Test

Test : OnePlus 2

Android

Par Anh Phan le

Pour OnePlus, son second smartphone est tout simplement un « Flagship Killer » et se place en concurrence directe avec tous les smartphones haut de gamme déjà sortis ou qui doivent sortir dans les prochains mois. Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, OnePlus applique la même stratégie que Google avec Nexus, à savoir vous proposer un smartphone haut de gamme avec un prix serré.

Autant vous le dire de suite, après une petite dizaine de jours avec, il est indéniable de voir que le OnePlus 2 peut se placer en frontale face à des smartphones classiques comme le LG G4 par exemple. Si certaines caractéristiques manquent à l’appel, le prix reste attractif. Par contre, il faudra faire avec ce système d’invitations qui limite toujours les ventes, même si OnePlus nous promet une disponibilité plus facile de ces invitations.

one-plus-two-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le nouveau OnePlus 2 vous propose :

– Android 5.1 Lollipop
– Surcouche Oxygen OS
– Ecran IPS de 5,5”
– Résolution Full HD de 1080×1920 avec une densité de 401ppp
– Boîtier avec dos en plastique
– Processeur octa-core Qualcomm Snapdragon 810 64 bits cadencé à 1,8Ghz
– GPU Adreno 430
– 16Go ou 64Go de mémoire interne
– Pas de port mémoire MicroSD
– 3Go ou 4Go de RAM
– APN rétro-éclairé avec un capteur Omnivision de 13 Mégapixels
– AF Laser et Flash Dual-LED
– Objectif grand angle avec une ouverture de F/2.0 et une stabilisation optique
– Enregistrement de vidéos jusqu’en 4K Ultra HD
– Caméra visio avec un capteur de 5 Mégapixels
– 3G/3G+, H+, 4G LTE
– Double port nano-SIM
– WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
– Bluetooth 4.1, A-GPS+GLONASS, Miracast (WiFi Direct)
– Pas de NFC
– Port USB Type-C
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Lecteur biométrique
– Batterie non amovible de 3300 mAh
– Taille de 151,8×74,9×9,85mm
– Poids de 175g.

one-plus-two-live-24

one-plus-two-live-25

Au niveau du packaging, on retrouve une boîte rouge assez classique en soi. Sans surprise, on retrouve le câble plat USB Type C, un chargeur USB et des petits livrets pour une première prise en main. Concernant le câble USB Type-C, il est très pratique dans mon usage de tous les jours. Par contre, comme c’est le premier smartphone avec une telle connectique, on peut considérer que c’est un peu propriétaire pour l’instant. En effet, si vous oubliez votre câble, il y a très peu de chances que quelqu’un puisse vous en prêter un. Alors oui, ça va se généraliser mais en attendant, vous serez seuls et vous aurez la même impression que d’avoir un câble propriétaire.

one-plus-two-live-26

one-plus-two-live-27

Comme vous avez pu le voir, il n’y a pas de port Micro-SD, ça pourra être une limitation pour certains. Pour ma part, cela ne m’a pas gêné tant que ça en fait. Alors oui, j’avais la version 64Go et c’est celle que je vous conseille vivement parce que 16Go, de nos jours, c’est très limite. Oui parce qu’il n’y a pas de clés USB 2-en-1 de Type C pour l’instant donc la seule façon d’étendre sa mémoire, c’est avec les clé / disques durs WiFi. Ce qui n’est pas des plus pratiques. Pour le NFC, je ne l’utilise quasiment jamais et le temps que ça arrive en France, le One Plus Three le proposera sans doute 🙂 Par contre, d’un pur point de vue de geek, je ne comprends pas pourquoi proposer de l’USB Type-C et non du NFC, ce n’est pas logique.

Pour son prix, comptez officiellement 339€ hors abonnement pour la version 16Go et 399€ pour la version 64Go.

[nextpage title= »Design »]
Alors que HTC se la joue premium et Samsung plutôt innovant avec le design des ses Galaxy S6 edge/edge+, le OnePlus 2 se place plutôt dans la même catégorie que le LG G4 avec un design sobre et classique. S’il n’est pas aussi élégant que certains de ses concurrents, on ne pourra pas lui reprocher sa bonne finition. Le cadre aluminium vous permet d’avoir la sensation d’avoir un smartphone haut de gamme en main et c’est bien le cas. Dans la version de base, le dos est d’un plastique granuleux. Si ça surprend au premier abord, c’est finalement plutôt agréable et ça permet d’avoir un smartphone qui ne glisse pas des mains. Pratique vu les dimensions XL de la bête.

one-plus-two-live-17

Son poids de 175g ne se fait pas sentir en main, il est plutôt bien réparti sur l’ensemble du smarphone. Je l’ai passé à des personnes tierces pour test et ces dernières pensaient qu’elles allaient avoir un smartphone en main plus lourd. Par contre, dans une poche, ça se sent alors tout dépendra de votre poche. Si on prend le duo design+poids, ça reste du classique et pour être vraiment premium, il aurait fallu qu’un de ces deux points puissent vraiment rivaliser avec ses concurrents haut de gamme.

one-plus-two-live-06

Du côté de la description physique, le OnePlus 2 vous propose un encombrement similaire au LG G4. On retrouve ainsi en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, à côté, une LED de notification, la caméra visio avec un capteur de 5 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. Pas de logo en façade, c’est bien. En bas de l’écran, vous trouverez un bouton Home sensitif et deux autres boutons d’options personnalisables et sensitifs aussi.

Sur la tranche de gauche se trouvent un switch permettant de n’avoir seulement les notifications importantes. Sur la tranche du bas, on retrouve bien évidemment le port USB Type-C, un micro et le haut-parleur multimédia. Du côté de la tranche droite les boutons de volume et le bouton de mise sous tension et/ou de verrouillage. On finit avec la tranche du haut avec la prise jack de 3,5mm et le second micro. Pour le dos, on retrouve l’APN en haut avec le logo OnePlus en plein milieu. Je vous rappelle enfin que la batterie de 3300mAh n’est pas amovible, et ce, malgré un dos interchangeable. C’est d’ailleurs en enlevant le dos que vous aurez accès à la trappe avec les deux ports nano-SIM.

one-plus-two-live-07

one-plus-two-live-05

A noter que le bouton d’Accueil intègre le lecteur biométrique de la même manière que les Samsung Galaxy S6. La configuration se fera de la même manière que celles qu’on connaissait déjà avec Apple ou Samsung. Par contre, dans la version que j’ai, il n’y avait pas l’option permettant de déverrouiller le smartphone à partir de la reconnaissance biométrique. Je sais qu’il y a une mise à jour en train d’être déployée mais à ce jour, je ne l’ai pas eu donc je ne sais pas si l’option est maintenant présente.

one-plus-two-live-02

one-plus-two-live-03

[nextpage title= »Affichage & Son »]
Comme pour le premier OnePlus, le OnePlus 2 vous propose un écran IPS de 5,5″ avec une définition Full HD soit 1080×1920 et donc avec une densité de 401 ppp. Alors oui, ce n’est pas un écran Quad HD comme ceux qu’on trouve chez Samsung ou LG mais très honnêtement, sur une dalle de 5,5″, le Full HD suffit amplement. Et puis, sans faire de pixel-peeping, je vous défie de voir la différence de précision entre un écran Quad HD et Full HD de 5,5″. Perso, je n’y arrive pas et ce, même avec l’écran de 5,7″ Quad HD du Samsung Galaxy S6 edge+ qu’on teste actuellement.

one-plus-two-live-02

Forcément, les couleurs ne sont pas aussi saturées que sur un écran Super AMOLED mais en attendant, l’écran du OnePlus 2 s’en sort plutôt bien. Je l’ai utilisé dans différentes conditions pendant une dizaine de jours et je n’ai pas eu à me plaindre. Maintenant que j’ai retrouvé un écran Super AMOLED, il est vrai que ça manque de saturation mais faut avoir les deux pour faire ce genre de comparaison. Sinon, l’écran reste bien lumineux et les angles de vision, IPS oblige, restent bons.

one-plus-two-live-10

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, vous avez pu le voir, il se situe sur la tranche du bas… Bon, certains concurrents s’en sortent bien mieux. A haut volume, ça sature assez vite. Maintenant, pour les vidéos à consommation rapide comme celles qu’on trouve sur Youtube, le haut-parleur m’a souvent suffit. Maintenant, ça reste des haut-parleurs et ça ne remplacera jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe. OnPlus intègre dans ses entrailles d’Oxygen OS une application d’équaliseurs, MaxxAudio, qui fonctionne plutôt bien en général mais où nous ne sentirez aucune différence avec le haut-parleur. Mieux vaut utiliser un casque ou autres. Enfin, pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.

[nextpage title= »Utilisation & Performances »]
Pour OnePlus, le OnePlus 2 est un smartphone haut de gamme et pour cela, le OnePlus se devait d’avoir un processeur digne de ce nom. Et c’est le cas puisqu’on retrouve un processeur octa-core Qualcomm Snapdragon 810 cadencé à 1,8Ghz. Autant vous le dire tout de suite, ça chauffe, ce n’est pas aussi flagrant qu’un Sony Xperia Z3+ mais ça chauffe pas mal. En fait, c’est juste parce que la chaleur peut se dissiper plus facilement dans le OnePlus 2 qu’on a moins cette sensation, et ce n’est pas plus mal. On sait maintenant que la certification IP67/68 n’est pas fait pour le processeur de Qualcomm.

A ce niveau, vous trouverez juste en dessous les différents benchmarks où le OnePlus 2 s’en sort bien évidemment bien mais là où c’est impressionnant, c’est au niveau de l’expérience utilisateur. C’est super fluide mais genre super fluide. J’ai bien évidemment essayé toutes les applications gourmandes comme Asphalt 8, Vain Glory, Hearthstone ou autres, je n’ai rien noté de particulier ou à déplorer.

one-plus-two-soft-live-01

one-plus-two-soft-live-02

one-plus-two-soft-live-03

Vous le savez maintenant, il n’y a plus de CyanogenMod. C’est donc avec le OnePlus 2 qu’a été lancé Oxygen OS, une surcouche relativement légère qui vous permettra d’avoir une expérience utilisateur très proche d’Android Stock. Sony Mobile avait fait léger, c’est encore plus le cas ici et on n’est pas loin de ce que propose Motorola. OnePlus a eu la bonne idée de garder cette philosophie et ne proposer que des fonctions supplémentaires utiles comme le clavier Swiftkey, la reconnaissance des gestes avec le lancement de la torche ou de l’APN alors que l’écran est éteint, le double-tap sur l’écran pour réveiller le smartphone, l’application MaxxAudio, la personnalisation des boutons virtuels, etc. En fait, la vraie situation se situe au niveau du « Shelf », une sorte de tiroir à gauche de vos écrans d’accueil qui vous permettra d’accéder à différents raccourcis comme vos contacts ou vos applications récentes. Vous pourrez ajouter aussi les mêmes widgets que ceux qu’on peut ajouter sur les écrans d’accueil. Pratique même si je ne l’ai quasiment pas utilisé.

one-plus-two-soft-live-16

[nextpage title= »Photo & Vidéo »]
La référence du moment reste les trois Samsung Galaxy S6 et autant vous le dire de suite. Si le OnePlus 2 s’en sort mieux que son prédécesseur, le constructeur coréen fait bien mieux. Pour rappel, le OnePlus 2 vous propose un capteur rétro-éclaité Omnivision de 13 Mégapixels avec des pixels plus larges que la moyenne. On parle de pixels avec une taille de 1,3µm, plus grand pour capter plus de lumière. Pour accompagner le capteur, l’objectif ouvre à F/2.0 et on bénéficie d’une stabilisation optique sans oublier un AF Laser.

one-plus-two-live-09

On commence par l’autofocus laser. Il est rapide, c’est indéniable. Par contre, il faudra faire attention à la mise au point. J’ai eu quelques photos flou parce que l’autofocus ne n’était pas fait au bon endroit. Quand les conditions de lumière sont bonnes, les photos proposées par le OnePlus2 sont bonnes et vous les partagerez sans sourciller. Dans les conditions de faible luminosité comme les intérieurs, c’est une autre histoire. Il y a déjà quelques problèmes de balance des blancs en intérieur si bien que des couleurs vives comme le rouge se retrouvera délavé. Pour les photos à l’extérieur, le OnePlus 2 s’en sort un peu mieux mais les photos auront tendance à être bien lisses si bien qu’on perd énormément de détails. Dommage. D’après OnePlus, de nouvelles mises à jours arrivent et on espère que ça améliorera ces points. Pour l’instant, on reste déçu, surtout quand OnePlus se vante de rivaliser avec les concurrents haut de gamme.

one-plus-two-soft-live-19

one-plus-two-soft-live-20

Pour ce qui est de l’application, elle est tout simple, on est vraiment proche de ce que propose Android Stock et on est loin des options que proposent Samsung ou LG. Mise à part les options autour de la vitesse ou de l’ouverture, on aurait aimé la présence de filtres ou autres. Maintenant, c’est gérable avec une application tierce et tout dépendra de votre façon de gérer vos flux.

Voici quelques exemples de photos :

2015-08-16 20.16.58

Côté vidéo, le OnePlus 2 fonctionne de la même manière que ses concurrents avec la mouvance 4K et propose bien entendu l’enregistrement de vidéo en Ultra HD 2160p soit une résolution de 3840×2160. Il faudra juste faire attention à la taille du média parce que l’Ultra HD, c’est quatre fois la Full HD. Côté résultat, c’est très propre et détaillé. La stabilisation optique fonctionne plutôt bien au final !

[nextpage title= »Autonomie »]
Avec une batterie de 3300mAh, autant vous le dire, ça ne rivalisera avec les smartphones de Sony Mobile. Maintenant, très honnêtement, sur la dizaine de jours de test, tous les jours, dans un usage assez intensif avec les réseaux sociaux, une vingtaine de photos, une dizaine de vidéos Youtube, du Vine et quelques jours, j’arrivais en fin de journée avec 30% d’autonomie restante.

one-plus-two-live-11

En fonction quand même de votre utilisation, on peut tout de même descendre très vite. Très honnêtement, et je ne vois pas comment le OnePlus 2 pourra tenir deux jours. Peut-être une demi-journée mais pas plus, la faute à Android et ses notifications par défaut dans tous les sens. Evidemment, il reste toujour le mode « Economie d’énergie » qui va couper certaines connexions pour optimiser la batterie. En plus de cela, à part un casque Bluetooth, je n’avais pas de montre connectée ou de bracelet connecté donc ça pourrait descendre plus vite encore.

one-plus-two-soft-live-38

one-plus-two-soft-live-39

Par contre, il est vraiment temps que Qualcomm se penche à nouveau sur la charge rapide. Une fois qu’on a vu ce que pouvait donner un Samsung Galaxy S6 et encore plus avec le Galaxy S6 edge+, il est difficile de revenir à une recharge normale. Parfois, j’ai vraiment eu l’impression que ça prenait des lustres pour recharger le smartphone.

[nextpage title= »Galerie »]

Notre avis

Dans l'absolu, le OnePlus Two n'est pas une révolution dans le monde des smartphones. Par contre, la firme chinoise a su écouter ses consommateurs et proposer un smartphone haut de gamme au juste prix. Alors oui, il manque certaines choses comme le NFC mais ça reste anecdotique au quotidien, le OnePlus Two est des plus agréables à utiliser.

Si le nouveau OnePlus 2 reste assez classique en soi, c'est un nouveau smartphone cohérent et performant, et ce, aussi bien au niveau du software que du hardware. Il reste des choses à régler et à corriger au niveau logiciel, mais avec un tel prix plancher (on vous conseille vivement la version 64Go tout de même), le OnePlus 2 est un des meilleurs rapport qualité/prix sur le marché.

8 / 10