Test

Test de la Scuf Reflex sur PS5 : la DualSense n’a qu’à bien se tenir

Jeux Vidéo

Par Elisa Rahouadj le

Une DualSense pro ou rien. Scuf réussit-il à nos convaincre que sa Reflex est la meilleure manette pour la PS5 de Sony ?

test scuf reflex PS5
© Journal du Geek

Connue et reconnue dans le monde du gaming, Scuf est une marque qui vous apporte un bout de la scène professionnelle directement dans votre salon. Depuis des années, elle nous a habitués à la performance et promet de renouveler sa promesse avec sa nouvelle trouvaille : la Scuf Reflex pour PS5. Cette manette aux allures familières veut s’imposer comme étant la meilleure version de la DualSense de Sony. Pari réussi pour Scuf ? La réponse dans ce test de la manette Reflex pour PS5.

Design et ergonomie

C’est un des points forts de la marque, et pour cause, c’est ce qui fait sa renommée aujourd’hui. Scuf, c’est non seulement le pro de la performance, mais aussi du design. La Reflex ne fait pas exception : basée sur un modèle DualSense classique, la manette ne change presque rien à l’expérience habituelle que l’on peut avoir sur PS5 à la prise en main. De même forme et de même taille, elle est très agréable à manipuler, la DualSense étant la plus grande réussite du passage à la nouvelle génération.

On part donc sur un matériau de base exceptionnel, que vous pouvez entièrement personnaliser. Fort de son expérience dans le domaine, Scuf vous propose de nombreux points de customisation, et chaque élément ou presque peut être modifié à votre guise. Votre manette sera donc toujours unique, à moins que vous n’optiez pour un modèle préconfiguré, une grande nouveauté pour la firme qui s’adapte aux indécis.

Les couleurs sont pimpantes, les possibilités presque infinies et le rendu, aussi bien visuel qu’au toucher, est tout simplement bluffant. Comme les goûts et les couleurs ne se discutent pas, on vous conseille de faire un tour sur le site afin de vous faire un avis, mais voici un petit aperçu de ce que vous pouvez faire :

À l’arrière, on retrouve comme d’habitude des palettes, mappables à souhait, qui épousent les courbes des poignées. De manière générale, les palettes sont extrêmement bien positionnées, et viennent intuitivement se poser sous nos doigts lorsque l’on prend la manette. Elles sont également détachables assez facilement et ne nécessitent pas de manipulations compliquées pour être reprogrammées.

Vous l’aurez compris, Scuf aurait difficilement pu faire mieux au niveau du design et de l’ergonomie, qui gagnent en pertinence d’année en année, malgré quelques défauts notables. C’est notamment le cas des joysticks qui eux auraient mérité quelques textures et/ou bordures afin de mieux garder les pouces en place. In-game, l’aspect très lisse des joysticks est un frein à la compétition ce qui est particulièrement dommage pour ce type de produit.

Performances

On ne repassera pas sur toutes les spécificités de la DualSense, qui est une des manettes constructeur les plus poussées au niveau immersion sur le marché. Entre les retours haptiques, les gâchettes adaptatives ou encore les témoins lumineux, tout reste intact avec la Scuf Reflex. Mieux encore, on ne perd presque pas au change au niveau du poids. Car malgré tout ce que Scuf peut proposer en plus, l’entreprise a contrebalancer son poids pour ne lui faire gagner que 20 petits grammes sur la balance.

Passant de 280 g pour la DualSense à 300 g pour la Reflex, la différence au niveau des sensations est à peine perceptible. C’est d’ailleurs un des points d’honneur de la marque, contrairement à certains de ses concurrents directs, qui s’inquiète de la santé de vos poignets sur le long terme. Cela implique donc également que ceux désirant une manette plus lourde (pour plus d’ancrage et donc de précision) devront se tourner vers un autre modèle, Scuf ne proposant pas de poids ajustables.

Globalement, avec les palettes et les grips (option payante), les performances en jeu ne sont pas décuplées, mais sont relativement boostées. Sur des jeux où la réactivité et l’agilité sont de mise, les palettes font extrêmement bien leur travail et augmentent notre capacité à gérer plusieurs actions en même temps sans avoir à bouger les doigts de leur position originelle. Encore une fois, l’emplacement des palettes est optimisé de façon à pouvoir les utiliser naturellement.

Autre excellent point, la Reflex permet également de configurer plusieurs profils en fonction de l’utilisateur ou encore du type de jeu auquel vous jouez. Jusqu’à 3 profils peuvent être assignés et il suffit d’une pression sur le bouton dédié pour changer de configuration. C’est encore un détail qui permet de placer Scuf au-dessus du lot, non pas en termes de performances pures, mais en termes d’accessibilité et de facilité.

À noter également que la Reflex ne change en rien l’autonomie de la batterie – un des points noirs de la DualSense – sauf pour le modèle FPS (que nous n’avons pas testé), qui permet d’enlever vibrations et d’avoir des gâchettes instantanées. Dans ce cas précis, et dans celui où vous auriez fait une personnalisation pour enlever un ou plusieurs de ces éléments, vous gagnez théoriquement en autonomie.

La Reflex pour PS5 mérite-t-elle son prix ?

C’est la question que tout le monde se pose à chaque sortie de manette professionnelle, et tout spécialement pour les produits Scuf. Notoirement connue pour ses prix “exorbitants”, la marque n’a pas transigé sur ce point avec la Reflex qui a un prix de départ à 219,99€. Si on fait les comptes, cela fait plus de 3 fois le prix d’une DualSense standard. Un tarif qui peut facilement grimper autour des 300€ si vous la personnalisez sans vous freiner. Elle passe ensuite à 239,99€ pour le modèle pro (grip en plus) et à 269,99€ pour le modèle FPS (pas de vibrations et gâchettes instantanées).

Tout le monde en conviendra, cela reste un coût. Pour autant, on retrouve rarement cette qualité de fabrication sur les autres manettes professionnelles moins chères, voire du même prix. Se baser sur une DualSense c’est avoir une qualité Sony, en plus de l’expertise de Scuf, et ce de manière assez abordable d’un point de vue technique et prise en main. Pas besoin de s’y connaitre pour avoir un petit morceau se professionnalisme chez soi, et avec classe en plus de ça.

Bien sûr, c’est une manette qui attirera simplement les gens qui la veulent vraiment, et pour ces personnes là, l’affaire est rondement menée pour se retrouver avec un bien presque unique entre les mains. On émettra tout de même une critique sur les modèles Pro et FPS qui surchargent certains aspects qui ne devraient pas l’être autant selon nous, et on aurait également apprécié pouvoir passer des gâchettes adaptatives aux gâchettes instantanées en un clin d’œil (bouton, gâchettes interchangeables, ou autre), quitte à payer un léger surcoût. Mais comme le futur est souvent synonyme d’innovation, qui sait ce que Scuf nous réserve à l’avenir ?

test dualsense pro scuf
Crédits : JDG

Notre avis

La Scuf Reflex est réellement la manette ultime pour tous les joueurs de la PS5. A la fois familière et innovante, Scuf réussit à conjuguer performance et accessibilité et nous offre un petit bout de paradis aux creux de nos mains. Les palettes placent la manette au dessus de ses concurrents directs tant elles sont agréables à utiliser. Si le prix peut rebuter, il s'agit définitivement d'un cadeau unique, que l'on offre aux autres ou à soi-même, et qui nous fournit une expérience optimale sur PS5.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • La personnalisation du design
  • La même que la DualSense, en mieux
  • Les palettes !
  • Les profils de joueurs
  • Le prix toujours aussi fort
  • Modèles Pro et FPS qui manquent de pertinence

5 Commentaires

  1. AL_Cyone

    17 juin 2022 at 8:32

    Marque que je déconseille trèèèèèès fortement… J’en ai acheté 3 sur PS4, et toujours une très mauvaise qualité de fabrication entrainant de la casse. Pannes récurrentes, problème de joystick, drift constant, garantie de 6 mois pour une manette juste hors de prix, service après-vente MISERABLE. Et je suis gentil en disant juste misérable.
    SCUF est un fabriquant pour pro, pouvant se payer une manette neuve tout les deux mois. Pour le grand public, c’est une arnaque absolue…
    Sony sort ses propres manettes à palettes, je vous invite à attendre…

  2. Amine

    17 juin 2022 at 10:10

    9 sur 10 ??? je ne sais pas combien scuf vous a payé pour aligné autant d’adjectives positives dans votre article.
    j’ai l’impression que vous avez juste posté un texte écrit par scuf et c’est dommage.
    les manettes scuf ne dure pas plus d’un mois ou deux au mieux et le prix on en parle ??? sans oublier la qualité médiocre.
    scuf est connu mondialement oui, mais pas grâce à ses bonnes manettes mais plutôt grâce à tout l’argent qu’elle débourse pour que JDG et les streamers en fassent l’éloge.
    Pour ceux qui cherchent une bonne manette pro ps5 j’en ai test plusieurs marques et la meilleurs actuellement est la BURN en plus c’est entreprise Française.

    • Elisa Rahouadj

      17 juin 2022 at 11:31

      Bonjour Amine,

      Je me permets de vous répondre car vous semblez croire que nous avons été payés pour faire l’éloge de la manette alors que c’est bien évidemment faux. Je prends compte de vos remarques, comme le test a été effectué sur un mois à peu près, je le mettrai bien sur à jour si je remarque un quelconque problème d’ici les prochaines semaines, mais vous comprenez bien que les tests ne peuvent pas prendre en compte la tenue sur la durée dès qu’ils sont publiés.
      De plus, je me permets de vous rappeler que chaque utilisateur a une expérience différente et qu’un avis qui diverge du vôtre n’est pas forcément “vendu”. J’ai personnellement eu plusieurs Scuf et n’ai jamais eu de soucis avec depuis plusieurs années, et c’est sûrement le cas d’énormément de monde. Malheureusement, les bonnes expériences ne sont jamais aussi bruyantes que les mauvaises.
      Au plaisir de vous relire et de répondre à vos questions si vous en avez,

      Elisa.

  3. racher

    17 juin 2022 at 11:59

    j’ai une Reflex et c’est clairement une manette incroyable, chère mais qualité au top et fonctionnalité au top aussi
    c’est ma 4eme scuf, la première sur xbox360 il y a presque 10 ans, deux sur ps4 et miantenant la refelx ps5 et c’est la meilleure pour moi
    j’ai eu qu’un soucis avec ma scuf imapct, le drift qui est le soucis du systeme sony et même pas de scuf et pourtant ils ont tout pris en charge et ont été super rapide

  4. Amine

    19 juin 2022 at 14:59

    Chère Elisa, si vous êtes pas payé par scuf alors je vous présente toutes mes excuses.
    Néanmoins, je ne suis pas d’accord sur le fait qu’il y a plus de bonnes expériences que de mauvaises. Il suffit de faire le tour de reddit ou les chaînes YouTube non partenaires avec scuf et vous verrez
    Aussi, j’attends avec impatience vos retours après quelques mois d’utilisation et il me semble que vous avez oublié (omis) de Parler de la garantie et la politique de retour de scuf.
    Et j’en termine par vous demander et suggérer si possible pour vous bien sur de faire un test sur la manette burn afin que le public de jdg soit conscient des alternatives
    Je dis ça, car moi à l’époque je ne voyais que de la pub pour scuf et forcément j’ai fini par faire le mauvais choix
    Encore une fois mille excuses si he me suis emporté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *