Test

Test du HP Omen 17″ : une bonne tour de gamer dans un PC portable pour moins de 2000 euros

Ordinateurs

Par Gaël Weiss le

Depuis le milieu de l’été et l’annonce des cartes graphiques Nvidia Pascal pour les PC portables, tous les constructeurs ont mis à jour leurs gammes. HP et son PC Omen n’y ont pas coupé. Voici donc une prise en main de la version 17 pouces équipée d’une GeForce 1070.

test-hp-omen-17-journal-du-geek_03

Fiche technique

Il aura donc fallu attendre 2016 pour que les PC portables puissent enfin se targuer d’être aussi puissants que des tours gamers. De ce point de vue, l’arrivée des cartes graphiques de dernière génération de Nvidia a été tout simplement salvateur. Il est désormais possible pour le prix d’un PC gamer haut de gamme de disposer d’un PC portable capable de faire tourner tous les jeux du moment sans (presque aucun) compromis. C’est le cas de ce Omen 17 pouces, donc voici la fiche technique.

NomHP Omen 17 (w103nf)
ProcesseurIntel Core i7-6700HQ @ 2,6 GHz
Carte graphiqueNVIDIA GeForce GTX 1070 (8 Go de GDDR5)
SSDSSD 256 Go
Disque durHDD 1 To 7200trs/min
RAM2 × 8 Go DDR4 (2133 MHz)
Connectique- 3 × USB 3.1 Type A
- 1 × HDMI
- 1 × mini-Display Port
- 1 × RJ45
- 1 × prise casque 3.5 mm
- 1 × prise micro 3.5 mm
- 1 × lecteur de carte SD
Ecran- 17,3 pouces
- 1920 × 1080 pixels
- Dalle IPS
- Non tactile
- Compatible GSync
OSWindows 10 Famille 64 bits
WiFiOui (ac/b/g/n)
Bluetooth4.2
Batterie 95 Wh
Dimensions416 x 279 x 32,9 mm
Poids3,4 Kg
Prix conseillé2000 euros environ

Un design qui vise avant à l’efficacité

Pour cette nouvelle génération de Omen, HP n’a pas été chercher l’inspiration très loin. En fait, il ne l’a même pas cherché, puisqu’il a repris quasi intégralement le design de sa précédente gamme. On retrouve donc une coque intégralement en plastique lisse au toucher plutôt agréable. Les finitions sont plutôt bonnes dans l’ensemble, mais le tout manque un peu de classe, de standing. Pour un PC vendu près de 2000 euros, on aurait pu s’attendre à un peu de métal ici ou là, comme on en trouve chez la concurrence.

test-hp-omen-17-journal-du-geek

Le plastique du Omen a tendance à accrocher facilement les traces de doigt.
Le plastique du Omen a tendance à accrocher facilement les traces de doigt.

Qu’importe finalement, puisque ce que ce Omen perd en classe, il le gagne en practicité. Le Omen est un PC portable qui va à l’essentiel : pas de logo luminescent sur le rabat de l’écran, c’est tout juste si le clavier s’illumine en rouge lorsqu’on le met en marche. Cette lumière rouge, avec une police d’écriture des touches futuriste, c’est d’ailleurs pratiquement les seules preuves que l’on se trouve face à un PC gamer. On est très loin des arc en ciel flashy de Razer (et après tout, qui va s’en plaindre ?).

test-hp-omen-17-journal-du-geek_13

Le Omen va également à l’essentiel pour ce qui est de la connectique. On y trouve tout juste un port HDMI, un port Display Port, trois ports USB type A, un lecteur de carte SD et un port Ethernet. Pas de lecteur CD, donc, mais la plupart des joueurs n’en ont plus besoin depuis quelques années maintenant.

L'essentiel de la connectique se trouve sur le côté droit.
L’essentiel de la connectique se trouve sur le côté droit.

Plus embêtant, HP a réduit au strict minimum l’accès aux composants du PC. Une petite trappe que l’on démonte avec un tournevis cruciforme permet difficilement d’accéder à des barrettes de RAM afin de les changer. Mais il est pratiquement impossible d’accéder au reste des entrailles du Omen. Je trouve cela assez gênant. Non pas que je désire accéder au processeur ou à la carte graphique, mais j’aime bien passer régulièrement un coup d’aspirateur dans mes PC pour les dépoussiérer et prolonger leur durée de vie. Dans le cadre d’un PC gamer c’est dommage.

Seul moyen d'accéder aux entrailles de la bête, cette petite trappe qui permet tout juste de changer la RAM.
Seul moyen d’accéder aux entrailles de la bête, cette petite trappe qui permet tout juste de changer la RAM.

Le Omen est un beau bébé de 3,4 kg, dont la base est très stable. Même en vous énervant sur le clavier, vous aurez bien du mal à le faire bouger. Les charnières en métal qui retiennent l’écran sont également de bonne facture et permettent de régler très facilement l’inclinaison de l’écran. Seul petit regret, mais qui s’applique très certainement aux autres PC de 17 pouces, l’écran a tendance à se balancer facilement si votre bureau n’est pas très stable.

test-hp-omen-17-journal-du-geek_15

[nextpage title=”Et qui assure dans les jeux vidéo gourmands”]

Des claviers et écran irréprochables

Un mot sur le clavier. Comme sur les précédents Omen, il s’agit d’un clavier chiclet au toucher et à la frappe assez agréable. Pour avoir tapé une bonne moitié de ce test dessus, je peux vous garantir que l’on peut travailler avec pendant plusieurs heures sans ressentir de gêne particulière. Je serai en revanche un peu plus sévère avec le touchpad que je trouve un peu cheap et pas très bien placé. J’aurai aimé un toucher différent des touches du clavier, un peu plus grand et surtout placé un peu plus à droite. Ce n’est pas gênant outre mesure – après tout, si vous avez un PC portable avec une 1070 je doute que vous jouiez au trackpad – étant donné que l’on branchera rapidement une souris sur cet appareil.

Le clavier est d'excellente facture
Le clavier est d’excellente facture

L’écran est d’excellente qualité. Sur notre modèle de test, c’est un écran Full HD de 17 pouces (non tactile) qui était intégré sur une dalle IPS. Un écran très lumineux, sans aucune fuite de lumière décelable et qui a le mérite d’être compatible avec la technologie G Sync de Nvidia. Un écran parfait pour jouer à des jeux vidéo, donc. À noter qu’il existe une version plus haut de gamme du Omen avec un écran 4K.

L'écran du Omen 17 est très lumineux et ne présente aucune fuite de lumière.
L’écran du Omen 17 est très lumineux et en présente aucune fuite de lumière.

Aussi bruyant que performant

Au quotidien, le PC gamer de HP ne réserve aucune mauvaise surprise. Premier bon point, les logiciels préinstallés sont très peu nombreux. Le plus pénible est sans conteste HP Support Assistant, qui affiche en permanence une icône dans la barre des notifications et qui demande systématiquement une mise à jour pour vérifier que le PC va bien. Il suffit de trois clics pour le désinstaller, heureusement. Pour le reste se trouvent uniquement Dropbox (avec 25 Go offerts) et une version d’essai du tout aussi envahissant antivirus McAfee. Là encore, tout est désinstallable très facilement.

test-hp-omen-17-journal-du-geek_17

Ce qui nous intéresse surtout ici, ce sont les jeux vidéo. Répondons à la question tout de suite : le HP Omen est capable de faire tourner 98 % des jeux vidéo du moment en mode ultra à 50/60 FPS sans aucun problème. Doom, Battlefield 1 ou Forza Horizon 3 tournaient très bien sur le HP Omen avec les options graphiques sur Ultra, mais avec un framerate souvent irrégulier. C’était particulièrement le cas sur Forza Horizon 3 qui n’est toutefois pas le jeu PC le mieux optimisé du moment. Rien de bien alarmant, même en baissant légèrement les options graphiques, les jeux restent sublimes et tournent aussi bien s’ils étaient installés sur une tour de PC de jeu.

Rien à redire sur le repose poignet large, confortable et qui ne chauffe pas.
Rien à redire sur le repose poignet large, confortable et qui ne chauffe pas.

En revanche, ne vous attendez pas à un PC silencieux. Battlefield 1, par exemple, affole les ventilateurs de l’Omen. Comme souvent ce n’est pas gênant dans le cadre d’un PC de jeu (vous aurez souvent un casque sur les oreilles), mais c’est plus bruyant qu’une tour gamer bien isolée. La contrepartie positive, c’est que le PC est très bien ventilé. Si c’est bien de l’air chaud qui est soufflé, le repose-poignet et le clavier ne sont jamais chaud et ne font jamais transpirer les mains ou les poignets.

Notre avis


Avec son écran de 17 pouces d’excellente qualité, une GeForce 1070 qui permet de faire tourner pratiquement tous les jeux du moment en Ultra et un prix aux alentours des 1800 euros, le HP Omen sûrement l’un des meilleurs rapports qualité-prix du moment pour qui cherche un PC portable gamer.

HP signe ici un ordinateur « sans chichi ». La connectique est réduite à son minimum. Les finitions sont bien au rendez-vous, mais la coque en plastique manque un peu de cachet, le trackpad se révèle un peu étroit et surtout c’est un PC portable bruyant. Mais, répétons-le, l’essentiel est bien là : il fait tourner les jeux sans poser de question et il le fait très bien. Que demander de plus à un bon PC gamer ?

8 / 10