Test

Test flash : Clarion MIND

D’habitude confiné au monde du GPS, Clarion a tenté avec ce MIND une escapade du côté des MID. Un univers très différent, et déjà vampirisé par quelques concurrents aux affûts dans le domaine. Et le MIND va très vite s’en rendre compte, à ses dépends…

IMG_0308

Design

IMG_0303

Premier constat : l’objet proposé par Clarion est imposant. Un peu trop imposant d’ailleurs (16.8×9.6×2.6cm pour 325g) pour qu’on puisse l’imaginer être sorti dans le courant de l’année 2009. Parce qu’on s’attend tout de même à quelque chose de plus fin, de nos jours. A part ça, il est équipé d’un écran 4.8″ (résolution 800×400 pixels), de 3 touches tactiles sur sa coque (pas franchement utiles au passage) et il affiche tout de même une finition qui lui donne un air robuste qui n’est pas pour nous déplaire.

IMG_0301

Il est livré avec un chargeur secteur, un support voiture (pour la partie GPS), un chargeur allume-cigare et un stylet.

Ergonomie

IMG_0314

Qu’on se le dise : le MIND de Clarion est un MID (Mobile Internet Device) Comprenez qu’il embarque plusieurs fonctions à la fois : GPS, lecteur audio, lecteur vidéo, navigation internet (via Firefox, on ne se refuse rien), tuner TNT, téléphonie (vous pourrez coupler votre mobile au MIND, puis gérer vos appels, tâches et que sais-je encore directement depuis ce dernier), et j’en passe. Le tout est assez simple d’accès, grâce à une interface sympathique, inspirée des interfaces type GPS, proposant un écran d’accueil permettant de choisir ce qu’on souhaite faire grâce à une sorte de roulette que l’on fait tourner soit grâce au stylet fourni, soit en utilisant son doigt, façon old-school.

IMG_0306

IMG_0307

Par contre, le MIND vous obligera à vous connecter via WiFi pour utiliser ses fonctions online. Si vous n’êtes pas regardant niveau au niveau de la dépense, vous pourrez toujours acheter une clé 3G en plus, que vous devrez brancher à l’un des 2 ports USB de la machine.

Utilisation

IMG_0316

On aura beaucoup de choses à redire concernant l’utilisation du produit. Commençons par son autonomie qui peine à arriver aux 2 heures (et encore, en tapant large). C’est tout bonnement éliminatoire pour ce genre de produit, qu’on utilisera avant tout en déplacement. Pour ne rien arranger, malgré son processeur Intel Atom Z500 cadencé à 800 MHz et ses 512 Mo de RAM, le MIND a bien du mal à lire une vidéo sur YouTube sans saccade (qu’importe que vous ayez une bonne connexion ou non…). Rien à dire par contre en ce qui concerne la lecture de vidéos copiées au sein de la mémoire interne (4Go), ou lues depuis un support USB ou bien encore via le slot microSD. Reste que le format de vos vidéos devra être au choix le Mpeg-4 ou le Real Player. Il ne faudra pas non plus être trop exigeant lorsqu’on voudra regarder la TV. En fait, le tuner TNT étant dépendant d’une antenne de 12 petits centimètres, inutile de vous préciser que vous capterez les chaines au petit bonheur la chance. Pour vous donner une idée, à la rédac, située pourtant en plein Paris, nous n’avons capté que 3 chaînes. Au niveau de la lecture audio, c’est loin d’être brillant : la qualité sonore est pour tout dire assez médiocre, et l’interface est vraiment trop austère pour espérer rivaliser avec les ténors du genre.

IMG_0319

Par contre, le navigateur internet, qui est d’ailleurs Firefox, est vraiment bon ! Les sites d’affichent correctement, les javascript et animations flash sont bien lues sans ralentissement. Seul souci, l’ergonomie est catastrophique, dû surtout à un écran qui répond quand il veut. Le clavier virtuel est quant à lui des plus classiques.

IMG_0321

IMG_0320

Là ou le MIND brille en fait, c’est de par sa fonction GPS, efficace comme jamais, très réactive, et qui tiendra largement la comparaison avec un GPS haut de gamme. Doté de nombreux points d’intérêts et compatible avec Google Maps, il arrive à rafraîchir son trajet très régulièrement sans entraver à la navigation. Et puis, le processeur de la bête et son écran large lui confèrent évidemment des points, c’est un fait.

IMG_0317

En bref

IMG_0327

Dommage : le MIND ne tient pas toutes ses promesses. Même s’il fera très bien office de GPS haut de gamme, on le voit difficilement se placer comme votre fidèle compagnon de voyage, à cause de sa faible autonomie, de sa gestion catastrophique de la TNT ou bien encore de son incapacité à gérer les vidéos provenant de YouTube d’une façon correcte. Inutile de préciser que pour son prix (399€), vous pourrez tout à fait acquérir à la fois un GPS ET un bon PMP, qui tiendra sans doute mieux la charge (et qui sera moins bridé au niveau des formats aussi).

Galerie photo complète

D’habitude confiné au monde du GPS, Clarion a tenté avec ce MIND une escapade du côté des MID. Un univers très différent, et déjà vampirisé par quelques concurrents aux affûts dans le domaine. Et le MIND va très vite s’en rendre compte, à ses dépends…

IMG_0308

Design

IMG_0303

Premier constat : l’objet proposé par Clarion est imposant. Un peu trop imposant d’ailleurs (16.8×9.6×2.6cm pour 325g) pour qu’on puisse l’imaginer être sorti dans le courant de l’année 2009. Parce qu’on s’attend tout de même à quelque chose de plus fin, de nos jours. A part ça, il est équipé d’un écran 4.8″ (résolution 800×400 pixels), de 3 touches tactiles sur sa coque (pas franchement utiles au passage) et il affiche tout de même une finition qui lui donne un air robuste qui n’est pas pour nous déplaire.

IMG_0301

Il est livré avec un chargeur secteur, un support voiture (pour la partie GPS), un chargeur allume-cigare et un stylet.

Ergonomie

IMG_0314

Qu’on se le dise : le MIND de Clarion est un MID (Mobile Internet Device) Comprenez qu’il embarque plusieurs fonctions à la fois : GPS, lecteur audio, lecteur vidéo, navigation internet (via Firefox, on ne se refuse rien), tuner TNT, téléphonie (vous pourrez coupler votre mobile au MIND, puis gérer vos appels, tâches et que sais-je encore directement depuis ce dernier), et j’en passe. Le tout est assez simple d’accès, grâce à une interface sympathique, inspirée des interfaces type GPS, proposant un écran d’accueil permettant de choisir ce qu’on souhaite faire grâce à une sorte de roulette que l’on fait tourner soit grâce au stylet fourni, soit en utilisant son doigt, façon old-school.

IMG_0306

IMG_0307

Par contre, le MIND vous obligera à vous connecter via WiFi pour utiliser ses fonctions online. Si vous n’êtes pas regardant niveau au niveau de la dépense, vous pourrez toujours acheter une clé 3G en plus, que vous devrez brancher à l’un des 2 ports USB de la machine.

Utilisation

IMG_0316

On aura beaucoup de choses à redire concernant l’utilisation du produit. Commençons par son autonomie qui peine à arriver aux 2 heures (et encore, en tapant large). C’est tout bonnement éliminatoire pour ce genre de produit, qu’on utilisera avant tout en déplacement. Pour ne rien arranger, malgré son processeur Intel Atom Z500 cadencé à 800 MHz et ses 512 Mo de RAM, le MIND a bien du mal à lire une vidéo sur YouTube sans saccade (qu’importe que vous ayez une bonne connexion ou non…). Rien à dire par contre en ce qui concerne la lecture de vidéos copiées au sein de la mémoire interne (4Go), ou lues depuis un support USB ou bien encore via le slot microSD. Reste que le format de vos vidéos devra être au choix le Mpeg-4 ou le Real Player. Il ne faudra pas non plus être trop exigeant lorsqu’on voudra regarder la TV. En fait, le tuner TNT étant dépendant d’une antenne de 12 petits centimètres, inutile de vous préciser que vous capterez les chaines au petit bonheur la chance. Pour vous donner une idée, à la rédac, située pourtant en plein Paris, nous n’avons capté que 3 chaînes. Au niveau de la lecture audio, c’est loin d’être brillant : la qualité sonore est pour tout dire assez médiocre, et l’interface est vraiment trop austère pour espérer rivaliser avec les ténors du genre.

IMG_0319

Par contre, le navigateur internet, qui est d’ailleurs Firefox, est vraiment bon ! Les sites d’affichent correctement, les javascript et animations flash sont bien lues sans ralentissement. Seul souci, l’ergonomie est catastrophique, dû surtout à un écran qui répond quand il veut. Le clavier virtuel est quant à lui des plus classiques.

IMG_0321

IMG_0320

Là ou le MIND brille en fait, c’est de par sa fonction GPS, efficace comme jamais, très réactive, et qui tiendra largement la comparaison avec un GPS haut de gamme. Doté de nombreux points d’intérêts et compatible avec Google Maps, il arrive à rafraîchir son trajet très régulièrement sans entraver à la navigation. Et puis, le processeur de la bête et son écran large lui confèrent évidemment des points, c’est un fait.

IMG_0317

En bref

IMG_0327

Dommage : le MIND ne tient pas toutes ses promesses. Même s’il fera très bien office de GPS haut de gamme, on le voit difficilement se placer comme votre fidèle compagnon de voyage, à cause de sa faible autonomie, de sa gestion catastrophique de la TNT ou bien encore de son incapacité à gérer les vidéos provenant de YouTube d’une façon correcte. Inutile de préciser que pour son prix (399€), vous pourrez tout à fait acquérir à la fois un GPS ET un bon PMP, qui tiendra sans doute mieux la charge (et qui sera moins bridé au niveau des formats aussi).

Galerie photo complète