Test

Test : Sony Ericsson K850i

Tests et Impressions

Par Anh Phan le

Le Sony Ericsson K850i représente le Top of the Pop des photophones dans la gamme Cybershot chez le constructeur Suédo-Japonais et il vous propose, dans son design candybar, l'EDGE, la 3G et la 3G+, un APN de 5 Megapixels avec autofocus et flash au Xenon, un écran de 2,2" avec une résolution QVGA et 262K couleurs, Bluetooth, tuner FM, 40Mo de mémoire interne, port mémoire M2 et microSD (livré avec une M2 de 512Mo), le tout dans 102x48x17mm pour 118g. Comme d'habitude, on commence par une vidéo et un petit résumé écrit avec les photos et tout et tout ;)

Le Sony Ericsson K850i représente le Top of the Pop des photophones dans la gamme Cybershot chez le constructeur Suédo-Japonais et il vous propose, dans son design candybar, l’EDGE, la 3G et la 3G+, un APN de 5 Megapixels avec autofocus et flash au Xenon, un écran de 2,2″ avec une résolution QVGA et 262K couleurs, Bluetooth, tuner FM, 40Mo de mémoire interne, port mémoire M2 et microSD (livré avec une M2 de 512Mo), le tout dans 102x48x17mm pour 118g.

Comme d’habitude, on commence par une vidéo et un petit résumé écrit avec les photos et tout et tout 😉

Avant d’attaquer la vidéo, je vous préviens qu’elle est juste un peu jaune, tout simplement parce que pour ce test, je n’ai pas pu le faire en journée donc ce fut le soir avec nos jolies lumières artificielles !

Je ne vais pas revenir sur ce qui a été dit dans la vidéo, le Sony Ericsson K850i n’est en aucun cas le concurrent du N95 mais plutôt du nouveau Nokia N82.

Dans la pratique, et comme tous les photophones embarquant actuellement un APN de 5 Mégapixels, il est assez épais et les fans du W880i ou autres téléphones ultra-plats risquent d’être déçus. Le seul faisant exception étant le Samsung G600. Concernant les photos que produit le K850i, je pense perso que ce sont les meilleures de tous les photophones, les couleurs sont chaudes et l’APN réactif, surtout quand on le compare aux Nokia. On regrettera juste que le K850i ne propose que du 320×240 pour les vidéos. Pour la qualité des photos, je comptais vous faire une petite compilation mais finalement, Flickr illustre mieux les capacités de l’APN, je vous invite donc à aller faire un tour ICI pour voir les photos des utilisateurs de K850i

Concernant l’utilisation au quotidien, le système d’exploitation est le même que ce qu’on trouve chez Sony Ericsson, simple et orienté téléphone, très efficace dans la vie de tous les jours et livré avec tout ce qu’il faut mais si vous cherchez le côté smarphone similaire à Symbian S60, vous risquez d’être déçus. Pour le côté multimédia, le son est similaire à la gamme Walkman, à savoir très bon, contrairement à son concurrent direct, on regrettera le WiFi qui aurait pu être utile pour la VoIP où le surf. A noter quand même quelques plantages et lenteurs inexplicables qui apparaissent un peu aléatoirement … mais heureusement, cela ne le fait pas trop souvent.

Pour le clavier, l’utilisation des trois touches sensitives vous demandera un peu d’habitude, de même que le pad directionnel, placé un peu bizarrement mais on s’y habitue. Le gros inconvénient vient du fait qu’on fait souvent des va-et-vients entre ce fameux pad et ses touches sensitives. De même, on appuiera souvent sans faire exprès la touche n°2. Concernant le design, on aime ou on n’aime pas mais personnellement, j’ai bien accroché, le côté classe et design passe très bien et comme d’habitude chez Sony Ericsson, la finition est exemplaire. Enfin, on notera le port mémoire compatible M2 et microSD et quant à l’autonomie, j’ai tenu environ 3/4 jours dans une utilisation normale d’un geek :p

En conclusion, le K850i est sans doute le meilleur photophone et il excelle dans le domaine, mais ne reste qu’un simple téléphone multimédia, pas plus !

Points Positifs

  • La qualité des photo et du son
  • Port mémoire M2/microSD
  • Autonomie
  • Design
  • Bluetooth

Points Négatifs

  • Son épaisseur
  • Pas encore pensé smartphone
  • Placement de certaines touches
  • Pas de prise jack 3,5mm
  • Stabilité de l’OS
  • Pas de WiFi

Le Sony Ericsson K850i représente le Top of the Pop des photophones dans la gamme Cybershot chez le constructeur Suédo-Japonais et il vous propose, dans son design candybar, l’EDGE, la 3G et la 3G+, un APN de 5 Megapixels avec autofocus et flash au Xenon, un écran de 2,2″ avec une résolution QVGA et 262K couleurs, Bluetooth, tuner FM, 40Mo de mémoire interne, port mémoire M2 et microSD (livré avec une M2 de 512Mo), le tout dans 102x48x17mm pour 118g.

Comme d’habitude, on commence par une vidéo et un petit résumé écrit avec les photos et tout et tout 😉

Avant d’attaquer la vidéo, je vous préviens qu’elle est juste un peu jaune, tout simplement parce que pour ce test, je n’ai pas pu le faire en journée donc ce fut le soir avec nos jolies lumières artificielles !

Je ne vais pas revenir sur ce qui a été dit dans la vidéo, le Sony Ericsson K850i n’est en aucun cas le concurrent du N95 mais plutôt du nouveau Nokia N82.

Dans la pratique, et comme tous les photophones embarquant actuellement un APN de 5 Mégapixels, il est assez épais et les fans du W880i ou autres téléphones ultra-plats risquent d’être déçus. Le seul faisant exception étant le Samsung G600. Concernant les photos que produit le K850i, je pense perso que ce sont les meilleures de tous les photophones, les couleurs sont chaudes et l’APN réactif, surtout quand on le compare aux Nokia. On regrettera juste que le K850i ne propose que du 320×240 pour les vidéos. Pour la qualité des photos, je comptais vous faire une petite compilation mais finalement, Flickr illustre mieux les capacités de l’APN, je vous invite donc à aller faire un tour ICI pour voir les photos des utilisateurs de K850i

Concernant l’utilisation au quotidien, le système d’exploitation est le même que ce qu’on trouve chez Sony Ericsson, simple et orienté téléphone, très efficace dans la vie de tous les jours et livré avec tout ce qu’il faut mais si vous cherchez le côté smarphone similaire à Symbian S60, vous risquez d’être déçus. Pour le côté multimédia, le son est similaire à la gamme Walkman, à savoir très bon, contrairement à son concurrent direct, on regrettera le WiFi qui aurait pu être utile pour la VoIP où le surf. A noter quand même quelques plantages et lenteurs inexplicables qui apparaissent un peu aléatoirement … mais heureusement, cela ne le fait pas trop souvent.

Pour le clavier, l’utilisation des trois touches sensitives vous demandera un peu d’habitude, de même que le pad directionnel, placé un peu bizarrement mais on s’y habitue. Le gros inconvénient vient du fait qu’on fait souvent des va-et-vients entre ce fameux pad et ses touches sensitives. De même, on appuiera souvent sans faire exprès la touche n°2. Concernant le design, on aime ou on n’aime pas mais personnellement, j’ai bien accroché, le côté classe et design passe très bien et comme d’habitude chez Sony Ericsson, la finition est exemplaire. Enfin, on notera le port mémoire compatible M2 et microSD et quant à l’autonomie, j’ai tenu environ 3/4 jours dans une utilisation normale d’un geek :p

En conclusion, le K850i est sans doute le meilleur photophone et il excelle dans le domaine, mais ne reste qu’un simple téléphone multimédia, pas plus !

Points Positifs

  • La qualité des photo et du son
  • Port mémoire M2/microSD
  • Autonomie
  • Design
  • Bluetooth

Points Négatifs

  • Son épaisseur
  • Pas encore pensé smartphone
  • Placement de certaines touches
  • Pas de prise jack 3,5mm
  • Stabilité de l’OS
  • Pas de WiFi