Test

Test : Def Jam Fight for New York (PSP)

Par Anh Phan le

La musique Rap/Hip-Hop et moi, à§a fait deux, j'aime bien dans les jeux mais c'est tout. C'est donc l'année dernière que j'ai découvert Dej Jam : Fight For New York sur Xbox, un jeu se déroulant justement dans le monde merveilleux des rappeurs américains et je vous avouerai que je n'étais pas spécialement tenté mais bon, c'était un jeu de combat alors à§a pouvait peut-être le faire. Et bien au final, je me suis vu acheter le jeu pour le terminer de fond en comble tellement je m'éclatais, ou plutà´t j'éclatais les autres Xzibit, Snoop ou Carmen Electra à  coups de bouteilles, voitures, murs, et autres ... Et il faut avouer que c'était jouissif !

La musique Rap/Hip-Hop et moi, à§a fait deux, j’aime bien dans les jeux mais c’est tout. C’est donc l’année dernière que j’ai découvert Dej Jam : Fight For New York sur Xbox, un jeu se déroulant justement dans le monde merveilleux des rappeurs américains et je vous avouerai que je n’étais pas spécialement tenté mais bon, c’était un jeu de combat alors à§a pouvait peut-être le faire. Et bien au final, je me suis vu acheter le jeu pour le terminer de fond en comble tellement je m’éclatais, ou plutà´t j’éclatais les autres Xzibit, Snoop ou Carmen Electra à  coups de bouteilles, voitures, murs, et autres … Et il faut avouer que c’était jouissif !

Alors quand Electronics Arts a annoncé la version PSP, j’étais aux anges parce que je me voyais bien éclater les stars du Rap un peu partout 😛 Pour ceux qui connaissent la série, ce n’est pas un nouvel épisode mais un portage de la version PS2/Xbox avec quelques nouveautés quand même comme de nouvelles arènes, de nouveaux coups et de nouveaux objets à  porter délicatement sur la tête de votre adversaire. Et autant le dire tout de suite, ce n’est pas un simple portage puisqu’il a été optimisé pour la console portable de Sony et c’est un plaisir de redécouvir la série sur PSP, surtout quand c’est réussi.

Le jeu se situe dans le monde underground de New York o๠toutes les célébrités du Rap US se rencontrent afin de foutre sur la gueule 😛 Vous aurez le choix entre plusieurs modes de jeux dont les modes solo et versus avec toutes ses déclinaisons. Le mode solo vous permettra de créer votre propre rappeur et il va vous falloir vous faire un nom à  partir de combats pour gagner en réputation mais aussi à  partir de votre style vestimentaire, oui, c’est le beau monde des rappeurs, plus il y a de la marque et des chaà®nes brillantes, plus vous gagnez en réputations. Pour le mode versus, vous aurez le mode classique mais aussi le mode métro ou hà´tel dans lesquels vous pourrez envoyer votre adversaire vers un métro qui arrive à  quai ou le balancer à  travers la fenêtre de l’hà´tel.

Le jeu présente des combats ultra-violents et c’est peut-être à§a qui en a fait un succès, puisque vous pourrez utiliser des armes, mais aussi le décor pour finir votre adversaire. Chaque combattant propose de plus un style de combat particulier, ce qui vous donnera une sorte d’UFC dans un monde underground. Chaque combat peut se jouer à  deux, trois ou quatre combattants, chacun pour soi ou en équipe avec des combinaisons plossibles. Dans ce dernier d’ailleurs, cela donne droit à  des combats des plus violents mais très fun aussi. Alors imaginez la chose en multijoueurs, à§a le fait carrément !

Au niveau de la réalisation, il faut avouer que les gars d’Electronic Arts s’en sortent très bien puisque c’est du bon avec des détails propres et bien visibles, le tout avec des niveaux originaux et bien distincts. Au niveau du son, bah c’est pif paf pouf avec en fond sonore les grands hits du Rap US. L’animation n’est pas en reste puisque le tout bouge sans problème et même le public est modélisé, d’ailleurs ce dernier n’hésite pas à  se manifester durant les combats. Pour la maniabilité, c’est le stick analogique qui vous permettra de diriger votre combattant avec un bouton pour les poings, un autre pour les pieds et un dernier pour les prises, et combiné avec la touche L, à§a vous fera des coups puissants. A cà´té vous pourrez quand même vous protéger, courir et activer les grosses prises spéciales dès que votre barre de furie aura atteint son apogée.

Graphismes : Le moteur vous propose des graphismes de haut niveau pour une PSP, cette dernière vous prouve bien que c’est limite une PS2 portable et c’est un vrai plaisir. L’ambiance, parfaitement retranscite augmente justement ce point.

Animation : Une animation sans faille et fluide.

Jouabilité : Même si elle correspond à  ce dont on en attendait, elle accuse quelques problèmes de précision.

Durée de vie : Le jeu n’est pas spécialement difficile mais débloquer tous les bonus vous prendra un peu de temps et à§a vaut le coup.

Son : L’ambiance sonore est maà®trisée et pour ceux qui aime le Rap, à§a risque de le faire.

Conclusion : Electronic Arts vous propose donc un jeu de combat très sympa avec un contenu en conséquence, on reprochera seulement la répétivité à  long terme mais entre potes, à§a pourra toujours le faire.

Note : 7,5/10

La musique Rap/Hip-Hop et moi, à§a fait deux, j’aime bien dans les jeux mais c’est tout. C’est donc l’année dernière que j’ai découvert Dej Jam : Fight For New York sur Xbox, un jeu se déroulant justement dans le monde merveilleux des rappeurs américains et je vous avouerai que je n’étais pas spécialement tenté mais bon, c’était un jeu de combat alors à§a pouvait peut-être le faire. Et bien au final, je me suis vu acheter le jeu pour le terminer de fond en comble tellement je m’éclatais, ou plutà´t j’éclatais les autres Xzibit, Snoop ou Carmen Electra à  coups de bouteilles, voitures, murs, et autres … Et il faut avouer que c’était jouissif !

Alors quand Electronics Arts a annoncé la version PSP, j’étais aux anges parce que je me voyais bien éclater les stars du Rap un peu partout 😛 Pour ceux qui connaissent la série, ce n’est pas un nouvel épisode mais un portage de la version PS2/Xbox avec quelques nouveautés quand même comme de nouvelles arènes, de nouveaux coups et de nouveaux objets à  porter délicatement sur la tête de votre adversaire. Et autant le dire tout de suite, ce n’est pas un simple portage puisqu’il a été optimisé pour la console portable de Sony et c’est un plaisir de redécouvir la série sur PSP, surtout quand c’est réussi.

Le jeu se situe dans le monde underground de New York o๠toutes les célébrités du Rap US se rencontrent afin de foutre sur la gueule 😛 Vous aurez le choix entre plusieurs modes de jeux dont les modes solo et versus avec toutes ses déclinaisons. Le mode solo vous permettra de créer votre propre rappeur et il va vous falloir vous faire un nom à  partir de combats pour gagner en réputation mais aussi à  partir de votre style vestimentaire, oui, c’est le beau monde des rappeurs, plus il y a de la marque et des chaà®nes brillantes, plus vous gagnez en réputations. Pour le mode versus, vous aurez le mode classique mais aussi le mode métro ou hà´tel dans lesquels vous pourrez envoyer votre adversaire vers un métro qui arrive à  quai ou le balancer à  travers la fenêtre de l’hà´tel.

Le jeu présente des combats ultra-violents et c’est peut-être à§a qui en a fait un succès, puisque vous pourrez utiliser des armes, mais aussi le décor pour finir votre adversaire. Chaque combattant propose de plus un style de combat particulier, ce qui vous donnera une sorte d’UFC dans un monde underground. Chaque combat peut se jouer à  deux, trois ou quatre combattants, chacun pour soi ou en équipe avec des combinaisons plossibles. Dans ce dernier d’ailleurs, cela donne droit à  des combats des plus violents mais très fun aussi. Alors imaginez la chose en multijoueurs, à§a le fait carrément !

Au niveau de la réalisation, il faut avouer que les gars d’Electronic Arts s’en sortent très bien puisque c’est du bon avec des détails propres et bien visibles, le tout avec des niveaux originaux et bien distincts. Au niveau du son, bah c’est pif paf pouf avec en fond sonore les grands hits du Rap US. L’animation n’est pas en reste puisque le tout bouge sans problème et même le public est modélisé, d’ailleurs ce dernier n’hésite pas à  se manifester durant les combats. Pour la maniabilité, c’est le stick analogique qui vous permettra de diriger votre combattant avec un bouton pour les poings, un autre pour les pieds et un dernier pour les prises, et combiné avec la touche L, à§a vous fera des coups puissants. A cà´té vous pourrez quand même vous protéger, courir et activer les grosses prises spéciales dès que votre barre de furie aura atteint son apogée.

Graphismes : Le moteur vous propose des graphismes de haut niveau pour une PSP, cette dernière vous prouve bien que c’est limite une PS2 portable et c’est un vrai plaisir. L’ambiance, parfaitement retranscite augmente justement ce point.

Animation : Une animation sans faille et fluide.

Jouabilité : Même si elle correspond à  ce dont on en attendait, elle accuse quelques problèmes de précision.

Durée de vie : Le jeu n’est pas spécialement difficile mais débloquer tous les bonus vous prendra un peu de temps et à§a vaut le coup.

Son : L’ambiance sonore est maà®trisée et pour ceux qui aime le Rap, à§a risque de le faire.

Conclusion : Electronic Arts vous propose donc un jeu de combat très sympa avec un contenu en conséquence, on reprochera seulement la répétivité à  long terme mais entre potes, à§a pourra toujours le faire.

Note : 7,5/10