Test

Test du Sony Xperia XZ3, enfin ce qu’on attend de Sony Mobile

L'évolution qu'on attendait

Notre avis
8 / 10
Android

Par Anh Phan le

Le Xperia XZ3, évolution du XZ2

Je ne vais pas revenir sur le design en soi puisque le Xperia XZ3 reprend ce que proposait le XZ2 mais en plus fin. Exit le design monolithique pour un design au dos arrondi et en verre. La finition est excellente et on aime énormément le design général avec ce contour en métal arrondi du plus bel effet. Avec ce design, le Xperia XZ3 inaugure le premier écran OLED dans un smartphone Sony Mobile avec tous les avantages et inconvénients que l’on connait sur cette technologie. Les contrastes sont très bons et je n’ai pas noté de problème de luminosité même si l’écran de Sony n’est pas aussi lumineux qu’un Samsung Galaxy Note9 par exemple. Je vous rappelle que pour profiter du HDR, la chaîne de la captation à la visualisation doit être entièrement HDR, ce qui tombe bien puisque le Xperia XZ3 propose cette chaîne. Et enfin, petit mot sur la fonction Side Sense qui vous permet avec deux petits coups sur le bord de l’écran de lancer une liste de raccourcis (les applications les plus fréquemment utilisées par défaut). Si cela ne révolutionne pas les usages, cela s’avère pratique au quotidien.

Si je ne suis toujours pas un grand fan de la technologie de vibration dynamique en fonction du son qu’on retrouve ici, il faut avouer que les haut-parleurs font un travail de dingue. Le son est parfaitement claire et c’est quand on reprend un smartphone qui n’a pas spécialement travaillé sur le sujet, qu’on se rend compte de la qualité du rendu sonore. Cela manque de puissance pour un usage dans un environnement bruyant. Dans les doléances, Sony Mobile n’a pas jugé nécessaire de revoir l’emplacement du capteur d’empreintes qui est toujours aussi mal placé. Il va vous falloir de l’habitude mais on s’y fait au final. Ce n’est toutefois pas des plus naturels, si bien qu’on se retrouve souvent à poser son doigt sur l’appareil photo.

En Photo, on reprend les mêmes

En parlant de l’appareil photo, on ne comprends pas trop pourquoi Sony Mobile n’a pas décidé de reprendre le double appareil photo du XZ2 Premium. En effet, en dehors des Google Pixels, tous les concurrents proposent (au moins) un double appareil photo. Et l’avantage des Google Pixels, c’est l’Intelligence Artificielle pour le traitement que Sony Mobile n’a pas encore. Mais rassurez-vous, le Xperia XZ3 propose tout de même un excellent appareil photo puisqu’il reprend le même bloc photo que le XZ2. Pour rappel, Sony Mobile a travaillé en partenariat avec Qualcomm. Aussi, même si on retrouve une partie des calculs de post-traitements sur le processeur BionZ du constructeur japonais, selon Sony, il y a une partie des calculs qui profitent des avancées de Qualcomm dans ce domaine. Cela se voit sur les photos où Sony privilégie enfin un peu plus les détails afin de nous éviter les amas de pixels quand on zoom trop dans l’image.

Comme souvent, quand les conditions de lumière sont irréprochables, les photos sont effectivement quasi irréprochables. Très franchement, il n’y a rien à dire. C’est propre et ça se vérifie sur un écran d’ordinateur. Dans les conditions de faible luminosité, c’est toujours un peu différent avec Sony. Pour faire simple, le Xperia XZ3 capte très bien la lumière et permet de retrouver une colorimétrie très proche de ce qu’on voit. Même s’il y a du mieux, ça manque toujours un peu trop de détails par rapport à la concurrence. On notera aussi un capteur frontal avec enfin une résolution décente de 13 Mégapixels (contre 5 sur le XZ2) et un meilleur support de l’Intelligence Artificielle et donc une bien meilleure reconnaissance des scènes. Je vous invite à faire un tour sur la partie photo du test de l’Xperia XZ2 pour plus d’informations sur le bloc photo. D’ailleurs Sony Mobile ? A quand le mode Auto-HDR ?

Une petite galerie avec les photos prises avec le Xperia XZ3 :

Sony Xperia XZ3 - Photos et Vidéos de Test

 

Et enfin

Pour le reste, on retrouve des performances de hautes volées, une surcoupe Sony Mobile relativement simple et similaire à ce que propose Android Stock. Le constructeur japonais a même ajouté l’option pour faire apparaître le menu des applications d’un geste vers le haut et non plus via un bouton dédié. Pratique. Côté autonomie, pas de révolution, le Xperia XZ3 vous assurera aisément une journée bien complète. On apprécie également la recharge sans-fil mais le dos arrondi n’aide pas sur tous les chargeurs du marché donc veillez à bien tester avant.

Voici l’état de la batterie du Sony Xperia XZ3 après une journée d’utilisation type Power-User :

Maintenant, une autre journée :

Continuez la lecture du Test
3 La Galerie Photo
Sommaire
  1. L'évolution qu'on attendait
  2. La Galerie Photo