Test

Test flash : Playstation Move Heroes

Par Rédacteur Invité le

Voir une production croiser les licences peut aussi bien revêtir un côté alléchant qu’inquiétant. Alléchant, car il est toujours très agréable de voir ses héros favoris réunis. Et inquiétant dans le même temps, car peut-être, et je dis bien peut-être, qu’un tel concept est en fait une excellente opportunité pour permettre aux développeurs de se […]

Voir une production croiser les licences peut aussi bien revêtir un côté alléchant qu’inquiétant. Alléchant, car il est toujours très agréable de voir ses héros favoris réunis. Et inquiétant dans le même temps, car peut-être, et je dis bien peut-être, qu’un tel concept est en fait une excellente opportunité pour permettre aux développeurs de se reposer sur l’amoncellement de licences injectées au titre…



C’est qu’il aurait de quoi faire saliver n’importe quel gamer amoureux des licences fortes de la PS2, ce Playstation Move Heroes. Réunissant sous le même giron les Jak et Daxter, Sly Raccoon et Ratchet et Clank, le jeu s’articule autour d’un amas de mini jeux, que vous allez devoir enchaîner, armé de votre PS Move. Et là, tout est dit, ou presque. Car non, il n’est ici nullement question d’un nouveau jeu de plates-formes mettant en scène tous nos héros (et pourtant, que l’idée semble bonne…) Les héros en question étant pour le coup limités à se retrouver au coeur d’épreuves courtes, à l’intérêt bien souvent très limité. Amoureux du scoring et des Trophées glanés facilement, voici sans doute un jeu qui devrait vous plaire. Pour les autres, s’il est impossible de jeter la pierre aux développeurs sur la question de la gestion du PS Move, qui répond à chaque fois au doigt et à l’oeil, que ce soit lorsqu’il nous est demandé de repousser des vagues ennemies armés d’un flingue, d’un fouet ou de que sais-je encore, de diriger une pseudo-boule de bowling ou une réplique de freesbee, il est par contre difficile de ne pas leur reprocher leur manque d’ambition général. Ainsi, les épreuves proposées, en plus de manquer cruellement de rythme et d’intérêt, n’offre qu’un challenge très limité, et si les plus jeunes y trouveront sans doute leur compte, les gamers confirmés eux, auront vite fait de se sentir lésés. Pourtant, l’aspect graphique du titre a au moins la décence de s’en tirer avec les honneurs, et les dialogues insufflés au jeu, sans être inoubliables, nous décrochent bien souvent un petit sourire. Mais voilà, une fois arrivé à l’heure de l’addition, difficile de ne pas se dire que des personnages d’une telle envergure auraient mérité bien mieux qu’une apparition dans un party-games loin d’être inoubliable.

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un casting 3 étoiles
La reconnaissance du PS Move, efficace

Les –
Les épreuves manquent de folie
Très répétitif
Pourquoi avoir opté pour un condensé de mini-jeux ?

Voir une production croiser les licences peut aussi bien revêtir un côté alléchant qu’inquiétant. Alléchant, car il est toujours très agréable de voir ses héros favoris réunis. Et inquiétant dans le même temps, car peut-être, et je dis bien peut-être, qu’un tel concept est en fait une excellente opportunité pour permettre aux développeurs de se reposer sur l’amoncellement de licences injectées au titre…



C’est qu’il aurait de quoi faire saliver n’importe quel gamer amoureux des licences fortes de la PS2, ce Playstation Move Heroes. Réunissant sous le même giron les Jak et Daxter, Sly Raccoon et Ratchet et Clank, le jeu s’articule autour d’un amas de mini jeux, que vous allez devoir enchaîner, armé de votre PS Move. Et là, tout est dit, ou presque. Car non, il n’est ici nullement question d’un nouveau jeu de plates-formes mettant en scène tous nos héros (et pourtant, que l’idée semble bonne…) Les héros en question étant pour le coup limités à se retrouver au coeur d’épreuves courtes, à l’intérêt bien souvent très limité. Amoureux du scoring et des Trophées glanés facilement, voici sans doute un jeu qui devrait vous plaire. Pour les autres, s’il est impossible de jeter la pierre aux développeurs sur la question de la gestion du PS Move, qui répond à chaque fois au doigt et à l’oeil, que ce soit lorsqu’il nous est demandé de repousser des vagues ennemies armés d’un flingue, d’un fouet ou de que sais-je encore, de diriger une pseudo-boule de bowling ou une réplique de freesbee, il est par contre difficile de ne pas leur reprocher leur manque d’ambition général. Ainsi, les épreuves proposées, en plus de manquer cruellement de rythme et d’intérêt, n’offre qu’un challenge très limité, et si les plus jeunes y trouveront sans doute leur compte, les gamers confirmés eux, auront vite fait de se sentir lésés. Pourtant, l’aspect graphique du titre a au moins la décence de s’en tirer avec les honneurs, et les dialogues insufflés au jeu, sans être inoubliables, nous décrochent bien souvent un petit sourire. Mais voilà, une fois arrivé à l’heure de l’addition, difficile de ne pas se dire que des personnages d’une telle envergure auraient mérité bien mieux qu’une apparition dans un party-games loin d’être inoubliable.

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un casting 3 étoiles
La reconnaissance du PS Move, efficace

Les –
Les épreuves manquent de folie
Très répétitif
Pourquoi avoir opté pour un condensé de mini-jeux ?