez à peu près imaginer la complexité de la chose… Complexe, mais riche. Très riche même. Et c’est d’ailleurs ce qui fait la grande force du jeu… Cette complexité s’affirmera de toutes façons une fois que vous aurez goûté aux joies de la création d’objets et d’armes (merci la licence Atelier Marie…), étapes indispensables pour mener à bien votre aventure et espérer casser les monstres les plus costauds. Ne cherchez pas : des phases de préparation, des phases de combat, c’est tout ce que vous proposera Cross Edge. Mais c’est déjà pas mal, non ?

Les RPG étant une denrée relativement rare sur Playstation 3, il sera difficile pour les amateurs de résister à l’appel de ce Cross Edge, qui même s’il n’est pas exempt de défauts affiche une profondeur telle qu’il saura définitivement vous accrocher de longues heures durant. A condition de faire fi de l’aspect graphique peu engageant, c’est un fait. Mais en même temps, il faut bien avouer qu’on a rarement droit à un casting si haut de gamme dans un jeu de ce genre…

Le verdict ?



Que signifie cette pastille ?

Les +
Mécanismes de jeu très riches
Une brochette de personnages charismatique
Durée de vie énorme

Les –
C’est laid
Trop répétitif

Disponible au Japon depuis quelques temps déjà, Cross Edge s’est finalement décidé à venir chatouiller les amateurs de RPG Européens. Même si le soft pourra difficilement être classé dans la case des RPG classiques…

test_cross_edge_4

Cross Edge est un jeu déroutant. Déroutant de part son concept quelque peu tordu, mélangeant T-RPG et S-RPG, puisque le jeu se cantonne en fait à enchaîner phases de dialogues et de combats (que vous devrez tout de même dénicher en vous baladant sur la carte du monde). C’est tout ? Moui : pas de villages, pas de bla-bla avec les badauds, uniquement des phases de dialogues imposées en plans fixes… Ca pourrait sembler réducteur vu comme ça, et ça pourrait peut-être même rebuter en voyant les graphismes tout sauf attirants, loin des standards actuels. Mais rassurez-vous, le concept en à sous la chaussure comme dirait l’autre…

Développé par Compile Heart, Cross Edge est comme son nom l’indique (un peu…) un cross-over de la mortkitue, rassemblant des personnages issus des licences Capcom, Namco Bandai, Nippon Ichi, Idea Factory et Gust. Rien que ça. Et pour faire passer la pilule sans que le joueur ne se pose trop de questions quant au regroupement de tout ce beau monde, les développeurs ont opté pour un scénar’ on ne peut plus classique, qui projette cette brochette de personnages devenus amnésiques au sein d’un même monde. Emballez, c’est pesé, et on vous expliquera le pourquoi du comment au fur et à mesure de votre progression… Classique, souvent drôle, mais certainement moins décalé que ce a quoi on pouvait s’attendre. Dommage…

Toujours est-il qu’à côté de ça, le soft demeure être une alternative efficace aux tacticals-RPG, puisque même si phases de combats pourront sembler classiques au premier abord (elles se déroulent sur 2 damiers de 12 cases chacun), elles s’orientent cette fois vers votre capacité à trouver les affinités entre vos persos et leurs brochettes de coups respectives. En fait, vous devrez réaliser des enchaînements précis de coups précis pour déclencher des combos le plus rapidement possible. En partant du principe que chaque coup vous demander un certain nombre d’AP (les points d’actions), et que le jeu prend également en compte des coups EX, des jauges de Burst, de Down et de Break, vous pouvez à peu près imaginer la complexité de la chose… Complexe, mais riche. Très riche même. Et c’est d’ailleurs ce qui fait la grande force du jeu… Cette complexité s’affirmera de toutes façons une fois que vous aurez goûté aux joies de la création d’objets et d’armes (merci la licence Atelier Marie…), étapes indispensables pour mener à bien votre aventure et espérer casser les monstres les plus costauds. Ne cherchez pas : des phases de préparation, des phases de combat, c’est tout ce que vous proposera Cross Edge. Mais c’est déjà pas mal, non ?

Les RPG étant une denrée relativement rare sur Playstation 3, il sera difficile pour les amateurs de résister à l’appel de ce Cross Edge, qui même s’il n’est pas exempt de défauts affiche une profondeur telle qu’il saura définitivement vous accrocher de longues heures durant. A condition de faire fi de l’aspect graphique peu engageant, c’est un fait. Mais en même temps, il faut bien avouer qu’on a rarement droit à un casting si haut de gamme dans un jeu de ce genre…

Le verdict ?



Que signifie cette pastille ?

Les +
Mécanismes de jeu très riches
Une brochette de personnages charismatique
Durée de vie énorme

Les –
C’est laid
Trop répétitif