Test

Test : Huawei Ascend Mate 7 Gold

Notre avis
8 / 10
Android

Par Pierre le

Huawei est maintenant un acteur important du marché du smartphone. Et chaque appareil du constructeur est scruté avec une grande attention. Après un Ascend Mate 7 qui venait se placer dans le créneau des smartphones XXL, Huawei a dévoilé la version Gold de son smartphone. Plus belle, plus performante, cette version est loin d’être indispensable par rapport à la première. Néanmoins, le constructeur chinois nous livre son produit le plus abouti à ce jour.

Et grande première, c’est un des premiers smartphones haut de gamme double-SIM. Huawei vise ainsi le marché des personnes qui voyagent souvent et qui pourraient être amenées à utiliser une carte SIM additionnelle sans pour autant perdre l’usage de leur SIM habituelle.

_SAM0116

Specs

Commençons avec un rapide tour des specs. Cette version Gold, en plus de se parer d’une nouvelle couleur chic, apporte trois gros changements par rapport au Mate 7 classique. Tout d’abord, nous avons 3 Go de RAM au lieu de 2Go. Ensuite, la mémoire passe à 32Go (contre 16Go pour le Mate 7 classique). Enfin, nous avons la possibilité de mettre deux cartes SIM dans le smartphone.

Des changements qui ne parleront pas forcément à tous les utilisateurs mais qui apportent clairement un confort d’usage supplémentaire. Mais si vous cherchez le meilleur produit et que vous êtes prêts à mettre 100 € de plus, alors vous pouvez vous tourner vers la version gold.

huawei-mate-7-dual-live-11

Voici donc les caractéristiques techniques du Huawei Ascend Mate 7 Gold :

Écran : IPS de 6 pouces d’une définition de 1920 x 1080 pixels (368 ppi)
Processeur : HiSilicon Kirin 925 octo core. Cortex A15 cadencé à 1,8 Ghz et Cortex A7 à 1,3 Ghz
GPU : Mali-T628
RAM : 3 Go
Mémoire : 32 Go extensible via un port micro SD (jusqu’à 128 Go)
Batterie : 4100 mAh non démontable
APN : 13 mégapixels, capable d’enregistrer des vidéos en 1080p 30 fps
APN frontal : 5 mégapixels (720p)
OS : Android 4.4.2 avec la surcouche Emotion UI 3.0
Double SIM : Oui
4G : Oui
Bluetooth : 4.0
NFC : Oui
Wi-Fi : 802.11 a/b/g/n, dual-band, DLNA, Wi-Fi Direct, hotspot
Capteur d’empreinte au dos
Poids : 185 grammes
Dimensions : 157 x 81 x 7,9 mm

Une belle bête, entourée d’une coque en aluminium dorée (version Gold oblige). De belles caractéristiques pour un smartphone qui se montre performant à l’usage, nous y reviendrons. Mais avant toute chose, intéressons-nous au design de cet Ascend Mate 7 Gold.

Design

Esprit du HTC One Max, es-tu là ? Vous l’aurez remarqué, cet Ascend Mate 7 Gold (et la version classique) rappelle énormément le produit de HTC. La forme, le haut et le bas du dos, la position de l’appareil photo et du lecteur d’empreinte. Même la façade rappelle furieusement le design de HTC. De là à crier au plagiat, il y a un grand gouffre que nous n’allons pas franchir. Néanmoins, nous parlerons d’inspiration. Une belle inspiration, puisque le One Max est très loin d’être un produit affreux.

_SAM0160

Une coque en aluminium dorée du plus bel effet habille donc ce Mate 7. Une coque qui se tâche et se raye facilement, néanmoins. En façade, nous notons le côté très épuré du produit, sans bouton ni fioriture. Sur les côtés, nous découvrons deux trappes. Une trappe accueillera votre micro SIM, la seconde dispose de deux fonctions. Elle peut en effet accueillir une nano SIM, mais également une carte micro SD. Pratique pour ceux ne souhaitant pas utiliser l’option dual SIM.

Pour le reste, il n’y a pas grand-chose à redire sur ce Mate 7 Gold. Il est beau et bien fini. Encore une fois, Huawei montre qu’il sait faire des smartphones de qualité et étant doté d’un aspect premium. Cependant, et au contraire de l’Ascend P7, ce Mate 7 ne jouit pas d’un design à la personnalité forte. Nous n’y voyons qu’un smartphone beau, mais peu inspiré puisant la quasi-totalité de ses idées chez la concurrence. Néanmoins, Huawei ne s’est pas inspiré du smartphone le plus laid du marché pour son Mate 7 Gold.

_SAM0123

Utilisation

6 pouces, c’est grand. Huawei n’est pas le premier à utiliser ce format et ne sera certainement pas le dernier. Néanmoins, il faut s’habituer à une telle taille. Notons qu’elle a été réduite de 0,1 pouces par rapport au Mate 7 premier du nom. Mais tout de même. 6 pouces, cela reste grand. Si vous n’avez jamais utilisé un tel format, les premiers jours seront un peu déroutants. Grandes poches et utilisation à deux mains sont recommandées. Un format conçu pour les gros consommateurs de contenus vidéo ou de jeux. La définition 1080p et les bords fins rendent réellement honneur à cet écran de grande taille.

huawei-mate-7-dual-live-08

Vous connaissez Huawei ? Alors vous ne serez pas dépaysé avec cet Ascend Mate. Nous retrouvons ici Emotion UI, la surcouche placée sous Android 4.4.2. Et comme d’habitude, Emotion UI se montre réactif, bien pensé et très simple d’utilisation. Pas de menu d’applications ici, puisque nous retrouvons un usage à la iOS. C’est-à-dire que si vous supprimez une application du bureau, elle sera supprimée du smartphone. Si vous êtes un maniaque du rangement et que vous aimez un bureau bien optimisé, il faudra créer des dossiers (comme Android stock) pour gagner de la place. Une manie habituelle des constructeurs chinois, qui semblent être allergiques aux menus d’application.

huawei-mate-7-dual-soft-live-03

Emotion UI se montre toujours aussi agréable en matière de personnalisation. Comme toujours, il sera possible de choisir un thème bien particulier (livré par Huawei ou les utilisateurs), changer les icônes, la façon dont les volets de l’écran transitent… bref, chaque Ascend Mate 7 sera unique, adapté pour son utilisateur. Une personnalisation qui se fait par l’application thèmes, bien posée en évidence sur le bureau au premier démarrage du smartphone. Ainsi, même les utilisateurs non avertis sont incités à personnaliser leur mobile.

De même, Huawei propose toujours ses application dédiées, sans rien n’ajouter de nouveau. Nous retrouvons toujours le mode Miroir, dédié aux selfies et aux femmes qui ont besoin d’un miroir pour se remaquiller, l’application Sauvegarde, qui vous permet de retrouver votre interface telle qu’elle est si vous changez de smartphone Huawei, un gestionnaire d’application qui vous signalera si une application consomme beaucoup de mémoire et d’énergie, etc. Bref, nous sommes en terrain connu. Mais un terrain très agréable.

Comme pour l’Ascend Mate 7, on retrouve un lecteur biométrique. Certains constructeurs, comme Samsung ou Apple, le mettent en dessous de l’écran. D’autres, comme HTC ou Huawei, préfèrent le mettre au dos. Un choix motivé par la taille de l’écran, notamment. Et le lecteur d’empreintes de Huawei se montre très efficace et bien utilisé. Pouvant enregistrer jusqu’à cinq empreintes différentes sur un même compte, le lecteur fonctionne de manière totalement naturelle ainsi placé. De plus, son design discret s’adapte parfaitement à la coque arrière du Mate 7 Gold. Là encore, Huawei fait dans l’efficace.

À noter qu’il fonctionne de la même manière que le Touch ID d’Apple : il suffira de poser le doigt pour déverrouiller le smartphone alors que chez Samsung ou HTC, il fallait passer son doigt, moins pratique. Maintenant, si on le compare à Touch ID, la solution d’Apple reste clairement un cran au dessus puisqu’elle peut reconnaître votre doigt dans n’importe quel sens, ce qui n’est pas le cas de la solution Huawei. Néanmoins, c’est toujours plus pratique que ce que propose Samsung ou HTC.

_SAM0136

Concernant la gestion des 2 cartes SIM, pas de surprise de ce côté là. Huawei nous propose une interface simple, clair et facile à utiliser, même pour les utilisateurs non-habitués à la double SIM. Vous aurez la possibilité de switcher d’une simple pression de doigts d’une carte de SIM à l’autre et sélectionner celle utilisant des data. Simple, clair, efficace. Néanmoins, avec les 3Go de RAM, l’option Dual SIM est l’une des seules raisons pour laquelle ce modèle coûte 100 € de plus que la version classique. Un investissement tout de même, et il vous faudra une bonne raison pour mettre la main au porte-monnaie. Nous avons discuté du sujet avec Anh, et nous avons conclu que la cible première de ce Mate 7 Gold était les businessmen ou les grands voyageurs voulant disposer d’une dual SIM dans un smartphone chic et haut de gamme. Car oui, pour avoir du dual SIM, et seulement du dual SIM, l’utilisateur lambda peut se rabattre sur des modèles beaucoup moins chers, que ce soit chez Huawei ou la concurrence.

Jeux

Côté jeux, eh bien ça se corse un peu pour l’Ascend Mate 7 Gold. Les gros jeux du moment tournent sans soucis. Par exemple, GTA San Andreas fonctionne parfaitement, avec les graphismes réglés aux maximum. Même chose pour Dead Trigger 2 ou Horns. Néanmoins, si les jeux fonctionnent parfaitement, nous avons eu des freezes répétés de quelques millisecondes. Cela n’arrive pas constamment, mais la chose se montre légèrement pénible quand elle se produit. Pire, sur certains jeux censés être moins gourmands, comme Crossy Roads, le smartphone n’arrive pas à le faire tourner de manière fluide. Il faut ici blâmer le processeur maison de Huawei, qui a toujours du mal à se mettre à la page lorsqu’il s’agit de jeux vidéo. Cela fait un moment que la firme chinoise connaît ce problème et il ne semble pas près d’être résolu.

Screenshot_2015-02-19-15-18-27

Ces problèmes ne sont pas constants, surtout sur les gros jeux. Néanmoins, il faut noter que de nombreux softs ne sont pas compatibles avec le smartphone. On peut par exemple citer Hearthstone (censé tourner sur un écran de 6 pouces au minimum) ou même le récent Limbo. Ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres, malheureusement.

Mais il faut avouer que la taille de l’écran ainsi que les bords fins procurent un vrai plaisir de jeu. Si on m’avait dit un jour que je prendrai du plaisir à jouer à Baldur’s Gate 2 sur un écran de 6 pouces, je ne l’aurai pas cru. Et pourtant…

Screenshot_2015-02-19-15-21-46

Batterie

Niveau batterie, l’Ascend Mate 7 Gold est simplement excellent. Le smartphone est un petit monstre d’autonomie et vous permettra de tenir très longtemps sans vous approcher d’une prise électrique. Enfin… très longtemps… en comparaison avec les autres smartphones du marché. Doté d’une batterie de 4100 mAh et d’un processeur peu gourmand en énergie, vous pourrez tenir jusqu’à trois jours en utilisation normale. Et encore, il vous restera du rab. En utilisation intensive, vous pourrez tenir deux jours, tranquillement.

huawei-mate-7-dual-soft-live-70

À titre d’exemple, une journée normale avec le Mate 7 dans la poche consomme environ 30 % de batterie. Et Huawei veille à ce que vous ne soyez pas trop gourmand en énergie en vous envoyant une notification si une application non utilisée depuis un certain temps consomme trop d’énergie. Une feature loin d’être nouvelle sur Emotion UI mais dont la présence est toujours la bienvenue. Bref, le Mate 7 est l’un des smartphones les plus autonomes du moment. Vous en voyez souvent, vous, des smartphones tenant trois jours sans recharge ?

_SAM0143

Appareil Photo

Côté Photo, l’interface utilisateur est bien pensée et elle n’est pas gourmande. On retrouve ainsi toutes les fonctions classiques. Quant à l’APN en lui-même, le capteur est évidemment un cran en dessous de ce que propose les haut de gamme de la concurrence. Cependant, on trouve que le Huawei Ascend Mate 7 Gold s’en sort pas si mal quand les conditions de lumières sont correctes. On notera tout de même un manque de punch au niveau des couleurs, ce n’est pas forcément visible sur le smartphone en lui-même mais sur l’écran d’un ordinateur, c’est une autre histoire. Mais ne boudons pas notre plaisir, les photos de la prise en main, à venir, de la Tesla S, ont été prises avec le smartphone de Huawei et ce n’est pas si mal !

En revanche, c’est une autre histoire pour les photos en basses lumières, le smartphone va avoir tendance à beaucoup lisser et ne pas forcément éliminer le bruit numérique. Ce n’est pas catastrophique non plus mais dans la catégorie certains concurrents s’en sortent mieux. Quant à l’autofocus, à notre grande surprise, elle s’est avérée rapide, quoiqu’un peu hasardeuse en fonction des scènes. Notons enfin que vous pourrez utiliser le lecteur biométrique comme d’un déclencheur.

Voici quelques exemples de photos :

Benchmark

Pour finir, voici la rubrique vous attendez tous : les Benchmarks !

Antutu

huawei-mate-7-dual-soft-live-44

huawei-mate-7-dual-soft-live-43

Epic Citadel

huawei-mate-7-dual-soft-live-53

3D Mark

huawei-mate-7-dual-soft-live-55

Geekbench

huawei-mate-7-dual-soft-live-49

huawei-mate-7-dual-soft-live-50

Conclusion

Sans surprise, cet Ascend Mate 7 Gold est une vraie réussite. Disposant d’un design solide, de caractéristiques hauts de gamme, d’une batterie efficace, d’un APN correct et d’une surcouche bien pensée, cet Ascend Mate 7 Gold est tout ce qu’on attend d’un smartphone XXL.

Cela fait déjà un moment que Huawei a prouvé qu’il pouvait faire aussi bien de la concurrence et le montre encore aujourd’hui. Nous pouvons simplement regretter un processeur toujours en deçà de la concurrence, notamment sur les jeux, mais à par ce défaut, il n’y pas grand-chose à reprocher à cet Ascend Mate 7 Gold. Si, peut-être son prix par rapport au Mate 7 de base (+100 €), mais soulignons que le terminal reste tout de même moins onéreux que les produits de la concurrence qui se placent sur le même segment.

huawei-mate-7-dual-live-15

La Galerie

Huawei est maintenant un acteur important du marché du smartphone. Et chaque appareil du constructeur est scruté avec une grande attention. Après un Ascend Mate 7 qui venait se placer dans le créneau des smartphones XXL, Huawei a dévoilé la version Gold de son smartphone. Plus belle, plus performante, cette version est loin d’être indispensable par rapport à la première. Néanmoins, le constructeur chinois nous livre son produit le plus abouti à ce jour.

Et grande première, c’est un des premiers smartphones haut de gamme double-SIM. Huawei vise ainsi le marché des personnes qui voyagent souvent et qui pourraient être amenées à utiliser une carte SIM additionnelle sans pour autant perdre l’usage de leur SIM habituelle.

_SAM0116

Specs

Commençons avec un rapide tour des specs. Cette version Gold, en plus de se parer d’une nouvelle couleur chic, apporte trois gros changements par rapport au Mate 7 classique. Tout d’abord, nous avons 3 Go de RAM au lieu de 2Go. Ensuite, la mémoire passe à 32Go (contre 16Go pour le Mate 7 classique). Enfin, nous avons la possibilité de mettre deux cartes SIM dans le smartphone.

Des changements qui ne parleront pas forcément à tous les utilisateurs mais qui apportent clairement un confort d’usage supplémentaire. Mais si vous cherchez le meilleur produit et que vous êtes prêts à mettre 100 € de plus, alors vous pouvez vous tourner vers la version gold.

huawei-mate-7-dual-live-11

Voici donc les caractéristiques techniques du Huawei Ascend Mate 7 Gold :

Écran : IPS de 6 pouces d’une définition de 1920 x 1080 pixels (368 ppi)
Processeur : HiSilicon Kirin 925 octo core. Cortex A15 cadencé à 1,8 Ghz et Cortex A7 à 1,3 Ghz
GPU : Mali-T628
RAM : 3 Go
Mémoire : 32 Go extensible via un port micro SD (jusqu’à 128 Go)
Batterie : 4100 mAh non démontable
APN : 13 mégapixels, capable d’enregistrer des vidéos en 1080p 30 fps
APN frontal : 5 mégapixels (720p)
OS : Android 4.4.2 avec la surcouche Emotion UI 3.0
Double SIM : Oui
4G : Oui
Bluetooth : 4.0
NFC : Oui
Wi-Fi : 802.11 a/b/g/n, dual-band, DLNA, Wi-Fi Direct, hotspot
Capteur d’empreinte au dos
Poids : 185 grammes
Dimensions : 157 x 81 x 7,9 mm

Une belle bête, entourée d’une coque en aluminium dorée (version Gold oblige). De belles caractéristiques pour un smartphone qui se montre performant à l’usage, nous y reviendrons. Mais avant toute chose, intéressons-nous au design de cet Ascend Mate 7 Gold.

Design

Esprit du HTC One Max, es-tu là ? Vous l’aurez remarqué, cet Ascend Mate 7 Gold (et la version classique) rappelle énormément le produit de HTC. La forme, le haut et le bas du dos, la position de l’appareil photo et du lecteur d’empreinte. Même la façade rappelle furieusement le design de HTC. De là à crier au plagiat, il y a un grand gouffre que nous n’allons pas franchir. Néanmoins, nous parlerons d’inspiration. Une belle inspiration, puisque le One Max est très loin d’être un produit affreux.

_SAM0160

Une coque en aluminium dorée du plus bel effet habille donc ce Mate 7. Une coque qui se tâche et se raye facilement, néanmoins. En façade, nous notons le côté très épuré du produit, sans bouton ni fioriture. Sur les côtés, nous découvrons deux trappes. Une trappe accueillera votre micro SIM, la seconde dispose de deux fonctions. Elle peut en effet accueillir une nano SIM, mais également une carte micro SD. Pratique pour ceux ne souhaitant pas utiliser l’option dual SIM.

Pour le reste, il n’y a pas grand-chose à redire sur ce Mate 7 Gold. Il est beau et bien fini. Encore une fois, Huawei montre qu’il sait faire des smartphones de qualité et étant doté d’un aspect premium. Cependant, et au contraire de l’Ascend P7, ce Mate 7 ne jouit pas d’un design à la personnalité forte. Nous n’y voyons qu’un smartphone beau, mais peu inspiré puisant la quasi-totalité de ses idées chez la concurrence. Néanmoins, Huawei ne s’est pas inspiré du smartphone le plus laid du marché pour son Mate 7 Gold.

_SAM0123

Utilisation

6 pouces, c’est grand. Huawei n’est pas le premier à utiliser ce format et ne sera certainement pas le dernier. Néanmoins, il faut s’habituer à une telle taille. Notons qu’elle a été réduite de 0,1 pouces par rapport au Mate 7 premier du nom. Mais tout de même. 6 pouces, cela reste grand. Si vous n’avez jamais utilisé un tel format, les premiers jours seront un peu déroutants. Grandes poches et utilisation à deux mains sont recommandées. Un format conçu pour les gros consommateurs de contenus vidéo ou de jeux. La définition 1080p et les bords fins rendent réellement honneur à cet écran de grande taille.

huawei-mate-7-dual-live-08

Vous connaissez Huawei ? Alors vous ne serez pas dépaysé avec cet Ascend Mate. Nous retrouvons ici Emotion UI, la surcouche placée sous Android 4.4.2. Et comme d’habitude, Emotion UI se montre réactif, bien pensé et très simple d’utilisation. Pas de menu d’applications ici, puisque nous retrouvons un usage à la iOS. C’est-à-dire que si vous supprimez une application du bureau, elle sera supprimée du smartphone. Si vous êtes un maniaque du rangement et que vous aimez un bureau bien optimisé, il faudra créer des dossiers (comme Android stock) pour gagner de la place. Une manie habituelle des constructeurs chinois, qui semblent être allergiques aux menus d’application.

huawei-mate-7-dual-soft-live-03

Emotion UI se montre toujours aussi agréable en matière de personnalisation. Comme toujours, il sera possible de choisir un thème bien particulier (livré par Huawei ou les utilisateurs), changer les icônes, la façon dont les volets de l’écran transitent… bref, chaque Ascend Mate 7 sera unique, adapté pour son utilisateur. Une personnalisation qui se fait par l’application thèmes, bien posée en évidence sur le bureau au premier démarrage du smartphone. Ainsi, même les utilisateurs non avertis sont incités à personnaliser leur mobile.

De même, Huawei propose toujours ses application dédiées, sans rien n’ajouter de nouveau. Nous retrouvons toujours le mode Miroir, dédié aux selfies et aux femmes qui ont besoin d’un miroir pour se remaquiller, l’application Sauvegarde, qui vous permet de retrouver votre interface telle qu’elle est si vous changez de smartphone Huawei, un gestionnaire d’application qui vous signalera si une application consomme beaucoup de mémoire et d’énergie, etc. Bref, nous sommes en terrain connu. Mais un terrain très agréable.

Comme pour l’Ascend Mate 7, on retrouve un lecteur biométrique. Certains constructeurs, comme Samsung ou Apple, le mettent en dessous de l’écran. D’autres, comme HTC ou Huawei, préfèrent le mettre au dos. Un choix motivé par la taille de l’écran, notamment. Et le lecteur d’empreintes de Huawei se montre très efficace et bien utilisé. Pouvant enregistrer jusqu’à cinq empreintes différentes sur un même compte, le lecteur fonctionne de manière totalement naturelle ainsi placé. De plus, son design discret s’adapte parfaitement à la coque arrière du Mate 7 Gold. Là encore, Huawei fait dans l’efficace.

À noter qu’il fonctionne de la même manière que le Touch ID d’Apple : il suffira de poser le doigt pour déverrouiller le smartphone alors que chez Samsung ou HTC, il fallait passer son doigt, moins pratique. Maintenant, si on le compare à Touch ID, la solution d’Apple reste clairement un cran au dessus puisqu’elle peut reconnaître votre doigt dans n’importe quel sens, ce qui n’est pas le cas de la solution Huawei. Néanmoins, c’est toujours plus pratique que ce que propose Samsung ou HTC.

_SAM0136

Concernant la gestion des 2 cartes SIM, pas de surprise de ce côté là. Huawei nous propose une interface simple, clair et facile à utiliser, même pour les utilisateurs non-habitués à la double SIM. Vous aurez la possibilité de switcher d’une simple pression de doigts d’une carte de SIM à l’autre et sélectionner celle utilisant des data. Simple, clair, efficace. Néanmoins, avec les 3Go de RAM, l’option Dual SIM est l’une des seules raisons pour laquelle ce modèle coûte 100 € de plus que la version classique. Un investissement tout de même, et il vous faudra une bonne raison pour mettre la main au porte-monnaie. Nous avons discuté du sujet avec Anh, et nous avons conclu que la cible première de ce Mate 7 Gold était les businessmen ou les grands voyageurs voulant disposer d’une dual SIM dans un smartphone chic et haut de gamme. Car oui, pour avoir du dual SIM, et seulement du dual SIM, l’utilisateur lambda peut se rabattre sur des modèles beaucoup moins chers, que ce soit chez Huawei ou la concurrence.

Jeux

Côté jeux, eh bien ça se corse un peu pour l’Ascend Mate 7 Gold. Les gros jeux du moment tournent sans soucis. Par exemple, GTA San Andreas fonctionne parfaitement, avec les graphismes réglés aux maximum. Même chose pour Dead Trigger 2 ou Horns. Néanmoins, si les jeux fonctionnent parfaitement, nous avons eu des freezes répétés de quelques millisecondes. Cela n’arrive pas constamment, mais la chose se montre légèrement pénible quand elle se produit. Pire, sur certains jeux censés être moins gourmands, comme Crossy Roads, le smartphone n’arrive pas à le faire tourner de manière fluide. Il faut ici blâmer le processeur maison de Huawei, qui a toujours du mal à se mettre à la page lorsqu’il s’agit de jeux vidéo. Cela fait un moment que la firme chinoise connaît ce problème et il ne semble pas près d’être résolu.

Screenshot_2015-02-19-15-18-27

Ces problèmes ne sont pas constants, surtout sur les gros jeux. Néanmoins, il faut noter que de nombreux softs ne sont pas compatibles avec le smartphone. On peut par exemple citer Hearthstone (censé tourner sur un écran de 6 pouces au minimum) ou même le récent Limbo. Ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres, malheureusement.

Mais il faut avouer que la taille de l’écran ainsi que les bords fins procurent un vrai plaisir de jeu. Si on m’avait dit un jour que je prendrai du plaisir à jouer à Baldur’s Gate 2 sur un écran de 6 pouces, je ne l’aurai pas cru. Et pourtant…

Screenshot_2015-02-19-15-21-46

Batterie

Niveau batterie, l’Ascend Mate 7 Gold est simplement excellent. Le smartphone est un petit monstre d’autonomie et vous permettra de tenir très longtemps sans vous approcher d’une prise électrique. Enfin… très longtemps… en comparaison avec les autres smartphones du marché. Doté d’une batterie de 4100 mAh et d’un processeur peu gourmand en énergie, vous pourrez tenir jusqu’à trois jours en utilisation normale. Et encore, il vous restera du rab. En utilisation intensive, vous pourrez tenir deux jours, tranquillement.

huawei-mate-7-dual-soft-live-70

À titre d’exemple, une journée normale avec le Mate 7 dans la poche consomme environ 30 % de batterie. Et Huawei veille à ce que vous ne soyez pas trop gourmand en énergie en vous envoyant une notification si une application non utilisée depuis un certain temps consomme trop d’énergie. Une feature loin d’être nouvelle sur Emotion UI mais dont la présence est toujours la bienvenue. Bref, le Mate 7 est l’un des smartphones les plus autonomes du moment. Vous en voyez souvent, vous, des smartphones tenant trois jours sans recharge ?

_SAM0143

Appareil Photo

Côté Photo, l’interface utilisateur est bien pensée et elle n’est pas gourmande. On retrouve ainsi toutes les fonctions classiques. Quant à l’APN en lui-même, le capteur est évidemment un cran en dessous de ce que propose les haut de gamme de la concurrence. Cependant, on trouve que le Huawei Ascend Mate 7 Gold s’en sort pas si mal quand les conditions de lumières sont correctes. On notera tout de même un manque de punch au niveau des couleurs, ce n’est pas forcément visible sur le smartphone en lui-même mais sur l’écran d’un ordinateur, c’est une autre histoire. Mais ne boudons pas notre plaisir, les photos de la prise en main, à venir, de la Tesla S, ont été prises avec le smartphone de Huawei et ce n’est pas si mal !

En revanche, c’est une autre histoire pour les photos en basses lumières, le smartphone va avoir tendance à beaucoup lisser et ne pas forcément éliminer le bruit numérique. Ce n’est pas catastrophique non plus mais dans la catégorie certains concurrents s’en sortent mieux. Quant à l’autofocus, à notre grande surprise, elle s’est avérée rapide, quoiqu’un peu hasardeuse en fonction des scènes. Notons enfin que vous pourrez utiliser le lecteur biométrique comme d’un déclencheur.

Voici quelques exemples de photos :

Benchmark

Pour finir, voici la rubrique vous attendez tous : les Benchmarks !

Antutu

huawei-mate-7-dual-soft-live-44

huawei-mate-7-dual-soft-live-43

Epic Citadel

huawei-mate-7-dual-soft-live-53

3D Mark

huawei-mate-7-dual-soft-live-55

Geekbench

huawei-mate-7-dual-soft-live-49

huawei-mate-7-dual-soft-live-50

Conclusion

Sans surprise, cet Ascend Mate 7 Gold est une vraie réussite. Disposant d’un design solide, de caractéristiques hauts de gamme, d’une batterie efficace, d’un APN correct et d’une surcouche bien pensée, cet Ascend Mate 7 Gold est tout ce qu’on attend d’un smartphone XXL.

Cela fait déjà un moment que Huawei a prouvé qu’il pouvait faire aussi bien de la concurrence et le montre encore aujourd’hui. Nous pouvons simplement regretter un processeur toujours en deçà de la concurrence, notamment sur les jeux, mais à par ce défaut, il n’y pas grand-chose à reprocher à cet Ascend Mate 7 Gold. Si, peut-être son prix par rapport au Mate 7 de base (+100 €), mais soulignons que le terminal reste tout de même moins onéreux que les produits de la concurrence qui se placent sur le même segment.

huawei-mate-7-dual-live-15

La Galerie

Notre avis

Gold

8 / 10