Test

Test : Sony Xperia XZ

Android

Par Anh Phan le

Avec l’arrivée de la Gamme X lors du MWC 2016 en février dernier, on pensait sincèrement qu’on ne parlerait plus de la série « Z ». Et puis, comme si c’était un anniversaire qu’on ne pouvait pas manquer, Sony a décidé de fêter dignement l’anniversaire de la Gamme Z avec le tout nouveau Xperia XZ, smartphone porte-drapeau que le Xperia X Performance n’a jamais su être.

Maintenant, autant vous le dire de suite, le nouveau Sony Xperia XZ emprunte énormément au Xperia X Performance que Sony n’a jamais vraiment lancé en France. Si les caractéristiques techniques sont assez similaires, la différence se situera principalement au niveau photo puisque Sony inaugure un nouveau bloc photo ainsi qu’un design qui n’est pas sans rappeler la gamme Z.

sony-xperia-xz-live-02

Évidemment, ça tranche avec ce que Sony Mobile nous avait annoncé lors du MWC, à savoir une seule taille d’écran, etc. Maintenant, le Xperia XZ fait bel et bien partie de la gamme X et devrait représenter fièrement la marque nipponne. Après avoir passé un certain temps avec lui, on peut déjà vous dire que Sony ne s’est pas trompé dans ses choix et ce, malgré la concurrence toujours plus sérieuse à laquelle il fait face. Il faut maintenant convaincre le grand public et ça, c’est une autre histoire.

Les Caractéristiques et le Packaging

Voici ce que le Sony Xperia XZ renferme :

NomXperia XZ
Taille de l'écran5,2 pouces, IPS Triluminos Display, X-Reality
Définition de l'écranFull HD (1920 × 1080 pixels)
Résolution424 ppp
SoC​Qualcomm Snapdragon 820 64 bits Quad-Core
Mémoire vive3 Go
Mémoire interne32 Go
Port micro-SDOui
Batterie2 900 mAh
Mode Stamina
Technologie de charge adaptative Qnovo Adaptive
Appareil photo dorsalCapteur rétroéclairé Exmor RS de 23 Mégapixels
Objectif grand angle de 24mm avec une ouverture de F/2.0
Moteur de traitement d'images BIONZ
Autofocus Laser
Capteur RGBC-IR
Stabilisation optiqueNon
VidéoEnregistrement de vidéos en 4K/30, 1080p/60 et 720p/240
Stabilisation vidéo SteadyShot
Appareil photo frontalCaméra visio de 13 Mégapixels avec enregistrement vidéo en 1080p
Objectif grand angle 22mm avec une ouverture de F/2.0
Audio​Support de la HiRes Audio
Technologie ClearAudio+, DSEE HX, S-Force Front Surround
Version d'iOSAndroid 6.0.1 Marshmallow
Dimensions146 x 72 x 8,1 mm
Poids161 grammes
Carte SIM1 × nano-SIM
Capteur d'empreintes digitalesOui (sur le bouton de mise en veille)
Connectique1 × port USB-C
NFC
Wifi 802.11ac/a/b/g/n
Bluetooth 4.2
iBeacon
Prise jackOui
Etanchéité à l'eauOui (Certification IP68)
Connectivité4G de catégorie 9 ( jusqu’à 450 Mbps)
Accessoires fournis– Ecouteurs
– Câbles de recharge USB-C vers USB-A
– Chargeur USB
– Câble Lightning
ColorisBleu Marine, Noir Graphite, Platine
Prix649€

sony-xperia-xz-live-17

Comme c’est souvent le cas ces derniers temps, nous n’avons pas eu la version définitive du téléphone entre les mains. Ce sont effectivement les versions finales que nous avons reçues, mais sans forcément le packaging final. Aussi, on l’a reçu dans ce qui semble être la boîte finale mais sans la notice pour une première utilisation et d’éventuels écouteurs. Par contre, on avait le câble de recharge USB (type-C) et le chargeur.

sony-xperia-xz-live-18

Carte SD : Adoptable Storage aux abonnés absents

Certains le proposent, d’autres non comme Sony avec le Xperia XZ qui n’a pas adopté la technologie Adoptable Storage de Google. En gros, pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, l’Adoptable Storage permet de fusionner la mémoire interne du smartphone avec une carte-mémoire. L’avantage, c’est que cela vous permet d’avoir une seule et même mémoire interne et ce, de manière transparente pour l’utilisateur puisque c’est Android 6.0 qui gèrera au mieux. L’inconvénient, c’est que si votre carte mémoire n’est pas du genre rapide, elle pourrait éventuellement ralentir votre smartphone. De plus, parce qu’elle serait formaté d’une certaine manière, il sera impossible de l’utiliser normalement dans un autre appareil.

sony-xperia-xz-live-06

Par contre, et parce que c’est devenu la mode avec les nouveaux appareils mobiles de ce second semestre 2016, le Sony Xperia XZ propose un port USB Type-C ! En début d’année, c’était encore le règne du Micro-USB mais depuis quelques mois, je ne me sers plus du Micro-USB pour les smartphones.

Le Xperia XZ est disponible en plusieurs coloris : Bleu Marine, Noir Graphite et Platine. Comptez 649 euros l’unité, nu (sans abonnement téléphonique, donc).

[nextpage title= »Design »]

Le Xperia X avait été l’occasion pour Sony de revenir au métal et Sony continue sur cette voie avec le Xperia XZ. Malgré les petites évolutions, on retrouve tout de même le design de Sony, à savoir un bloc toujours rectangulaire et épuré. Avec un dos en métal, les tranches sur le côté sont en plastique.

sony-xperia-xz-live-03

Au premier abord, j’avais eu l’impression de revoir un smartphone Lumia de Microsoft avec des tranches du haut et du bas coupées et des tranches sur le côté arrondies. Ce mélange de matériaux fonctionne plutôt bien et le passage entre les différents matériaux est invisible à l’oeil et au toucher. La finition fait premium et la prise en main est agréable. On retrouve la petite trappe spécifique à Sony pour les cartes micro-SD et nano-SIM qui ne nécessite pas de trombones, ce qui est toujours aussi pratique. Je vous rappelle par ailleurs que le NFC se trouve maintenant en façade.

sony-xperia-xz-live-15

Quelque part, je regrette le verre dépoli du Xperia Z5 mais ne boudons pas notre plaisir, le Xperia XZ est agréable et flatteur en main. La taille d’écran de 5,2 pouces permet une bonne préhension, tout en longueur. Maintenant, dans les doléances, si la finition est très bonne, on n’esquivera pas les traces de doigts, même sur le dos en métal.

sony-xperia-xz-live-07

D’un autre côté, je ne comprends toujours pas pourquoi Sony s’entête avec un déclencheur-photo physique sur la tranche droite. On le sait depuis longtemps, ça ne sert pas à grand-chose et on sera toujours plus précis et moins sujet aux mouvements non désirés de l’appareil en utilisant l’écran tactile. Dans le même ordre d’idée, si le bouton de mise en veille et/ou de mise sous tension (qui intègre un capteur d’empreintes digitales) reste plutôt bien placé, on se demande pourquoi les boutons de volume restent juste en dessous et n’ont pas été placés de l’autre côté. Typiquement, les Xperia sont les seuls smartphones où c’est galère pour l’utilisation d’un stabilisateur 3-axes externes (gimballs).

[nextpage title= »Affichage et Audio »]

Le nouveau Sony Xperia X propose ainsi un écran IPS de 5,2 pouces d’une définition de 1920 × 1080 soit une densité de 424ppp. On retrouve les technologies Triluminos pour une meilleure gestion de la colorimétrie avec des couleurs plus naturelles, Live Colour LED pour une palette de couleurs plus riche et enfin X-reality qui sert à analyser chaque image afin d’en optimiser les couleurs, la netteté, le bruit et le contraste. À l’usage et après une comparaison avec les Sony Xperia X, l’écran est à peu près similaire, plus lumineux que le Xperia Z5. Les angles de vision, IPS oblige, restent excellents. Les couleurs sont fidèles, les contrastes sont bons même si ça ne rivalise clairement pas avec les dalles OLED.

Le Sony Xperia XZ ne propose « qu’une » définition Full HD et non Quad HD comme les récents concurrents directs. Mais en dehors des chiffres, il faut vraiment relativiser cette définition moindre parce que le passage d’un Samsung Galaxy S7 edge ou LG G5 au Sony Xperia X ne m’a pas spécialement gêné. Il est impossible de voir les différences à l’oeil nu et c’est seulement quand vous utiliserez le Xperia XZ pour de la réalité virtuelle que vous verrez vraiment la différence entre les deux définitions.

sony-xperia-xz-live-04

Comme avec le Xperia X, on retrouve les haut-parleurs au niveau de la façade. Ainsi, le son est plus franc et plus direct, cela évite aussi que les doigts ne recouvrent le haut-parleur multimédia quand il était sur la tranche. Le volume sonore est plutôt bien contenu si bien qu’avec des vidéos YouTube par exemple, le son ne sature pas trop à pleine puissance. Maintenant, face à la concurrence, j’ai trouvé les haut-parleurs moins puissants. Cela dépendra donc de votre environnement. Après, ça ne reste que de simples haut-parleurs, aussi, ça sera plus que suffisant pour les vidéos YouTube et autres dans un milieu calme mais ne pensez pas à vous faire une série ou un film sans une enceinte externe ou des écouteurs.

sony-xperia-xz-live-13

Pour rappel, Sony Mobile intègre ses technologies afin d’améliorer votre expérience sonore. On retrouve ainsi la technologie DSEE HX qui permet une sorte d’upscaling audio ou encore le support de l’Audio HD ou HiRes Audio pour les intimes. On retrouve bien évidemment la réduction active de bruit, du coup, si vous avez les écouteurs compatibles, vous serez aux anges dans les transports en commun. Du côté de l’applicatif, c’est assez classique dans l’absolu et comme chez certains des concurrents, l’application vous permettra de naviguer dans vos musiques par dossiers. Pratique.

[nextpage title= »Android et sa surcouche Sony »]

Le Sony Xperia XZ tourne sous Android 6.0.1 Marshmallow avec une petite surcouche maison. On l’avait déjà vu avec les précédents modèles de la marque mais la surcouche est relativement simple et peu gourmande. L’interface utilisateur est sobre et élégante. Tout n’est pas encore passé au flat design comme c’est la mode mais rien de choquant au final.

sony-xperia-x-compact-soft-live-01

Au premier allumage, Sony n’hésite pas à mettre en avant ses quelques applications maison liées aux contenus multimédias. Dans tous les cas, ça n’a pas trop évolué depuis le Xperia X, on est clairement en terrain connu. Je le rappelle encore, à part LifeLog, Sony ne s’est pas encore lancé dans le monde de la santé. Concernant le clavier virtuel de Sony, il est basé sur Swiftkey et fonctionne très bien même si j’ai toujours une préférence pour le clavier de Google. On retrouve, bien entendu, le support du PS4 Remote Play qui vous permettra de jouer à votre Playstation 4 sur votre téléphone. Il vous suffira d’utiliser les boutons virtuels ou une manette Dual Shock connectée en Bluetooth pour en profiter.

sony-xperia-x-compact-soft-live-10

[nextpage title= »Performances et Autonomie »]

Alors que les Xperia X proposaient un processeur de milieu de gamme issue de la série Snapdragon 6xx de Qualcomm, haut de gamme oblige, le Xperia XZ vous propose un processeur Qualcomm Snapdragon 820 avec un GPU Adreno 530 et 3Go de RAM. Vous commencez à connaître les performances du processeur haut de gamme de Qualcomm et il est inutile de vous rappeler que c’est une bête de course, surtout avec un écran « seulement » Full HD.

J’ai bien évidemment essayé toutes les applications gourmandes comme Need For Speed : No Limit, Implosion, Asphalt 8 et je n’ai pas noté de ralentissement. Le Xperia XZ s’en sort forcément bien dans les benchmarks. Aussi, je vous laisse voir les résultats dans les différentes applications telles que GeekBench, Vellamo, 3D Mark ou encore PC Mark. Mais très honnêtement, je ne fais plus vraiment attention aux benchmarks maintenant puisque la puissance que l’on a dans les smartphones haut de gamme dépasse largement nos besoins dans le cadre d’un usage quotidien et régulier.

Le Xperia XZ n’a surchauffé durant mes tests, exception faite lors des premières minutes de prise en main quand je jouais avec le smartphone et que j’installais toutes mes applications. La chauffe reste toutefois acceptable

Depuis quelques années, l’autonomie est un des points forts des smartphones Xperia. C’est encore le cas avec ce nouveau Xperia XZ. Ce dernier devrait vous proposer la même autonomie qu’on pouvait avoir avec les précédents smartphones de la marque. Aussi, Sony promet une autonomie de 2 jours dans le cadre d’une utilisation standard. En mode power-user, j’ai pu tenir une journée complète et c’est bien ça l’essentiel. En faisant un peu attention, on obtient les deux jours d’autonomie. Attention, tout dépendra des applications et de votre usage. Ici, je parle d’une utilisation plutôt classique. On notera aussi la technologie maison de Sony qui permet de prolonger la durée de vie de la batterie en optimisant ses recharges.

Sony propose toujours sa technologie Stamina qui permet de désactiver vos applis et fonctions lorsque vous n’utilisez pas l’écran. Bien évidemment, vous continuez à recevoir les appels, messages, alarmes et notifications des applis de votre choix. Un simple appui sur le bouton d’alimentation et tout redevient opérationnel. Vous avez un mode Ultra Stamina qui limite votre téléphone aux fonctions essentiels afin de vous assurer le minimum en attendant de retrouver un point de charge.

Voici l’état de la batterie du Sony Xperia X après une journée d’utilisation type Power-User :

Maintenant, une autre journée en mode Power-User:

[nextpage title= »Photo et Vidéo »]

Si l’on parle uniquement du capteur photo, le Sony Xperia XZ reprend le capteur du Xperia X. C’est donc une nouvelle version légèrement revue par rapport à la génération du Xperia Z5. Il s’agit d’un capteur 1/2,3” CMOS Exmor RS For Mobile de 23 Mégapixels avec une sensibilité allant jusqu’à 12800 ISO. L’objectif reste grand-angle avec une focale de 24mm. Vous pourrez toujours prendre des photos en pleine résolution à 23 Mégapixels ou dans une version optimisée à 8 Mégapixels. Si vous voulez le maximum de détail, on vous conseille de choisir la version de 23 Mégapixels. Alors oui, ce sont des fichiers de 6 ou 7 Mo mais ça lissera un peu moins que les photos de 8 Mégapixels post-traitées par le smartphone. Maintenant, les versions de 8 Mégapixels sont plutôt bien optimisées et devraient suffire pour la majorité d’entre vous, surtout si le but final reste les réseaux sociaux.

sony-xperia-xz-live-14

Le Xperia XZ propose également une stabilisation SteadyShot. C’est purement logiciel et cela ne concerne que la vidéo. C’est dommage pour la photo mais en vidéo, ça marche très bien. À côté, Sony a ajouté un nouveau capteur RGBC-IR qui permet une meilleure balance des blancs.
Si on retrouve le nouvel autofocus de Sony qu’on avait découvert sur le Xperia X, à savoir un autofocus hybride issu des appareils Alpha de Sony, la firme japonaise a complété son module photo avec un autofocus laser. Dans la réalité, c’est effectivement super rapide et cela fait toujours plaisir. Maintenant, et c’est toujours là que le bât blesse, il y a toujours un délai dans l’enregistrement photo, du coup, on se retrouve parfois avec des flous de bougés alors que l’autofocus s’était bien fait !

sony-xperia-xz-live-24

Quand les conditions de lumière sont bonnes, les photos sont quasi irréprochables. Dans les conditions de faible luminosité, c’est, comme d’habitude, une autre histoire avec Sony. C’est toujours le même problème, à savoir un lissage excessif. Alors, oui, le capteur de Sony capte beaucoup de lumière mais le lissage enlève trop de détails. C’est dommage. Très honnêtement, quand on regarde la photo au global, elle est flatteuse mais il ne faudra pas zoomer. Comme je l’ai précisé plus haut pour le déclencheur physique, j’ai tendance à ne pas l’utiliser parce que la prise en main des smartphones fait qu’on perd en stabilité par rapport au déclencheur de l’écran tactile.

Côté application, on retrouve une application similaire à ce qu’on connaissait déjà avec les précédents smartphones de la gamme Xperia Z. On retrouve aussi les SmartApps qui vous permettront de prendre différents types de captures comme, du live-streaming via Youtube, des photos en Réalité Augmentée, du TimeShift, du Multi-Focus, etc. Perso, je ne suis pas dans la cible.

Voici quelques exemples de photos :

Sony Xperia X Compact et XZ -  Photos de Test

Côté vidéo, le Sony Xperia XZ propose l’enregistrement 4K, comme sur le Xperia X Performance. Maintenant, entre nous, la Full HD me suffit largement. On vous rappelle que la stabilisation SteadyShot ne fonctionnera qu’avec la vidéo et non la photo. Côté selfie, on a un capteur rétro-éclairé de 13 Mégapixels avec un objectif très grand-angle. Dans l’absolu, il s’en sort plutôt bien mais comme je je ne suis pas un grand fan des selfies, je ne vais pas me prononcer plus que cela à son sujet.

[nextpage title= »Galerie et Conclusion »]



Notre avis

Sur le secteur du haut de gamme, le Sony Xperia XZ est un excellent smartphone Android avec tout ce qu’il faut, là où il faut. Il est agréable au quotidien, on a aimé le nouveau design mais surtout, on a aimé l’utiliser, ce qui n’est pas rien.

Maintenant, le plus gros problème de Sony ne va pas être son smartphone mais surtout la concurrence. Sur ce segment, il manque au Xperia XZ un petit quelque chose pour le différencier de la concurrence directe. Sans oublier également les smartphones de milieu de gamme, moins cher, mais proposant la même expérience utilisateur.

8.5 / 10