Test

Test : Magical Starsign (NDS)

Par JDGa le

Ahhh et bin voilà  ! Un autre RPG sur NDS ! Bon après les précédentes déceptions je commence à  me méfier… La boite semble plutà´t sympathique, allez on ouvre, on prend la cartouche et on croise les doigts… Me voici propulsé à  l’écran d’accueil, je tente « nouvelle partie » j’appuie sur A et…rien. J’essaie de voir avec les touches directionnelles : nada. Bon il doit y avoir une astuce, je prend mon arme ultime (le stylet) sans grande conviction, mais j’avais tort car miracle à§a marche ! Bon pour une fois que je peux utiliser mon stylet dans un RPG, promis je ne le là¢cherai pas ! Et j’ai raison car ce jeu ne marche qu’au stylet ! à” joie !!! Allez, on se calme, on souffle et c'est parti !!! Merci à  Bombermichou pour ce test !

Ahhh et bin voilà  ! Un autre RPG sur NDS ! Bon après les précédentes déceptions je commence à  me méfier… La boite semble plutà´t sympathique, allez on ouvre, on prend la cartouche et on croise les doigts… Me voici propulsé à  l’écran d’accueil, je tente « nouvelle partie » j’appuie sur A et…rien. J’essaie de voir avec les touches directionnelles : nada.

Bon il doit y avoir une astuce, je prend mon arme ultime (le stylet) sans grande conviction, mais j’avais tort car miracle à§a marche ! Bon pour une fois que je peux utiliser mon stylet dans un RPG, promis je ne le là¢cherai pas ! Et j’ai raison car ce jeu ne marche qu’au stylet ! à” joie !!!

Allez, on se calme, on souffle et c’est parti !!!

Merci à  Bombermichou pour ce test !



Le didacticiel est simple et malin : on entre dans le jeu on ne sait rien, et on ressort les mains devant en voulant étrangler le premier ennemi… Les possibilités d’actions sont étendues, les différentes interactions que peuvent avoir les personnages avec leurs environnements durant les combats également, bref au niveau de la réalisation des combats tout est très bien pensé, et le fait de pouvoir tout contrà´ler au stylet est vraiment génial !

Les décors sont vraiment stupéfiants et parfois projetés simultanément sur les deux écrans ce qui ajoute à  la grandeur de certains paysages. Le graphisme lors des combats est très bon pour de la 2D, ce qui prouve à  certains qu’on peut faire du joli sans forcément recourir à  la 3D ! Le seul bémol graphique (quoique très secondaire) est dû justement au manque de qualité des scènes en 3D…

Les personnages sont plutà´t softs, gentils, parfois attachants, mais surtout destinés à  un public jeune : je pense que la magie s’estompe à  partir de 12 ans, bon c’est pas très grave, nous aussi on a nos héros ! ^^ On est amené à  en découvrir un peu plus sur l’histoire de ces personnages au cours du jeu, même si à  mon grand regret, ce n’est pas assez creusé.

Pour la bande son, je dois dire que sans être de l’orchestral, à§a reste dans l’esprit du jeu, c’est à  dire plutà´t léger et marrant (petite musique reggae sur la plage). Ca passe plutà´t bien quand on a l’occasion de l’écouter, parce que je dois dire que dans le métro c’est pas évident …

Au niveau du scénario, c’est plutà´t simple et classique, seulement on a parfois l’impression d’avoir le rà´le de l’à¢ne qu’on fait avancer à  la carotte : impossible de prédire quand ce sera la fin ! A chaque fois que quelqu’un me demande o๠j’en suis dans le jeu, je lui répond que j’en ai presque fini (à§a va bientà´t faire 10h de jeu que je le répète !). Ce qui me permet de rebondir sur la durée de vie de ce jeu : comme je ne l’ai toujours pas fini et que je ne sait absolument pas quand à§a va arriver, je dirai approximativement dans les 40h, ce qui est quand même pas mal pour de la DS !

Je mettrai donc deux notes à  ce jeu :

Pour les moins de 12 ans, ce jeu constitue une superbe entrée dans le monde des RPG, graphiquement irréprochable, marrant, bien géré, mais pas forcément trop facile : je lui donne donc un 8,5/10

Pour les plus de 12 ans, Magical Starsign reste un très bon jeu, entièrement géré au stylet (ce qui reste mon plus gros coup de coeur), il est dommage qu’on ait des difficultés à  s’attacher à  certains personnages, et je dois dire que sur la fin je suis un peu lassé, néanmoins si vous cherchez un petit RPG sympatoche, je vous le conseille, même s’il serait plus sage d’attendre FF3.
Ce sera donc un petit point de moins : 7,5/10

A vos stylets !

Ahhh et bin voilà  ! Un autre RPG sur NDS ! Bon après les précédentes déceptions je commence à  me méfier… La boite semble plutà´t sympathique, allez on ouvre, on prend la cartouche et on croise les doigts… Me voici propulsé à  l’écran d’accueil, je tente « nouvelle partie » j’appuie sur A et…rien. J’essaie de voir avec les touches directionnelles : nada.

Bon il doit y avoir une astuce, je prend mon arme ultime (le stylet) sans grande conviction, mais j’avais tort car miracle à§a marche ! Bon pour une fois que je peux utiliser mon stylet dans un RPG, promis je ne le là¢cherai pas ! Et j’ai raison car ce jeu ne marche qu’au stylet ! à” joie !!!

Allez, on se calme, on souffle et c’est parti !!!

Merci à  Bombermichou pour ce test !



Le didacticiel est simple et malin : on entre dans le jeu on ne sait rien, et on ressort les mains devant en voulant étrangler le premier ennemi… Les possibilités d’actions sont étendues, les différentes interactions que peuvent avoir les personnages avec leurs environnements durant les combats également, bref au niveau de la réalisation des combats tout est très bien pensé, et le fait de pouvoir tout contrà´ler au stylet est vraiment génial !

Les décors sont vraiment stupéfiants et parfois projetés simultanément sur les deux écrans ce qui ajoute à  la grandeur de certains paysages. Le graphisme lors des combats est très bon pour de la 2D, ce qui prouve à  certains qu’on peut faire du joli sans forcément recourir à  la 3D ! Le seul bémol graphique (quoique très secondaire) est dû justement au manque de qualité des scènes en 3D…

Les personnages sont plutà´t softs, gentils, parfois attachants, mais surtout destinés à  un public jeune : je pense que la magie s’estompe à  partir de 12 ans, bon c’est pas très grave, nous aussi on a nos héros ! ^^ On est amené à  en découvrir un peu plus sur l’histoire de ces personnages au cours du jeu, même si à  mon grand regret, ce n’est pas assez creusé.

Pour la bande son, je dois dire que sans être de l’orchestral, à§a reste dans l’esprit du jeu, c’est à  dire plutà´t léger et marrant (petite musique reggae sur la plage). Ca passe plutà´t bien quand on a l’occasion de l’écouter, parce que je dois dire que dans le métro c’est pas évident …

Au niveau du scénario, c’est plutà´t simple et classique, seulement on a parfois l’impression d’avoir le rà´le de l’à¢ne qu’on fait avancer à  la carotte : impossible de prédire quand ce sera la fin ! A chaque fois que quelqu’un me demande o๠j’en suis dans le jeu, je lui répond que j’en ai presque fini (à§a va bientà´t faire 10h de jeu que je le répète !). Ce qui me permet de rebondir sur la durée de vie de ce jeu : comme je ne l’ai toujours pas fini et que je ne sait absolument pas quand à§a va arriver, je dirai approximativement dans les 40h, ce qui est quand même pas mal pour de la DS !

Je mettrai donc deux notes à  ce jeu :

Pour les moins de 12 ans, ce jeu constitue une superbe entrée dans le monde des RPG, graphiquement irréprochable, marrant, bien géré, mais pas forcément trop facile : je lui donne donc un 8,5/10

Pour les plus de 12 ans, Magical Starsign reste un très bon jeu, entièrement géré au stylet (ce qui reste mon plus gros coup de coeur), il est dommage qu’on ait des difficultés à  s’attacher à  certains personnages, et je dois dire que sur la fin je suis un peu lassé, néanmoins si vous cherchez un petit RPG sympatoche, je vous le conseille, même s’il serait plus sage d’attendre FF3.
Ce sera donc un petit point de moins : 7,5/10

A vos stylets !

stopwatch 5 min.
Test : Samsung F300