Test

Test de la Sonos Roam : l’une des meilleures enceintes portables du moment

Audio

Par Gregori Pujol le

Tout juste annoncée, la Sonos Roam est l’enceinte la plus compacte de la gamme du constructeur. Petite soeur de la Sonos Move, elle est commercialisée à 179 euros et elle a tout pour plaire !

@Sonos

Une finition soignée et épurée

Disponible en blanc ou noir, la Sonos Roam est équipée comme sa grande sœur la Sonos Move, à la fois de Bluetooth 5.0 et de Wi-Fi (Wi-Fi 802.11b/g/ n/ac 2,4 GHz ou 5 GHz) ce qui lui permet de se connecter à votre système audio multiroom Sonos (S2) chez vous et depuis n’importe quel appareil équipé du Bluetooth. Notez que AirPlay 2 de Apple est également pris en charge ce qui vous permet même de vous passer de l’app Sonos.

La Roam aborde un design assez épuré et métallique, signature de la marque, avec une finition mate lisse très soignée. Elle pèse 430 g et ses dimensions sont finalement assez compactes par rapport à ce qu’on pourrait penser : 168 x 62 x 60 mm. Grâce à son design triangulaire avec des angles arrondis, la Roam peut être installée debout ou couchée grâce à une partie en caoutchouc aux extrémités ainsi que des petits pieds. Elle tient donc parfaitement en place sur n’importe quelle surface !

L’extrémité où se situent les boutons est concave afin d’éviter les pressions accidentelles sur les boutons. Ces boutons qui sont d’ailleurs surélevés et tactiles ce qui offre une facilité accrue du contrôle de l’enceinte.

La partie audio est protégée par une large grille métallique, alors que le dos est plein. Sur ce dernier on retrouve d’ailleurs le bouton on/off/switch ainsi que le port USB Type-C pour la charge. On notera que l’enceinte peut aussi se charger sans fil via la technologie Qi (en mode totem), mais ce chargeur est en option.

Résistante aux chocs (tous les embouts sont caoutchoutés), la Roam affiche une certification IPX67 soit une immersion sous l’eau jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes.

Pour installer la première fois votre enceinte, le wifi sera indispensable afin de la configurer via l’App Sonos (S2). Cela se fait très rapidement et une fois que cela est fait, vous pourrez l’utiliser pleinement.

Un son au rendez-vous

Du côté sonore, la Roam embarque deux amplificateurs de classe H, un mid-woofer personnalisé “racetrack” et un tweeter, ce qui donne globalement un son assez surprenant à cette petite enceinte et fait de la Roam l’une des meilleures enceintes portables à ce jour.

À un niveau sonore modéré, le son de la Roam est donc très agréable et équilibré sur une grande variété de types de musique, en offrant un large espace sonore. Si vous poussez un peu trop le volume, le son perd son équilibre et devient plus métallique, laissant place aux voix, mais perdant une grande partie des basses.

Cela dépend aussi si l’écoute se fait en intérieur ou en extérieur, car la Roam dispose de la fonction Auto TruePlay. Celle-ci, comme c’est le cas sur la Echo Studio d’Amazon, ajuste automatiquement le profil sonore de l’enceinte pour mieux s’adapter à son environnement. Un énorme plus qui permet à celle-ci de garder cet équilibre sonore, quel que soit le lieu d’écoute. TruePlay n’a rien de nouveau chez Sonos, mais en général il fallait le faire manuellement, le fait que cela se fasse automatiquement est bien plus agréable et surtout transparent. À noter que le rendu des basses peut aussi être dépendant de la surface sur laquelle la Roam est posée, car vous n’aurez absolument pas la même chose si elle se trouve sur une table ou si elle est posée dans l’herbe…

@JDG

Pas de coupure de l’intérieur à l’extérieur

Contrairement à sa grande sœur, la Move, la Roam offre une fonctionnalité intéressante concernant la continuité d’écoute si vous passez d’un endroit à un autre et du Wifi au Bluetooth et vis versa.

@JDG

Chez vous, votre enceinte est connectée au Wifi et via l’app de Sonos, va pouvoir profiter d’un grand nombre de fonctionnalités (services de streaming, égaliseurs, podcasts, multiroom, etc.). Quand vous sortez, cette dernière se connecte automatiquement au Bluetooth de votre smartphone pour continuer la lecture de la musique. Dans les faits, cela ne s’est pas tout le temps déroulé de cette façon, avec soit un temps de latence, soit une coupure pure et simple. Là où cela a fonctionné pratiquement tout le temps c’est via l’app Spotify et donc Spotify Connect capable de “switcher” facilement entre Wifi et Bluetooth depuis votre smartphone, et cela sans coupure.

Un petit regret sur la partie Bluetooth est que la Roam n’accepte qu’une seule source connectée à la fois contrairement à d’autres concurrents. Elle n’a pas non plus d’entrée audio, mais c’est une habitude chez Sonos.

Enfin, la nouvelle fonction Sound Swap, permet, en maintenant enfoncé le bouton Lecture/Pause, d’envoyer la musique sur l’enceinte la plus proche de son système, et ainsi continuer d’écouter sa musique en passant d’une pièce à une autre.

Une autonomie dans la moyenne

Avec sa taille compacte, il ne faut pas s’attendre à une autonomie record sur la Roam. Annoncée de 10h, nous sommes plus entre 7 et 8h selon le mode de connexion. Heureusement, la recharge complète est assez rapide puisqu’elle se fait en 2h, via le câble USB inclus. Comme indiqué, un chargeur sans-fil existe, mais il est vendu séparément pour 49 euros. Cependant n’importe quel chargeur certifié Qi fonctionne, mais la charge est plus lente selon la puissance de ce dernier.

Enfin, signalons que la Roam dispose d’une fonction de veille automatique si vous oubliiez de l’éteindre après utilisation. Celle-ci est censée prolonger l’autonomie jusqu’à 10 jours, mais honnêtement on a eu du mal à garder l’enceinte autant de temps chargée…

@JDG

Où l’acheter ?

Notre avis

Si la Sonos Roam comble plusieurs lacunes qu'on retrouvait sur la Sonos Move, elle n’en demeure pas moins sa petite sœur. Moins puissante, mais offrant un excellent son pour une enceinte si compacte, la Roam surprend également par sa facilité d'utilisation. Compagnon idéal de vos voyages, son prix "abordable" ne devrait cette fois-ci pas être un frein à l'achat.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Excellent son
  • Finition et design
  • Charge rapide
  • Wifi + Bluetooth
  • Autonomie un peu juste
  • Puissance sonore limitée
  • Switch Wifi/Bluetooth perfectible