Test

Test : Huawei P9 Lite

Smartphone

Par Pierre le

Huawei a présenté il y a peu son nouveau flagship : le P9. Le smartphone séduisant, a été décliné en deux versions. Une version Plus, et en version Lite. C’est cette dernière qui nous intéresse aujourd’hui.

dav

Huawei est maintenant un constructeur important dans le monde des smartphones. A peine connue en France il y a trois ans, la firme chinoise a su s’imposer dans nos contrées en nous offrant des produits solides et peu chers. Si l’aspect économique fait maintenant partie du passé, la société continue de nous offrir de beaux produits hauts de gamme, mais également des smartphones milieu de gamme solides.

La version Lite, comme son nom l’indique, est une version allégée du nouveau smartphone de Huawei. Une version allégée mais pas au rabais. La taille d’écran reste la même, néanmoins, Huawei a fait quelques concessions pour faire baisser le prix.

La première, évidente, est l’ajout d’un processeur moins coûteux, toujours conçu par la marque. L’autre, c’est l’abandon du double capteur Leica, argument marketing fort du P9. Néanmoins, ce n’est pas pour ça que le P9 se dote de caractéristiques aux rabais.

– Android 6.0.1 Marshmallow
– Surcouche Emotion UI 4.1
– Ecran IPS de 5,2 pouces
– Résolution de 1920 x 1080 pixels
– Processeur HiSilicon Kirin 650 (Quad-core 2.0 GHz Cortex-A53 + quad-core 1.7 GHz Cortex-A53)
– GPU Malli-T880MP2
– 3 Go de RAM
– 16 Go de mémoire extensible
– Batterie de 3000 mAh
– APN de 13 mégapixels f/2.0, autofocus, LED flash
– APN frontal de 8 mégapixels f/2.0, LED flash
– Capteur d’empreintes
– Couleurs noir, blanc et doré
– 147 grammes
– 146,8 x 72,6 x 7,5 mm

De belles caractéristiques pour un beau milieu de gamme qui coûte 300 € et qui se montre beaucoup plus abordable que son grand frère. Avec le Lite, Huawei fait quelques concessions, mais ne propose pas vraiment un smartphone au rabais, offrant à ceux ne pouvant s’offrir un P9 classique une expérience agréable et solide.

dav

[nextpage title= »Design »]

La première chose que l’on remarque sur ce P9 Lite, c’est son design en tout point similaire au P9 classique. Logique. Néanmoins, on sent de suite la différence avec l’abandon d’une coque en métal unibody pour le choix d’une coque en polycarbonate.

dav

Nous retrouvons la barre, en plastique, au sommet du smartphone. Néanmoins, nous n’avons plus de double APN Leica, mais le simple APN de 13 mégapixels. Un bandeau qui s’adapte à la couleur du smartphone, contrairement au P9. Si vous avez un P9 Lite blanc, le bandeau sera blanc, ce qui ne choquera pas en termes de design.

Pour le reste, nous avons une copie conforme du P9 classique… ce qui est logique, ma foi. Nous retrouvons ainsi les bords en aluminium avec le port SIM et micoSD, tout comme la prise Jack et la prise microSD. La led est toujours présente à côté du haut parleur, tout comme le logo Huawei qui trône fièrement au bas de l’écran.

dav

Côté prise en main, le P9 Lite est un véritable plaisir. Léger et agréable, il tient parfaitement en main et le polycarbonate poli renforce cet aspect. Un polycarbonate ne fait, de plus, pas vraiment cheap. L’obsession des constructeurs depuis quelques années est de supprimer toute trace de plastique dans leurs terminaux, qui ferait cheap, selon eux. Cependant, il faut s’enlever cette idée de la tête. Le polycarbonate n’est pas cheap et peut se montrer efficace dans le design lorsqu’il est utilisé intelligemment.

Dernier point concernant le design : le capteur d’empreintes. Toujours placé au même endroit, il se montre cette fois plat, sans renfoncement. Au début, nous pouvons craindre que la chose se montre compliquée à gérer pour diverses raisons (le trouver à l’aveugle, son efficacité) , mais il n’en est rien. Le capteur du P9 Lite se montre aussi efficace que celui de son grand-frère et du Mate 8.

dav

Bref, un très beau téléphone, très agréable à utiliser.

[nextpage title= »Affichage et son »]

Le P9 Lite se dote, comme son grand-frère, d’un écran en full HD. La mode est au QHD en ce moment chez les constructeurs, et Huawei n’a pas encore cédé aux sirènes de l’affichage de ce type, et c’est tant mieux.

dav

Si le QHD dispose d’un intérêt, notamment pour la VR, cela reste cependant à prouver dans l’utilisation de tous les jours. Le Full HD est une valeur sûre, offrant une définition correcte, et surtout un gain de batterie considérable. Pour le P9, nous avons donc du full HD sur un écran de 5,2 pouces, ce qui nous donne une densité de 424 ppp, largement suffisante, même si la concurrence propose mieux.

Le ratio écran façade est lui de 70 %, ce qui parait peu. On peut lui reproche des bords assez mastocs ainsi qu’un haut et un bas de face très prononcés. Un défaut pas seulement présent sur le Lite, puisque le P9 adopte le même design.

dav

Pour ce qui concerne le son, le P9 Lite est également similaire au P9, plaçant ses hauts-parleurs sur la tranche basse du terminal, ce qui nous donne un son mono des plus classiques, idéal pour les vidéos Youtube ou les Vine, mais pas plus.

Une chose m’échappe, cependant. Comme beaucoup de constructeurs, Huawei a choisi de placer son haut-parleur sur la tranche basse. Soit. Néanmoins, j’ai toujours trouvé cet emplacement peu idéal et même handicapant. Prenons un exemple simple : vous jouez à un jeu ou vous regardez une vidéo… et votre paume se pose automatiquement sur le haut-parleur. D’autres solutions sont possibles, comme le haut-parleur en façade ou à l’arrière, mais pour une question d’ingénierie, il est plus simple de le placer ici. Dommage.

dav

Huawei n’est pas le premier à faire cette erreur et ne sera certainement pas le dernier, mais c’est dommage.

Pour finir, Huawei nous ressort son application musicale classique, qui permet de gérer ses musiques par dossier. Une application qui a le mérite d’exister, mais qui ne se montre pas très utile face à celle de Google.

[nextpage title= »Utilisation »]

Le P9 Lite fonctionne sous Android Marshmallow et dispose de toutes les fonctionnalités instaurées avec la nouvelle mouture de Google. Néanmoins, comme à chaque fois, Huawei a mis en place sa surcouche EMUI sur son smartphone. Une surcouche qui a fait ses preuves et qui est ici déclinée dans sa version 4.1.

Screenshot_2016-06-09-15-36-07

Ainsi, nous avons donc la surcouche Huawei qui change l’expérience Android classique. Ainsi, adieu le menu d’application avec un système à la Apple où tout est visible sur le bureau. Huawei ajoute ses traditionnelles applications, comme sa gestion de la batterie, bien utile pour fermer les applications trop consommatrices d’énergie, ou son application miroir, qui avait fait son entrée avec le P7.

Screenshot_2016-06-09-15-36-37

Cette nouvelle version inclut également une application fitness, qui vous indique en temps réel combien de pas, et de calories, vous avez brûlé dans la journée. Pour le reste, nous avons du EMUI pur jus et si vous avez déjà touché un Huawei, vous ne serez pas dépaysé.

Notons que cette fois, Google Now Launcher est facilement installable. Alors que les précédentes versions bloquaient l’application de Google (il fallait filouter pour l’installer), vous pourrez ici rapidement mettre un goût d’Android Vanilla sur votre smartphone. Bien.

Screenshot_2016-06-09-15-46-53

Pour le reste, nous n’avons constaté aucun soucis de fluidité ou d’affichage, le processeur assurant le travail sur ce domaine. Le smartphone tourne à la perfection.

[nextpage title= »Performances et batterie »]

Doté d’un Kirin 650, le P9 Lite sait tenir la cadence en utilisation intensive. Certes, nous ne sommes pas au niveau du Kirin 950, mais cela suffit largement pour une utilisation quotidienne. Comme nous vous le disions, tout est fluide sur le smartphone et nous n’avons pas noté de ralentissements ou autres soucis.

dav

De même, nous n’avons constaté aucune chauffe gênante pendant notre test, même après de longues sessions de jeu. La chauffe était l’un des points faibles des Kirin il y a à peine deux ou trois ans, la chose est maintenant réglée. Certes, nous sentons toujours la chaleur sur le côté du smartphone, mais rien de bien exceptionnel.

Pour ce qui est des benchmarks, nous ne sommes bien évidemment pas au top des charts. Si le smartphone se débrouille avec 52 000 points sur Antutu, il se situe tout de même bien loin des mastodontes du marché. Ainsi, il se place derrière le Meizu MX3, par exemple, ou même l’iPhone 5S.

Des chiffres qui ne laissent donc pas de doute : le P9 est bien un milieu de gamme et ne mise pas sur la puissance. Mais en même temps, est-ce vraiment le but de Huawei ?

Pour les jeux, nous n’avons noté aucun gros ralentissement, que ce soit sur San Andreas, Need for Speed ou Asphalt. Bien entendu, il ne faut pas se risquer à mettre les options graphiques au max, mais si vous faites de petits concessions, tout tournera à merveille.

Pour terminer, la batterie se montre solide, vous offrant jusqu’à 3 jours d’autonomie en cas d’utilisation classique. Rappelons l’outil de Huawei sur l’économie de batterie qui vous permet de fermer complément des applications une fois celles-ci inutilisées. Pratique pour que certains applis d’arrière plan, comme Messenger ou Twitter, ne consomment plus d’énergie.

Screenshot_2016-06-09-16-13-39

[nextpage title= »Photos »]

Huawei a signé un partenariat avec Leica pour doter son P9 d’un APN un peu spécial. Un double APN conçu par le constructeur allemand qui nous a séduit et qui offrait une expérience très agréable.

Un double APN qui n’est pas sur le P9 Lite.

dav

L’appareil photo fait parti des concessions de Huawei sur ce terminal. En lieu et place du Leica, nous avons un APN simple de 13 mégapixels avec une ouverture de f/2.0. Un appareil photo correct qui vous servira à prendre des photos d’appoint, mais loin de concurrencer les mastodontes du marché.

dav

dav

dav

Screenshot_2016-06-08-17-01-48

Un Appareil photo qui connait quelques difficultés parfois, ayant par exemple du mal à caler son autofocus. De même, les photos prises en basse luminosité ne sont pas optimales et il arrive souvent que la lumière soit légèrement cramée en exposition normale.

Notons que Huawei nous remet son application photos qui vous permet de modifier vos photos à volonté, de même que son mode miroir et selfie.

[nextpage title= »Galerie photo »]

Notre avis

Milieu de gamme solide, le P9 offre une expérience agréable sans pour autant briller. Un smartphone bien conçu qui plaira à ceux cherchant un produit correct pour pas trop cher.

La note finale n'est pas une moyenne des autres notes.

7 / 10