Test

Test Realme 8 5G : la 5G en plus, le reste en moins

Smartphone

Par Remi Lou le

Après le Realme 8 Pro et le Realme 8, la marque revient avec le Realme 8 5G, une nouvelle déclinaison qui apporte quelques fonctions, mais en retire d’autres.

Realme 8 5G
© JDG

Après avoir eu l’occasion de tester le Realme 8 Pro, puis le Realme 8, la marque revient déjà avec une déclinaison 5G de son Realme 8, logiquement baptisée Realme 8 5G. Cette nouvelle version ne se contente pas d’apporter la 5G, mais propose également quelques nouveautés croustillantes ainsi qu’un design légèrement différent. Voici notre test du Realme 8 5G !

Caractéristiques du Realme 8 5G

 realme 8 5G
Écran- Ecran LCP IPS de 6,5"
- Définition Full HD+ (2 400 x 1 080 pixels)
- Taux de rafraîchissement à 90 Hz
- Poinçon
Design- Contour en plastique
- Dos en plastique
SoC et GPU- MediaTek Dimensity 700
- GPU Mali-G57
Mémoire- 4/6Go de RAM
- 64/128Go de stockage
- Port Mémoire MicroSD
Coloris- Noir
- Bleu
Appareil Photo- Capteur principal 48 MP (f/1.8)
- Macro 2 MP (f/2.4)
- Capteur B&W (f/2.4)

- Capteur frontal de 16 MP
Audio- Haut-parleur mono
- Prise jack 3,5mm
Batterie- Batterie de 5 000 mAh
- Charge rapide 18W
Connectivités- USB Type-C (USB 2.0)
- Capteur d'empreintes digitales sur la tranche
- Bluetooth 5.1
- GPS, GLONASS, A-GPS
- Wifi 5 (ac)
- 4G LTE
- 2x nanoSIM
- Accéléromètre, Gyroscope, Magnétomètre, Podomètre,
- Capteur de luminosité, de proximité
Logiciel- Android 11
- Realme UI 2.0
Taille et Poids- 162,5 x 748 x 8,5 mm
- 185 grammes
Prix de lancementà partir de 229€
Date de Disponibilité18 mai 2021

Design, Écran et Audio

Côté écran, on observe déjà un changement majeur entre ce Realme 8 5G et les Realme 8 et 8 Pro, et ce n’est pas à l’avantage du smartphone que nous testons. Ici, point d’AMOLED, mais retour à une dalle IPS LCD de 6,5 pouces, une technologie qui offre un affichage évidemment bien moins qualitatif, mais si cet écran se montre très bon, avec des couleurs justes, une bonne luminosité, et un excellent contraste. Par ailleurs, ce qu’on perd en contraste par rapport à l’OLED, on le gagne en fluidité avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz qui bonifie la navigation au quotidien. En haut à gauche de cette dalle, on retrouve un petit poinçon accueillant la caméra frontale, et un large menton sur la tranche du bas vient légèrement entacher l’expérience du borderless.

Venons en désormais à l’arrière, où le Realme 8 5G se distingue de ses prédécesseurs avec un look bien plus sobre. Exit l’immense slogan « DARE TO LEAP » gravé en grosses lettres au dos des Realme 8 et 8 Pro. Le Realme 8 5G offre un dos lisse et brillant — fait en plastique — assez peu sensible aux traces de doigts. Le bloc photo parfaitement intégré à l’ensemble vient confirmer la sobriété du design.

Enfin, on retrouve des tranches en plastique mat plutôt qualitatif. Le bouton de déverrouillage intégrant un capteur d’empreinte digitale est situé sur la tranche droite, les boutons de volume et le tiroir carte SIM sur celle de gauche, et on retrouve le haut-parleur, le micro, le port USB-C et une prise jack 3,5 mm sur la tranche du bas. Globalement, la prise en main est bonne. Le smartphone n’est ni trop grand, ni trop petit, et se montre plutôt maniable avec son poids contenu de 185 grammes.

5G, Performances et Autonomie

Contrairement aux Realme 8 et Realme 8 Pro qui ne proposent que de la 4G, le Realme 8 5G apporte, comme son nom l’indique, une connectivité 5G ! Cela est dû au SoC intégré au smartphone, qui passe du côté de chez MediaTek. Il s’agit d’un Dimensity 700, un processeur octa-core gravé en 7 nm. À l’usage, ce SoC — accompagné de 6 ou 8 Go de RAM suivant la configuration choisie — convient parfaitement. On profite d’une expérience de navigation parfaitement fluide (merci le 90 Hz), sans aucun lag, et le multi-tâche est parfaitement utilisable. Petit bémol en revanche du côté du jeu vidéo, où il montre quelques faiblesses. Il conviendra d’abaisser vos réglages, et, même si on ne comprend pas trop pourquoi, un titre très populaire comme Fortnite n’est pas pris en charge. C’est à prendre en compte si cela fait partie de vos usages.

Côté autonomie, le Realme 8 5G embarque une imposante batterie de 5 000 mAh. Cela lui permet de tenir aisément la journée complète d’utilisation, voire plus si vous n’utilisez pas la 5G. Vous pourrez activer sans hésiter le taux de rafraîchissement à 90 Hz de l’écran pour en profiter, comme nous l’avons fait lors de ce test du Realme 8 5G, puisqu’on note finalement assez peu d’impact sur l’autonomie du smartphone. De plus, il est bon de savoir qu’on pourra toujours désactiver cette option pour glaner quelques minutes d’autonomie supplémentaire lorsqu’on arrive à court de batterie et qu’on n’a pas de prise de courant à proximité .

Enfin, du côté de l’OS, rien à dire. Le Realme 8 5G embarque Android 12 et la surcouche maison du constructeur, Realme UI 2. Dans les faits, l’expérience globale se rapproche beaucoup d’Android Stock, et on s’y perdra rarement puisque les réglages sont plutôt accessibles et pratiques, et l’interface claire et sobre. Seule ombre au tableau : les applications préinstallées. Au déballage, on retrouve une tonne d’applications dans tous les sens, et même des faux dossiers qui nous ramènent vers des magasins d’applications tiers. Heureusement, tout cela peut être désinstallé, mais cela peut surprendre au premier démarrage.

Voici toutes les applications installées par défaut

Photo et Vidéo

Côté photo et vidéo, le Realme 8 5G affiche une configuration en deça par rapport au Realme 8 et au Realme 8 Pro. On y retrouve trois capteurs, un grand-angle principal de 48 MP, un macro et un capteur noir et blanc. Malheureusement, Realme fait l’impasse sur l’ultra grand-angle, pourtant présent sur les Realme 8 et 8 Pro. De plus, le capteur principal perd des mégapixels, comparé à celui de 64 MP du Realme 8 et l’excellent 108 MP du Realme 8 Pro.

On s’attardera surtout sur le capteur principal, puisque les deux autres capteurs — le macro et le noir & blanc — sont finalement plutôt anecdotiques et ne serviront qu’à certains usages très spécifiques. Concernant le capteur principal, la baisse des mégapixels se fait sentir. Ainsi, le zoom numérique, qui était l’une des forces du Realme 8 Pro, notamment, devient ici totalement inexploitable. Autrement, les clichés sont corrects, sans plus. Le piqué est convenable, mais les photos semblent souvent mal exposées, et les couleurs sont surtout très ternes. Cela peut être un avantage si vous avez l’habitude de retoucher vos images a posteriori, mais on a trouvé le rendu plutôt moyen. De nuit, en revanche, ce capteur tient le choc et le mode nuit est plutôt convaincant.

Notre avis

Même si son nom peut laisser penser qu’il ne s’agit que d’une déclinaison 5G du Realme 8, le Realme 8 5G est en réalité un smartphone à part, avec un positionnement tarifaire franchement agressif sur le secteur des appareils compatibles avec la nouvelle génération de réseaux mobiles. Néanmoins, le Realme 8 5G fait trop de concessions par rapport à son grand frère, qu’il s’agisse de sa dalle IPS LCD (même si on gagne le 90 Hz), de son équipement photo assez pauvre, ou de ses performances assez faiblardes. Pour une utilisation basique, il devrait parfaitement convenir, mais si vous avez des usages intensifs ou prenez beaucoup de photos avec votre smartphone, ce n’est pas le bon choix. Au rythme où Realme enchaîne les sorties, autant attendre la sortie d'une prochaine itération de la gamme, ou opter pour le Realme 8 Pro, qui nous avait nettement plus convaincu.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • Taux de rafraîchissement à 90 Hz…
  • La 5G à prix canon
  • Bonne autonomie
  • Realme UI, bien pensé
  • … mais retour à une dalle IPS LCD
  • Ses performances photo
  • Peu adapté aux jeux vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *