Test

Test : Sonic and the Secret Rings (Wii)

Par JDGa le

Enfin. C'est un peu le sentiment que j'ai eu en recevant ce Sonic and the Secret Rings. Le jeu qui me fait espérer que ma Wii ne va plus servir qu'à  lire les jeux GameCube après voir fini Zelda. Hop, on recharge la Wiimote, et c'est parti. Notre hérisson bleu adulé par des milliers de fans (à  tout juste 15 ans, rendez vous compte) s'est-il mieux adapté sur Wii que sur Xbox 360 ? Accrochez-vous, à§a part à  toute vitesse. Oui, je sais, c'est facile comme accroche avec Sonic mais bon, hein...

Enfin. C’est un peu le sentiment que j’ai eu en recevant ce Sonic and the Secret Rings. Le jeu qui me fait espérer que ma Wii ne va plus servir qu’à  lire les jeux GameCube après voir fini Zelda. Hop, on recharge la Wiimote, et c’est parti. Notre hérisson bleu adulé par des milliers de fans (à  tout juste 15 ans, rendez vous compte) s’est-il mieux adapté sur Wii que sur Xbox 360 ?

Accrochez-vous, à§a part à  toute vitesse. Oui, je sais, c’est facile comme accroche avec Sonic mais bon, hein…


Sonic Wii : Comment à§a marche avec la Wiimote ???

Après une introduction cinématique de très bonne facture (comme quoi la GameCube Wii est capable de trucs pas trop moches), on attaque direct le mode histoire avec un long prologue pour nous habituer à  la maniabilité assez spéciale de ce Sonic and the Secret Rings. On va l’appeler Sonic Wii, à§a sera plus simple pour tout le monde.

En effet, vous tenez la wiimote à  l’horizontale (comme une manette NES, en gros) et il va vous falloir déplacer votre hérisson préféré de gauche à  droite en inclinant la wiimote de la même manière. De fait, il cours tout le temps. Rien besoin de faire, il cours, à  croire qu’il a fait à§a toute sa vie. Bouton 1 pour freiner (tout de même) et bouton 2 pour faire des sauts. Tout le reste se fera en agitant la wiimote de haut en bas, de l’avant vers l’arrière, etc… Oui, on passe pour un con à  s’agiter comme à§a mais bon, après wii sport on s’habitue à  tout hein !

On a le droit à  un petit scénario assez sympathique je dois avouer, mais bon, dans un jeu Sonic on s’en fout un peu à  vrai dire. Rapidement : plus de Robotnik Eggman à  battre mais un vilain méchant qui veut effacer toutes les pages des contes des Milles et une nuit. Ouais, un peu léger le scénar’ je vous l’accorde mais on est pas là  pour à§a.

Mais pour quoi alors ? Pour retrouver l’effet Sonic. Aller vite, très vite, esquiver les pièges à  coup de réflexes et vous énerver contre ce putain de monstre qui vient de vous faire perdre et ainsi recommencer le niveau depuis le début. Ici c’est un peu pareil, mais pas tout de suite. Le jeu est (relativement) lent au début et il n’y a pas grand chose d’autre à  faire qu’à  s’habituer au gameplay et voir comment tout cela fonctionne. C’est un peu répétitif et on se dit qu’on s’est de nouveau fait avoir. Mais non.

La force est avec lui, mais pas tout de suite

Là  o๠ce Sonic innove, c’est qu’à  force de terminer des niveaux, vous récupérez des points d’expériences (en gros). Plus vous en avez, plus vous apprendrez de nouvelles capacités pour votre hérisson. Seulement, vous êtes limités dans le nombre de capacités que vous pouvez utiliser en même temps. A vous de choisir la bonne combinaison en fonction de la mission qui vous attend !

Plus l’on avance dans le jeu, et plus à§a va vite et plus vous devrez recommencer des missions pour y arriver. C’est tout le charme de Sonic. Il faut savoir être patient (et bon joueur) pour arriver à  terminer certains passages délicats. Ces derniers le seront d’autant plus que la maniabilité est quelque peu frustrante par moments vis-à -vis des nouvelles capacités. Mais bon, rien de bien terrible non plus, au bout d’un petit moment on maitrise la technique facilement.

De manière globale, à§a va vite sans que l’on en devienne malade ou que les caméras foirent royalement, ce qui est vraiment plaisant. La difficulté est bien régulée dans les différents niveaux, dont on regrettera la monotonie. Une fois que vous êtes dans un des niveaux de ce Sonic Wii, vous allez vous le retaper plusieurs fois mais avec des objectifs différents : la première fois il faut arriver au bout, la deuxième fois il faut faire la course avec un esprit du vent, la troisième ramasser 100 anneaux, etc…

Enfin, un mode multijoueurs est présent et assez complet. Il ressemble grosso-modo à  un mini Mario Party avec les personnages de Sonic et des mini-jeux assez marrants tirant bien profit des différentes utilisations possibles de la Wiimote. Un bon point pour se marrer un p’tit coup avec ses potes.

Graphismes : du joli, sans arriver au firmament, ce Sonic ne déà§oit pas par sa réalisation graphique.

Durée de vie : potentiellement très longue, pour avoir tous les petits bonus cachés à  droite à  gauche et pour débloquer tous les mini-jeux et persos cachés pour le multi.

Jouabilité : Globalement bonne malgré quelques passages assez délicats et énervants si vous n’êtes pas patients.

Conclusion : Ce Sonic Wii va vous permettre de dépoussiérer votre Wii. Sega nous gratifie d’un bon jeu qui, sans être excellent, renoue avec ce qui avait fait le charme de la série : de la vitesse, l’humour de Sonic dans les cinématiques et des réflexes à  retravailler depuis le temps ! Un bon jeu en attendant, on l’espère, encore mieux.

Note : 7/10

Enfin. C’est un peu le sentiment que j’ai eu en recevant ce Sonic and the Secret Rings. Le jeu qui me fait espérer que ma Wii ne va plus servir qu’à  lire les jeux GameCube après voir fini Zelda. Hop, on recharge la Wiimote, et c’est parti. Notre hérisson bleu adulé par des milliers de fans (à  tout juste 15 ans, rendez vous compte) s’est-il mieux adapté sur Wii que sur Xbox 360 ?

Accrochez-vous, à§a part à  toute vitesse. Oui, je sais, c’est facile comme accroche avec Sonic mais bon, hein…


Sonic Wii : Comment à§a marche avec la Wiimote ???

Après une introduction cinématique de très bonne facture (comme quoi la GameCube Wii est capable de trucs pas trop moches), on attaque direct le mode histoire avec un long prologue pour nous habituer à  la maniabilité assez spéciale de ce Sonic and the Secret Rings. On va l’appeler Sonic Wii, à§a sera plus simple pour tout le monde.

En effet, vous tenez la wiimote à  l’horizontale (comme une manette NES, en gros) et il va vous falloir déplacer votre hérisson préféré de gauche à  droite en inclinant la wiimote de la même manière. De fait, il cours tout le temps. Rien besoin de faire, il cours, à  croire qu’il a fait à§a toute sa vie. Bouton 1 pour freiner (tout de même) et bouton 2 pour faire des sauts. Tout le reste se fera en agitant la wiimote de haut en bas, de l’avant vers l’arrière, etc… Oui, on passe pour un con à  s’agiter comme à§a mais bon, après wii sport on s’habitue à  tout hein !

On a le droit à  un petit scénario assez sympathique je dois avouer, mais bon, dans un jeu Sonic on s’en fout un peu à  vrai dire. Rapidement : plus de Robotnik Eggman à  battre mais un vilain méchant qui veut effacer toutes les pages des contes des Milles et une nuit. Ouais, un peu léger le scénar’ je vous l’accorde mais on est pas là  pour à§a.

Mais pour quoi alors ? Pour retrouver l’effet Sonic. Aller vite, très vite, esquiver les pièges à  coup de réflexes et vous énerver contre ce putain de monstre qui vient de vous faire perdre et ainsi recommencer le niveau depuis le début. Ici c’est un peu pareil, mais pas tout de suite. Le jeu est (relativement) lent au début et il n’y a pas grand chose d’autre à  faire qu’à  s’habituer au gameplay et voir comment tout cela fonctionne. C’est un peu répétitif et on se dit qu’on s’est de nouveau fait avoir. Mais non.

La force est avec lui, mais pas tout de suite

Là  o๠ce Sonic innove, c’est qu’à  force de terminer des niveaux, vous récupérez des points d’expériences (en gros). Plus vous en avez, plus vous apprendrez de nouvelles capacités pour votre hérisson. Seulement, vous êtes limités dans le nombre de capacités que vous pouvez utiliser en même temps. A vous de choisir la bonne combinaison en fonction de la mission qui vous attend !

Plus l’on avance dans le jeu, et plus à§a va vite et plus vous devrez recommencer des missions pour y arriver. C’est tout le charme de Sonic. Il faut savoir être patient (et bon joueur) pour arriver à  terminer certains passages délicats. Ces derniers le seront d’autant plus que la maniabilité est quelque peu frustrante par moments vis-à -vis des nouvelles capacités. Mais bon, rien de bien terrible non plus, au bout d’un petit moment on maitrise la technique facilement.

De manière globale, à§a va vite sans que l’on en devienne malade ou que les caméras foirent royalement, ce qui est vraiment plaisant. La difficulté est bien régulée dans les différents niveaux, dont on regrettera la monotonie. Une fois que vous êtes dans un des niveaux de ce Sonic Wii, vous allez vous le retaper plusieurs fois mais avec des objectifs différents : la première fois il faut arriver au bout, la deuxième fois il faut faire la course avec un esprit du vent, la troisième ramasser 100 anneaux, etc…

Enfin, un mode multijoueurs est présent et assez complet. Il ressemble grosso-modo à  un mini Mario Party avec les personnages de Sonic et des mini-jeux assez marrants tirant bien profit des différentes utilisations possibles de la Wiimote. Un bon point pour se marrer un p’tit coup avec ses potes.

Graphismes : du joli, sans arriver au firmament, ce Sonic ne déà§oit pas par sa réalisation graphique.

Durée de vie : potentiellement très longue, pour avoir tous les petits bonus cachés à  droite à  gauche et pour débloquer tous les mini-jeux et persos cachés pour le multi.

Jouabilité : Globalement bonne malgré quelques passages assez délicats et énervants si vous n’êtes pas patients.

Conclusion : Ce Sonic Wii va vous permettre de dépoussiérer votre Wii. Sega nous gratifie d’un bon jeu qui, sans être excellent, renoue avec ce qui avait fait le charme de la série : de la vitesse, l’humour de Sonic dans les cinématiques et des réflexes à  retravailler depuis le temps ! Un bon jeu en attendant, on l’espère, encore mieux.

Note : 7/10