Test

[Test] Motorola G8 Plus : le champion de l’autonomie

Notre avis
7 / 10
Smartphone

Par Julie Hay le

Sorti en novembre 2019, le Motorola G8 Plus s’inscrit dans la lignée du G7. Le smartphone se veut plus performant que son prédécesseur et affiche une autonomie record. Au niveau photo, les utilisateurs attendaient une amélioration nette. Le G8 Plus avec ses trois capteurs fait-il mieux ? Réponse dans  notre test complet.

Pendant une semaine, nous avons testé le petit nouveau de chez Motorola. Le smartphone, sorti en novembre dernier, se veut le digne héritier du G7 et tient ses promesses.

Design, écran et audio

Le design du Motorola G8 Plus, s’il n’a rien de bien nouveau est plutôt agréable. La caméra frontale s’intègre plutôt bien sur la dalle et ne dérange en aucun cas à l’utilisation. On notera tout de même que pour les petites mains, le bouton déverrouillage peut se trouver un peu haut. Pour les adeptes de la reconnaissance faciale, le téléphone peut aussi être déverrouillé d’un simple regard. La marque met tout de même en garde : quelqu’un qui vous ressemble est susceptible de parvenir à l’ouvrir. Nous avons testé avec une photo, et il reste verrouillé. Bon point pour qui serait soucieux de la sécurité de ses informations.

La dalle a gagné en espace et le menton du smartphone a presque disparu. Si l’écran n’est pas bord à bord, il permet tout de même une belle expérience de visionnage et de navigation. L’écran LCD de 6,3 pouces profite d’une résolution Full HD+ (2280*1080) et d’un format écran Max Vision 19:9. La caméra frontale s’intègre à la dalle, à l’aide d’une goutte d’eau, assez discrète.

Pour le rendu des couleurs, le calibrage du Motorola G8 Plus laisse à désirer. L’écran tire vers le bleu et le rendu sur les couleurs chaudes n’est pas du plus bel effet. L’outil de gestion des couleurs ne corrige pas suffisamment le problème, qui pourra être handicapant pour les amateurs de retouches sur mobile. En terme de résolution, le G8 Plus s’en sort en revanche plutôt bien.

Les hauts parleurs du G8 Plus sont assez performants et le son ne sature que très rarement. Le mode Dolby Intelligent permet une écoute plus intuitive et s’adapte aux circonstances. Pour les films, le son surround offre une clarté sonore pour les dialogues et une répartition sur les deux hauts parleurs (haut et bas). En mode musique, les basses sont amplifiées pour un rendu convaincant. À noter tout de même que sur Netflix, le mode intelligent a parfois quelques difficultés à saisir quel mode doit être utilisé. On apprécie enfin la présence d’un port jack de 3,5 mm.

 Motorola G8 Plus
Coloris- Cosmic Blue
Connectivité- Lecteur d'empreintes au dos du téléphone
- Bluetooth 5.0
- WiFi 802.11
- nano-SIM
- 4G LTE
SoC et GPU- Snapdragon™ 665 2,0
- GHz et GPU Adreno 610
- Moteur à intelligence artificielle
Écran- IPS de 6,3 pouces
- Définition 2280x1080
- Format Ecran Max Vision 19:9
Audio- Haut-parleur stéréo
- Dolby Audio
- prise jack 3,5mm
- 2 microphones
Design- Revêtement en plastique
- Protection contre les éclaboussures
Logiciel- Android 9.0 Pie
Batterie- 4 000 mAh
- Turbo Power 15W
- Port USB-C
Taille et Poids- 158,35 x 75,83 x 9,09 mm
- 188g
Appareil photo- 48 Mégapixels (Quad Pixel), 1,6µm F1.7
- 5 Mégapixels, capteur de profondeur de champs, 1,12 µm, F2.2
- 16 Mégapixels, action-cam, F2.2, 2,0 µm. vidéo grand angle avec champ de vision de 117°
- 2 Mégapixels, macro, 117°, F2.4
-25 MP capteur frontal (F 2.0 technologie Quad Pixel, 1,8µm)
- Mode Vision Nocturne
- Mode Portrait
- Vidéo Full HD (120/60/30 fps)
Mémoire- 4 Go de RAM
- 64 Go stockage
- prise en charge des cartes microSD (jusqu'à 512Go)
Prix279€

Photo et vidéo

C’était le gros point noir du Motorola G7 Power et la marque ne semble pas avoir appris de ses erreurs. Avec ce G8 Plus, on reste sur notre faim, les photos manquent cruellement de piqué, même avec une luminosité optimale. Le mode nuit n’est pas non plus à la hauteur de nos espérances et les lumières se transforment rapidement en halo. Le bruit ne tarde pas à faire son apparition et encore une fois la qualité n’est pas vraiment optimale. Malgré son capteur principal Quad Pixel de 48MP (f/1.7) et son capteur de profondeur 5MP (f/2.2), le smartphone ne convainc pas. Même le mode HDR reste peu performant et n’améliore pas la qualité des clichés. Le mode bokeh sur les selfies souffre de petits bugs et la captation est assez lente. Les portraits réalisés en mode bokeh avec le capteur principal sont en revanche plutôt réussis. Là où le Huawei Nova 5T (qu’on avait sous la main au moment du test) donne un rendu beaucoup trop lissé, Motorola fait le choix d’un portrait plus naturel. En explorant un peu plus les fonctionnalités, on remarque aussi des modes gadget, comme celui qui permet de détourer un personnage ou le mode cinémagraphe qui permet d’animer des objets. On notera aussi la possibilité de faire des panoramas et d’ajouter des filtres en direct. Comme des exemples valent mille mots, voici un petit aperçu de ce que l’on a photographier.

En vidéo, le smartphone s’en sort bien. En plein jour, le rendu de l’image est assez satisfaisant, surtout pour un téléphone de cette gamme. Le Motorola G8 plus est pourvu d’une caméra « action cam » ultra angle de 117° qui permet de capturer une surface quatre fois plus grande et offre une meilleure stabilisation de l’image en vidéo. Après quelques essais, le résultat est concluant. L’originalité du modèle ? La prise vidéo standard se fait en tenant verticalement le téléphone. Un plus qui est vraiment appréciable. Cela se révèle très utile et moins contraignant que la captation en mode paysage. Côté captation sonore, il ne faut pas s’attendre à des miracles, mais le téléphone fait le boulot.

Performances et logiciel

Le Motorola G8 Plus embarque un SoC Snapdragon 665 et 4 Go de RAM. Côté stockage, il faudra compter sur les 64 Go, auxquels peuvent s’ajouter 152Go d’une micro SD. Sur Call of Duty Mobile, on ne remarque aucun souci majeur et le téléphone ne chauffe que très peu. Aucun bug n’est à signaler, même s’il faiblit parfois sur Harry Potter : Wizard Unite. Les applications s’ouvrent avec fluidité et on ne constate aucun ralentissement.

Le téléphone embarque un Android 9 Pie et une surcouche propre au constructeur. L’écran d’accueil ressemble fortement à l’interface d’Android Stock, ce qui rassurera les fans de l’OS. La surcouche est assez discrète, avec notamment une fonctionnalité Gestes Moto. Pour ouvrir l’appareil photo, il suffira d’effectuer deux rotations rapides avec le poignet, alors que pour allumer la torche, il faudra effectuer des gestes tranchants de la main. L’écran Moto permet de le garder allumé lorsque vous le regardez. A noter enfin que le G8 Plus propose la technologie NFC et permet donc de payer directement avec son smartphone.

Batterie

C’est l’énorme point fort de ce smartphone. Avec sa charge rapide (environ 1h pour 40 heures d’autonomie) le smartphone écrase la concurrence. La marque promet qu’en 15 minutes, il est possible d’obtenir jusqu’à 8 heures de charge et le pari est tenu. En utilisation normale, le téléphone tient aisément deux jours et ne faiblit que très peu avec les applications gourmandes, comme le GPS. Avec ses 4 000mAh, il s’impose comme une référence en la matière.

MotorolaMoto G8...
  • 16 cm (6.3 pouces) Écran
  • 2280 x 1080 pixels Octa Core Processeur (8 x 2.0 GHz) 64 Mémoire interne (carte microSD)...
  • 0 GHz) 64 Mémoire interne (carte microSD) Android 9
  • 0 Données techniques : ATT
MotorolaMoto G8...
  • 16 cm (6.3 pouces) Écran
  • 2280 x 1080 pixels Octa Core Processeur (8 x 2.0 GHz) 64 Mémoire interne (carte microSD)...
  • 0 GHz) 64 Mémoire interne (carte microSD) Android 9
  • 0 Données techniques : ATT

Notre avis

Le Motorola G8 Plus réserve de bonnes surprises, pour qui n’est pas trop regardant sur la qualité photo. L’autonomie est assez impressionnante et le temps de charge ne l’est pas moins. Les caractéristiques sont intéressantes et le design plutôt agréable. On apprécie aussi son "action cam" très pratique à utiliser puisqu'elle filme en mode paysage lorsqu'on tient le téléphone à la verticale.

7 / 10