Test

Test flash : Tokyoflash Kisai Online

Gadget

Par Auré le

Lancée en juillet dernier, nous avons reçu il y a quelque temps un exemplaire de la Tokyoflash Kisai Online. Pour rappel, cette montre est dotée d’un affichage LCD composé de lignes verticales et d’un accéléromètre révélant l’heure qu’il est grâce à un simple mouvement du poignet en direction de votre regard.

Disponible en noir ou en argent, pour 134.20 €, c’est du modèle noir à l’affichage LCD bleu dont nous avons hérité.

Packaging – “Sobre et protecteur”

Livrée en temps et en heure dans un petit carton estampillé Tokyoflash, la Kasai Online (tout comme les autres modèles de la marque Japonaise) est contenue dans un sobre et sympathique packaging noir rectangulaire orné du slogan “Change the way you think about time”. Cerclé de mousse épaisse, vous serez assuré d’obtenir votre nouveau bijou en état.

Design et ergonomie – “Dense et robuste”

Dotée d’un bracelet et d’un boitier en acier inoxydable, il ne faudra pas s’étonner du poids de cette montre avant tout destinée à la gent masculine. En revanche, nous émettrons quelques petits regrets à la vue de l’épaisseur du boitier qui aurait selon nous pu gagner en finesse.

Une fois passée autour du poignet, vous vous rendrez probablement compte qu’elle n’est pas à votre taille (fait plutôt commun pour celles et ceux habitués à commander des montres sur la toile). Il vous faudra donc vous armer d’une ou deux petites aiguilles pour retirer quelques maillons de façon à adapter le diamètre du bracelet à votre poignet ou vous rendre chez votre bijoutier avec un large sourire pour le convaincre de travailler sur une montre que vous n’avez pas achetée chez lui.

Pour l’avoir portée toute une semaine, la Kasai Online semble plutôt résistante de même que son fermoir de type boucle déployante, qui par sécurité ne s’ouvrira jamais sans une action franche et volontaire de la part du porteur. Peu de chances donc, de la perdre en soirée.

Système d’affichage – “un mouvement du poignet pour décrypter l’heure”

Trouvant toute son originalité dans son système d’affichage, il ne vous faudra que peu de temps pour apprendre à déchiffrer l’heure qu’il est sur la Kasai, sachant que celle-ci est livrée avec une notice. Bien que l’écran LCD ne soit pas aussi lumineux que nous aurions pu l’imaginer, le passage du “Cryptic” au “Reveal” mode d’un mouvement de rotation du poignet apporte un côté ludique non négligeable que la majorité des geeks apprécieront, mais que la majorité des personnes de votre entourage ne comprendra pas.

Conclusion

La Kasai Online ainsi que l’ensemble des montres Tokyoflash sont des produits qui trouvent leur force dans l’orginalité des systèmes d’affichage qui à coup sûr attireront le regard de votre entourage (geek ou non). En revanche, sachez que la robustesse de celle-ci impliquera un poids substantiel, nous la destinerons donc avant tout aux habitués des opulentes tocantes.

MAJ : L’unboxing de son créateur Samuel Jerichow

Lancée en juillet dernier, nous avons reçu il y a quelque temps un exemplaire de la Tokyoflash Kisai Online. Pour rappel, cette montre est dotée d’un affichage LCD composé de lignes verticales et d’un accéléromètre révélant l’heure qu’il est grâce à un simple mouvement du poignet en direction de votre regard.

Disponible en noir ou en argent, pour 134.20 €, c’est du modèle noir à l’affichage LCD bleu dont nous avons hérité.

Packaging – “Sobre et protecteur”

Livrée en temps et en heure dans un petit carton estampillé Tokyoflash, la Kasai Online (tout comme les autres modèles de la marque Japonaise) est contenue dans un sobre et sympathique packaging noir rectangulaire orné du slogan “Change the way you think about time”. Cerclé de mousse épaisse, vous serez assuré d’obtenir votre nouveau bijou en état.

Design et ergonomie – “Dense et robuste”

Dotée d’un bracelet et d’un boitier en acier inoxydable, il ne faudra pas s’étonner du poids de cette montre avant tout destinée à la gent masculine. En revanche, nous émettrons quelques petits regrets à la vue de l’épaisseur du boitier qui aurait selon nous pu gagner en finesse.

Une fois passée autour du poignet, vous vous rendrez probablement compte qu’elle n’est pas à votre taille (fait plutôt commun pour celles et ceux habitués à commander des montres sur la toile). Il vous faudra donc vous armer d’une ou deux petites aiguilles pour retirer quelques maillons de façon à adapter le diamètre du bracelet à votre poignet ou vous rendre chez votre bijoutier avec un large sourire pour le convaincre de travailler sur une montre que vous n’avez pas achetée chez lui.

Pour l’avoir portée toute une semaine, la Kasai Online semble plutôt résistante de même que son fermoir de type boucle déployante, qui par sécurité ne s’ouvrira jamais sans une action franche et volontaire de la part du porteur. Peu de chances donc, de la perdre en soirée.

Système d’affichage – “un mouvement du poignet pour décrypter l’heure”

Trouvant toute son originalité dans son système d’affichage, il ne vous faudra que peu de temps pour apprendre à déchiffrer l’heure qu’il est sur la Kasai, sachant que celle-ci est livrée avec une notice. Bien que l’écran LCD ne soit pas aussi lumineux que nous aurions pu l’imaginer, le passage du “Cryptic” au “Reveal” mode d’un mouvement de rotation du poignet apporte un côté ludique non négligeable que la majorité des geeks apprécieront, mais que la majorité des personnes de votre entourage ne comprendra pas.

Conclusion

La Kasai Online ainsi que l’ensemble des montres Tokyoflash sont des produits qui trouvent leur force dans l’orginalité des systèmes d’affichage qui à coup sûr attireront le regard de votre entourage (geek ou non). En revanche, sachez que la robustesse de celle-ci impliquera un poids substantiel, nous la destinerons donc avant tout aux habitués des opulentes tocantes.

MAJ : L’unboxing de son créateur Samuel Jerichow