Test

Test Samsung Galaxy S10 : un format idéal au détriment de l’autonomie

Logiciel, Performances et Autonomie

Notre avis
9 / 10
Smartphone

Par Camille Suard le

La bonne surprise One UI

Nous vous en avons déjà parlé dans le cadre du test du Galaxy S10+ sorti il y a quelques jours, la nouvelle interface de Samsung One UI vient considérablement améliorer l’expérience logicielle. Bien entendu, il s’agit en grande partie de préférences personnelles. Certains préfèrent iOS, d’autres Android stock, MIUI, EMUI, etc. Mais il faut reconnaître qu’en troquant l’ancienne surcouche, Samsung fait un sacré pas en avant. Bien plus clair, ordonné, particulièrement intuitif et avec plein de bonnes idées qui complète la proposition de l’OS de Google (Android 9 Pie). Mode nuit, propositions de réglages pertinents, menus enfin classés par catégories, logiciel photo simplifié… Même les applications ont été repensées pour l’utilisation de grands écrans. Il peut parfois se révéler difficile d’accéder aux informations sans faire appel à sa deuxième main. Pour cela, One UI a divisé l’écran de ses applications en deux espaces : une zone inférieure avec laquelle interagir depuis son pouce et une seconde supérieure plus dédiée à la lecture.

Et Bixby ? Sachez qu’il est possible de changer le raccourci du bouton physique par à peu près tout ce que vous voulez sauf, il fallait s’y attendre, un autre assistant. Pour le moment nous avons à faire avec une version bêta de l’IA en français. Bixby reste encore très limité par rapport à un Google Assistant ou même Alexa d’Amazon. Faire le lien avec l’ensemble de nos applications utilisées au quotidien ce n’est pas pour tout de suite. On a bien quelques nouveautés comme la fonctionnalité Bixby Routine censée apprendre plus vite de nos habitudes et préférences, et puis Bixby s’est mis au rap, et fait même des blagues… Petite sélection !

Performances au rendez-vous

Comme chaque année, Samsung livre ses flagships en deux versions distinctes : une avec le dernier Snapdragon aux États-Unis, et une porteuse de son SoC maison l’Exynos. Pour le S10 il faut compter sur le 9820, 8 Go de RAM et 128 ou 512 Go de mémoire interne. L’appareil se montre puissant dans toutes les situations possibles. La puce mobile sud-coréenne se trouve moins puissante qu’un Snapdragon 855, en atteste les résultats aux benchmarks et la gravure de 8 mm contre les 7 mm de Qualcomm ou même du A12 Bionic d’Apple et Kirin 980 de Huawei. Mais aujourd’hui, cette différence ne se remarque pas à l’utilisation. Qu’il s’agisse de jeux vidéo en 3D très gourmands en ressources, la multiplication des applis en cours d’exécutions, la prise de photos/vidéos ou la navigation poussée sur les réseaux sociaux… Sa fluidité résiste à toutes les épreuves.

Autonomie et Charge rapide

Passons au sujet qui fâche : l’autonomie. Le nouvel Exynos monte en puissance, mais la batterie ne suit pas. L’intelligence artificielle ne suffit pas à booster les capacités de celle-ci, fixée à 3400 mAh. Rechargé à 100 % le premier jour à 19h, l’autonomie fond comme neige au fil des heures jusqu’à tomber à 66 % le lendemain matin à 10h15 et 15 % à 16h00. Je l’ai rechargé vers 17h30. Pourtant, c’était une journée sans benchmarks ou utilisation intensive de l’appareil photo ou contenus multimédias. Décevant et loin derrière ce que propose la concurrence. Notons que le S10+ s’en sort bien mieux grâce à l’intégration d’une batterie plus grosse de 4100 mAh.

Heureusement, le Galaxy S10 se recharge rapidement. Enfin, si vous mettez la main sur un autre chargeur que celui inclus dans le packaging. Ce dernier de 15 W permet de regagner 50 % en une demi-heure et les 100 % en une heure et demie environ. Alors oui ce n’est déjà pas si mal, mais cela reste inférieur à ce que propose la concurrence comme Huawei qui livre son Mate 20 Pro directement avec un boîtier secteur de 22 W et n’a besoin que d’une heure pour retrouver la totalité de sa charge.

Enfin, et pas des moindres, le S10 accueille la recharge rapide inversée. Une technique qui s’avère pratique et efficace pour recharger ses accessoires comme les Galaxy Buds (notre test arrive bientôt). Néanmoins j’émets quelques réserves quant à une utilisation régulière : le S10 a déjà une petite autonomie. Cette fonctionnalité reste pour le moment une solution d’appoint.

Continuez la lecture du Test
3 Photo et Vidéo
Sommaire
  1. Caractéristiques, Design et Écran
  2. Logiciel, Performances et Autonomie
  3. Photo et Vidéo
  4. Conclusion, Où l'acheter et Galerie Photo