Test

[Test] Kirby: Triple Deluxe – Kirbygrement réussi ! [3DS]

Notre avis
8 / 10

Par Kocobe le

Selon moi, un nouveau Kirby a une chance sur deux d’être très bon et une chance sur deux d’être très moyen. Par bonheur, Kirby: Triple Deluxe appartient à la première catégorie.

Test Kirby Triple 1

Dans ma vie, j’ai passé de très bonnes heures avec Kirby. Mais personnellement, je trouve que c’est une série plutôt inégale. J’ai quand même retenu Kirby’s Dream Land sur Game Boy, le tout premier, qui a posé les bases. Puis Kirby’s Adventure, sur NES, qui a amené la notion d’absorption de pouvoirs. Puis, Kirby’s Fun Pack sur Super NES qui était tellement bien conçu qu’il a posé les bases de Super Smash Bros. Et enfin, Kirby : Le Pinceau du Pouvoir sur DS, qui a démontré que la licence était capable d’innover quand le on lui demandait.

En posant les mains sur Kirby: Triple Deluxe, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et pour ne rien vous cacher, la key feature du jeu (la méga-aspiration de Kirby) ne me vendait vraiment pas beaucoup de rêve.

L'archer est définitivement fumé.
L’archer est définitivement fumé.

Se rapprochant plus d’un Kirby’s Fun Pack, Kirby: Triple Deluxe met en avant un gameplay tout ce qu’il y a de plus conventionnel pour un Kirby. La guimauve peut ainsi aspirer ses ennemis, les recracher, absorber leurs pouvoirs, voler à l’envi, etc. Très classique et très efficace aussi. Les nouveautés viennent principalement de la présence de quelques nouveaux pouvoirs (dont un Kirby archer COM-PLÈ-TE-MENT craqué) et de la notion de plans.

Qu’est-ce que c’est encore que cette histoire de plans ? C’est plutôt simple, en fait. On navigue du premier plan à l’arrière-plan grâce à des étoiles prévues à cet effet et certaines interactions entre les plans viendront complexifier les niveaux. Par exemple, si vous ne pouvez rien faire contre les ennemis qui se situent en second plan, ils pourront vous envoyer des projectiles ou vous rejoindre pour en découdre avec vous. Certains interrupteurs au premier plan ont un effet sur le second et vous permettront d’agir dessus. Parfois, armé d’une barre électrique qui provoque des dégâts sur les deux plans en même temps, on vous demandera de protéger un ennemi le temps qu’il transporte une clef, ou encore d’arriver avant un coffre que l’on voit inexorablement emporté par le sable vers un trou.

Les transformations en Kirby Méganova aboutissent souvent à un boss fight.
Les transformations en Kirby Méganova aboutissent souvent à un boss fight.

Le jeu propose également certaines phases où la boule rose devient surpuissante : c’est Kirby Meganova. Sous cette forme, il aspire tout. Les arbres, les monstres 10 fois plus grands que lui, tout, tout, tout. Si l’intérêt ludique de cette transformation semble limité aux premiers abords, les level designers ont pensé à de nombreux puzzles à résoudre sous cette forme. La super aspiration de Kirby Meganova lui permet de tirer de gros éléments du décor pour ouvrir des chemins, déterrer des légumes géants pour écraser des ennemis, tirer un four vers un bloc de glace pour le faire fondre, et j’en passe.

Ces étoiles warp spéciales permettent de changer de plan.
Ces étoiles warp spéciales permettent de changer de plan.

Mais si ce Kirby ne brille pas par ses nouveautés, il irradie par sa réalisation et par son contenu. Les musiques sont très bien arangées et magistrales (on entend même parfois de la WUB-WUB dubstep) et le jeu est mignon tout plein. En même temps, c’est un Kirby. Difficile de s’attendre à autre chose. Quant à la durée de vie, comptez une bonne dizaine d’heures pour le mode principal. Une fois que vous en aurez fait le tour, le jeu vous proposera divers modes supplémentaires comme un mode arène qui pourrait clairement s’apparenter à un mini Super Smash Bros., un jeu musical avec le Roi Dadidou fort amusant, un boss rush et un mode speedrun, encore avec le Roi Dadidou. Ajoutez à cela les niveaux cachés et les portes-clefs dissimulés dans les niveaux et vous obtiendrez un Kirby avec une excellente durée de vie.

Voici un épisode que je classe vraiment dans la liste des Kirby réussis. Alors, okay. Il n’apporte pas grand-chose de très nouveau, mais il offre une magnifique aventure rythmée et pas si facile aux amateurs de la boule rose qui avale tout. Joli, riche, long et addictif, si vous aimez la licence ou même uniquement les jeux de plateforme-action réussis, il n’y aucune raison de ne pas se laisser aspirer par Kirby: Triple Deluxe.

Kirby: Triple Deluxe sortira le 16 mai prochain sur 3DS pour une 35 € environ.

Selon moi, un nouveau Kirby a une chance sur deux d’être très bon et une chance sur deux d’être très moyen. Par bonheur, Kirby: Triple Deluxe appartient à la première catégorie.

Test Kirby Triple 1

Dans ma vie, j’ai passé de très bonnes heures avec Kirby. Mais personnellement, je trouve que c’est une série plutôt inégale. J’ai quand même retenu Kirby’s Dream Land sur Game Boy, le tout premier, qui a posé les bases. Puis Kirby’s Adventure, sur NES, qui a amené la notion d’absorption de pouvoirs. Puis, Kirby’s Fun Pack sur Super NES qui était tellement bien conçu qu’il a posé les bases de Super Smash Bros. Et enfin, Kirby : Le Pinceau du Pouvoir sur DS, qui a démontré que la licence était capable d’innover quand le on lui demandait.

En posant les mains sur Kirby: Triple Deluxe, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et pour ne rien vous cacher, la key feature du jeu (la méga-aspiration de Kirby) ne me vendait vraiment pas beaucoup de rêve.

L'archer est définitivement fumé.
L’archer est définitivement fumé.

Se rapprochant plus d’un Kirby’s Fun Pack, Kirby: Triple Deluxe met en avant un gameplay tout ce qu’il y a de plus conventionnel pour un Kirby. La guimauve peut ainsi aspirer ses ennemis, les recracher, absorber leurs pouvoirs, voler à l’envi, etc. Très classique et très efficace aussi. Les nouveautés viennent principalement de la présence de quelques nouveaux pouvoirs (dont un Kirby archer COM-PLÈ-TE-MENT craqué) et de la notion de plans.

Qu’est-ce que c’est encore que cette histoire de plans ? C’est plutôt simple, en fait. On navigue du premier plan à l’arrière-plan grâce à des étoiles prévues à cet effet et certaines interactions entre les plans viendront complexifier les niveaux. Par exemple, si vous ne pouvez rien faire contre les ennemis qui se situent en second plan, ils pourront vous envoyer des projectiles ou vous rejoindre pour en découdre avec vous. Certains interrupteurs au premier plan ont un effet sur le second et vous permettront d’agir dessus. Parfois, armé d’une barre électrique qui provoque des dégâts sur les deux plans en même temps, on vous demandera de protéger un ennemi le temps qu’il transporte une clef, ou encore d’arriver avant un coffre que l’on voit inexorablement emporté par le sable vers un trou.

Les transformations en Kirby Méganova aboutissent souvent à un boss fight.
Les transformations en Kirby Méganova aboutissent souvent à un boss fight.

Le jeu propose également certaines phases où la boule rose devient surpuissante : c’est Kirby Meganova. Sous cette forme, il aspire tout. Les arbres, les monstres 10 fois plus grands que lui, tout, tout, tout. Si l’intérêt ludique de cette transformation semble limité aux premiers abords, les level designers ont pensé à de nombreux puzzles à résoudre sous cette forme. La super aspiration de Kirby Meganova lui permet de tirer de gros éléments du décor pour ouvrir des chemins, déterrer des légumes géants pour écraser des ennemis, tirer un four vers un bloc de glace pour le faire fondre, et j’en passe.

Ces étoiles warp spéciales permettent de changer de plan.
Ces étoiles warp spéciales permettent de changer de plan.

Mais si ce Kirby ne brille pas par ses nouveautés, il irradie par sa réalisation et par son contenu. Les musiques sont très bien arangées et magistrales (on entend même parfois de la WUB-WUB dubstep) et le jeu est mignon tout plein. En même temps, c’est un Kirby. Difficile de s’attendre à autre chose. Quant à la durée de vie, comptez une bonne dizaine d’heures pour le mode principal. Une fois que vous en aurez fait le tour, le jeu vous proposera divers modes supplémentaires comme un mode arène qui pourrait clairement s’apparenter à un mini Super Smash Bros., un jeu musical avec le Roi Dadidou fort amusant, un boss rush et un mode speedrun, encore avec le Roi Dadidou. Ajoutez à cela les niveaux cachés et les portes-clefs dissimulés dans les niveaux et vous obtiendrez un Kirby avec une excellente durée de vie.

Voici un épisode que je classe vraiment dans la liste des Kirby réussis. Alors, okay. Il n’apporte pas grand-chose de très nouveau, mais il offre une magnifique aventure rythmée et pas si facile aux amateurs de la boule rose qui avale tout. Joli, riche, long et addictif, si vous aimez la licence ou même uniquement les jeux de plateforme-action réussis, il n’y aucune raison de ne pas se laisser aspirer par Kirby: Triple Deluxe.

Kirby: Triple Deluxe sortira le 16 mai prochain sur 3DS pour une 35 € environ.

Notre avis

Rond en bouche

8 / 10