Test

Test Realme 8, la bonne surprise à prix réduit

Smartphone

Par Remi Lou le

Avec son dos atypique, difficile de le louper. Voici le Realme 8, un smartphone à prix mini qui a tout d’un grand, ou presque.

Après avoir testé le Realme 8 Pro il y a quelques semaines, voilà notre test du Realme 8, un modèle un peu moins haut de gamme, mais qui propose tout de même de nombreux atouts à un prix défiant toute concurrence. Voilà notre test du Realme 8 !

Caractéristiques du Realme 8

Realme 8 64 Go (6 Go de RAM) au meilleur prix Prix de base : 199 €
Voir plus d'offres
iRobot Roomba i3+ au meilleur prix Prix de base : 599 €

Design, Écran et Audio

À l’avant, aucun changement entre le Realme 8 et son grand frère, le Realme 8 Pro. On retrouve ainsi exactement la même dalle AMOLED de 6,4 pouces capable de proposer une luminosité de 1 000 nits, soit une petite prouesse à ce niveau de prix. Le Realme 8 plafonne hélas à 60 Hz, mais il propose tout de même un touch sampling de 180 Hz pour une réactivité à toute épreuve. Globalement, le constat est donc le même que sur le Realme 8 Pro : le Realme 8 propose une dalle très satisfaisante, avec des contrastes infinis, des couleurs riches et de bons angles de vision. Son excellente luminosité lui permet de rester lisible même en plein soleil, et, avec les beaux jours qui arrivent, c’est un point à ne pas négliger.

Notez qu’on retrouve, en haut à gauche, un petit poinçon qui accueille la caméra frontale, et que l’écran abrite un capteur d’empreinte digitale intégré, une caractéristique encore assez rare à ce niveau de prix.

À l’arrière, le Realme 8 arbore un dos en plastique brillant, très brillant même sur une partie. On trouve que cela lui confère un look plutôt premium, mais attention aux traces de doigts. On y retrouve enfin le slogan de la marque, « DARE TO LEAP », gravé en grosses lettres sur la longueur du dos du smartphone. On aimera ou non, mais le Realme 8 a au moins le mérite d’être reconnaissable entre mille. Enfin, le bloc photo est plutôt bien intégré à l’ensemble. Avec ses quatre capteurs, il dépasse assez peu du boîtier. Le smartphone se montre également plutôt fin (7,99 mm d’épaisseur), et léger (177 grammes sur la balance), et la prise en main est convaincante.

En ce qui concerne les tranches de l’appareil, on retrouve les boutons volumes + et – et le bouton de déverrouillage sur la droite, et le tiroir carte SIM + microSD à fauche. Sur la tranche inférieure, on retrouve le port USB-C pour la recharge, la grille de haut-parleur, et une prise jack 3,5mm.

Realme UI, Performances et Autonomie

Le Realme 8 embarque Android 11 et la surcouche maison de la marque, Realme UI 2.0. Dans les faits, l’expérience est plutôt bonne puisque l’interface ressemble beaucoup à Android Stock. En quelques mots : sobriété, facilité d’utilisation et des réglages plutôt accessibles et pratiques. Pas de révolution de ce côté, mais à l’usage, ça marche très bien.

Du côté des performances, le Realme 8 n’embarque pas de SoC de chez Qualcomm comme son grand frère, mais plutôt une puce de chez MediaTek, l’Helio G95. Pensée pour le gaming mobile, cette puce de milieu de gamme se montre plutôt véloce en pratique. Nous n’avons pas constaté le moindre ralentissement en naviguant — parfois de manière intensive — sur le smartphone. Le lancement des applications est rapide, tout comme le basculement d’une app à une autre. Côté jeu, le smartphone se montre étonnamment capable, même s’il faudra abaisser les réglages sur les titres gourmands comme Call of Duty Mobile, pour ne citer que lui. Son seul défaut : ce SoC n’est pas doté d’un modem 5G. Il faudra donc se contenter de la 4G, du WiFi 5 et du Bluetooth 5.0. Mais pour ce prix, on lui pardonne.

En ce qui concerne l’autonomie, ce Realme 8 tire réellement son épingle du jeu. Il embarque en effet une imposante batterie de 5 000 mAh, et offre logiquement une autonomie de haut vol. Durant notre test du Realme 8, il s’est avéré qu’il tient très largement la journée, et on peut facilement tenir jusqu’à deux jours complets sans pour autant se limiter dans ses usages. Pour couronner le tout, le Realme 8 se montre compatible avec la recharge rapide Dart Charge à 30W, permettant de remplumer entièrement sa batterie en un peu plus d’une heure.

Photo et Vidéo

Côté photo et vidéo, le Realme 8 ne lésine pas sur les moyens. À l’avant, on retrouve la même caméra frontale de 16 MP que sur son grand frère, le Realme 8 Pro. À l’arrière, on pourra compter sur un quatuor de caméra : un grand-angle principal de 64 MP (ouverture f/1.79), un ultra grand-angle de 8 MP avec champ de vision de 119° et ouverture à f/2.25, un macro et enfin un capteur noir & blanc.

Dans les faits, il s’agit d’une configuration sensiblement identique à celle qu’on retrouve sur le Realme 8 Pro, exception faite du capteur principal de 64 MP. De ce fait, le défaut qu’on reprochait au modèle Pro n’a plus vraiment lieu d’être ici, à savoir la différence visible de qualité entre le capteur principal et l’ultra grand-angle. Ici, le 64 MP est logiquement meilleur que les autres, mais le passage à l’ultra grand-angle ne choque pas outre mesure.

Ce capteur de 64 MP reste l’arme principale de celui qui shootera des images avec le Realme 8. Il offre des performances franchement convaincantes avec un piqué correct, des couleurs fidèles et une mise au point rapide et précise. Le zoom numérique est lui aussi parfaitement utilisable (jusqu’à un certain point) grâce au grand nombre de mégapixels. Néanmoins, si la gestion du HDR reste correcte, le Realme 8 a toujours la fâcheuse tendance à sur-exposer ou sous-exposer certaines zones de l’image, mais rien de bien méchant. En faible luminosité, il se montre également plutôt efficace. C’est aussi le capteur à privilégier en vidéo, puisque c’est le seul qui propose la 4K à 30 i/s.

Quant à l’ultra grand-angle, il fait globalement ce qu’on lui demande. Néanmoins, il sera à réserver à un usage en extérieur, de jour. De nuit, la plupart des images sont bien trop bruitées pour être utilisables. Quant aux capteurs macro et noir & blanc, ils seront réservés à certains usages précis. Enfin, le Realme 8 propose également un grand nombre d’effets pour les plus créatifs, comme le Tilt-shift Mode, qui donne l’impression d’être plongé dans un monde miniature, ou encore le Starry Mode pour photographier les étoiles. Une multitude d’effets pour les portraits sont également disponibles.

Où l’acheter ?

Realme 8 64 Go (6 Go de RAM) au meilleur prix Prix de base : 199 €
Voir plus d'offres

Notre avis

Le Realme 8 a beau afficher un prix contenu, il coche pratiquement toutes les cases. Son écran est superbe, son autonomie excellente, ses capacités photo très correctes et il offre, en plus, des performances plutôt convaincantes. Il s’agit définitivement d’un bon choix, à condition d’adhérer à son look très affirmé. Aussi, il n’offre pas la 5G, mais seulement la 4G. À ce prix, on ne s’en plaindra pas !

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Très bon écran AMOLED
  • Autonomie de haut vol
  • Performances photo décentes
  • Pas de 5G
  • Dos (très) salissant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *