Test

Test : Sony Xperia Z4 Tablet

Android

Par Anh Phan le

Quasiment un an après, Sony Mobile a profité du Mobile World Congress pour annoncer le successeur de la Xperia Z2 Tablet. Voici donc la nouvelle Xperia Z4 Tablet qui se veut être la nouvelle tablette Android haut de gamme du marché.

Toujours avec un écran de 10,1″, la Xperia Z4 Tablet a réussi le pari d’être encore plus petite et surtout plus légère d’une trentaine de grammes sur la balance par rapport à son prédécesseur. Si on la compare à la Xperia Z3 Tablet Compact, elle ne fait qu’une centaine de grammes supplémentaires. Impressionnant. On retrouve bien évidemment des caractéristiques haut de gamme ainsi que la résistance à l’eau et à la poussière qui caractérise la gamme Xperia depuis quelques années.

sony-xperia-z4-tablet-Cover-live-01

Les Caractéristiques

Pour rappel sur les caractéristiques, la tablette Sony Xperia Tablet Z2 vous propose :

– Android 5.0.1 Lollipop
– Surcouche Sony Xperia
– Ecran IPS Triluminos de 10.1″ avec technologie Live Color LED et X-Reality
– Résolution 2K de 2560×1600
– Processeur octo-core Qualcomm Snapdragon 810 64 bits cadencé à 2 Ghz
– Adreno 430
– 32Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD
– 3Go de RAM
– APN Exmor RS de 8,1 Mégapixels
– Caméra visio Exmor R de 5,1 Mégapixels
– WiFi a/b/g/n/ac Dual Band, DNLA
– Bluetooth 4.1 A2DP+EDR, NFC
– Accéléromètre, Gyroscope
– A-GPS, GLONASS, ANT+ Sport Fitness
– Capteur de luminosité et de proximité
– Sortie MicroUSB compatible MHL 3.0, Miracast
– Batterie de 6000 mAh
– HiRes Audio
– Réduction de bruit active DNC
– Technologies DSEE HX et support du Codec LDAC
– Etanche à la poussière et à l’eau (IP65 & IP68)
– Taille de 254x167x6,1mm
– Poids de 389g

À noter que la version que nous avons testée est une version de pré-série. Aussi, il y avait des tickets un peu partout et surtout, on nous l’a livré sans le packaging commercial. Maintenant, je ne pense pas que Sony Mobile fasse dans l’originalité de ce côté-là. Vous devriez, tout vraisemblablement, retrouver la tablette, un câble MicroUSB, un chargeur USB et des notices pour une première utilisation. Comme pour les smartphones de la marque, les Xperia Z3, les écouteurs anti-bruit ne sont pas livrés en standard et il faudra les acheter séparément si vous voulez bénéficier de la fonction de réduction de bruit active.

Comptez 559€ pour la version WiFi et 659€ pour la version 4G+ Cat.6. À noter que Sony sort avec cette nouvelle tablette un clavier Bluetooth avec trackpad intégré. Comptez 179€ pour le clavier BKB50 ou alors en kit avec la tablette Xperia Z4 Tablet aux prix respectifs de 659€ et 759€.

sony-xperia-z4-tablet-live-08

[nextpage title= »Design »]

Je me souviens encore de ma surprise en découvrant la légèreté de la Xperia Z2 Tablet puis de l’iPad Air 2. Autant vous le dire de suite, c’est encore plus impressionnant avec la Xperia Z4 Tablet. Le poids est bien réparti et quand on l’a en main, avec sa finesse de 6,1mm seulement, on a vraiment plus l’impression d’avoir un Kindle qu’une tablette de 10″. C’est impressionnant. Fine et légère, bravo Sony ! Alors oui, on pourra toujours reprocher des bords d’écrans larges et donc une taille générale qui pourrait être encore réduite, mais une fois en main, on lui pardonne tout ou presque.

sony-xperia-z4-tablet-live-14

Côté design, la Xperia Z4 Tablet suit la mouvance instaurée par les tablettes Xperia. C’est sobre et élégant. Le plastique utilisé pour le dos et les tranches ne forme qu’une seule et même pièce de très bonne facture. On apprécie sa texture un peu granuleuse et on apprécie qu’il n’y ait plus les inserts alu au niveau des tranches de l’appareil si ce n’est au niveau des coins.

Pour la description physique, on retrouve bien évidemment en façade l’écran de 10,1″. En haut à gauche de l’écran se trouvent le logo de Sony et au centre la caméra visio Exmor RS de 5 Mégapixels avec à côté le capteur de luminosité. Je vous rappelle que Sony utilise les boutons virtuels d’Android, pas de bouton physique en façade donc. On retrouve aussi en façade les deux haut-parleurs situés en bas de l’écran, plutôt discrets dans leur implémentation.

Au niveau de la tranche haute, on retrouve un micro et une trappe permettant l’accès au port SIM pour la version 4G et au port mémoire Micro-SD. Vous n’oublierez pas de bien fermer la trappe si vous voulez garder les propriétés des certifications IP65/IP68. Et enfin, tout à gauche se trouve la prise jack de 3,5mm. Sur la tranche de droite, vous ne trouverez rien si ce n’est le port Micro-USB pour la recharge alors que sur la tranche de gauche, vous aurez accès au bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi les deux boutons pour le volume. On finit sur la tranche du bas qui reste maintenant vierge. Au dos, on retrouve au centre le logo Sony avec en haut à droite l’APN Exmor RS de 8 Mégapixels avec juste à côté la puce NFC. Pas de flash donc.

[nextpage title= »Utilisation, Performances »]

Je vous rappelle que nous avions un modèle de pré-série, du coup, avec le firmware du constructeur, il nous a été quasiment impossible de lancer nos benchmarks habituels tels que Vellamo, Quadrant, Antutu, Epic Citadel ou encore 3D Mark. On a tout de même réussi à installer quelques benchmarks dont voici les résultats.

sony-xperia-z4-tablet-soft-live-33

À côté des chiffres, il est inutile de vous dire avec un Qualcomm Snapdragon 810 dans ses entrailles, je n’attendais pas voir la Xperia Z4 Tablet ralentir ou autres. Ce qui a été le cas, la tablette s’est montrée fluide dans une utilisation quotidienne. La surcouche n’a que très peu évolué depuis quelque temps et elle reste relativement discrète par rapport à Android Stock. Mais mieux que des benchmarks, j’ai pu essayer quelques jeux bien gourmands comme Asphalt 8 et je n’ai rien noté d’inhabituel. J’avais un peu peur avec la définition 2K de l’écran, mais tout s’est bien passé, on n’en attendait pas moins…

Comme je l’ai dit plus haut pour la surcouche Xperia, elle est relativement légère par rapport à ce que peuvent proposer certains concurrents. Ce sont plus de petites améliorations d’Android Stock qu’une redéfinition complète. On retrouve bien évidemment toutes les applications Google, mais aussi les applications classiques du géant japonais. À noter que l’intégration de Spotify est bien déjà prise en compte. Dans les petits plus par rapport à Android Stock, on retrouve la possibilité de définir le nombre d’écrans d’accueil, de nouveaux widgets ou de encore la possibilité de lancer des micro-applis depuis le menu multi-tâches. On notera aussi la présence de thèmes qui vous permettront de choisir la couleur qui vous ira le mieux.

Sony Mobile propose son propre clavier virtuel qui, sans être totalement différent du clavier virtuel d’Android Stock ou Swiftkey, présente l’avantage de plutôt bien fonctionner et d’avoir un graphisme clair. La prédiction des mots fonctionne bien et je n’ai pas eu à m’y reprendre à plusieurs fois. Je trouve dommage, encore une fois, que Sony se soit calé sur la version smartphone et ne propose toujours pas une disposition plus en adéquation avec la tablette, je ne pense pas à la séparation en deux pour une utilisation aux pouces, mais plutôt à une ligne supplémentaire pour les chiffres par exemple.

sony-xperia-z4-tablet-soft-live-01

Concernant les vidéos et comme pour ses smartphones Xperia, Sony intègre le support de plusieurs formats qu’Android Stock ne supporte pas. Je pense notamment au DivX et au Xvid. Pas de soucis donc de ce côté-là et puis il reste toujours VLC Android ou MX Player pour les formats un peu plus exotiques. Comme pour les applications Albums et Walkman, l’application Films vous permettra d’accéder au contenu sur votre smartphone, mais aussi sur votre réseau local via DNLA. À ce sujet, j’apprécie toujours l’intégration de Grace Notes qui a reconnu mes fichiers venant d’Internet qui a trouvé le numéro de saison, le numéro de l’épisode et la jaquette. Je vous rappelle, pour finir, que la Sony Xperia Z4 Tablet est compatible avec le PS4 Remote. Il vous faudra juste une manette PS4 à appairer sur la tablette.

[nextpage title= »L’écran 2K et le son »]

Bon, il fallait s’y attendre, après une Xperia Z2 Tablet dont la définition de l’écran était du Full HD, Sony a finalement décidé de suivre la concurrence. La nouvelle Xperia Z4 Tablet vous propose toujours un écran IPS avec une diagonale de 10,1″, mais cette fois, la définition passe à 2560×1600. Très honnêtement, vous ne verrez aucune différence à l’oeil nu entre un écran Full HD et un écran 2K. Côté couleurs, même si ça ne rivalise pas encore avec les écrans AMOLED en terme de contraste, on s’en rapproche grandement. L’avantage des dalles IPS, c’est que ça reste plus fidèle. Sony précise que son écran couvre 130% du spectre sRGB. Pour ce qui est de la luminosité, Sony a enfin travaillé dessus et la marque nipponne n’hésite pas à clamer haut et fort que son écran est 40% plus lumineux que la génération précédente. Les angles de vision, quant à eux, restent bons et vous n’aurez pas de soucis particuliers en conditions extérieures.

sony-xperia-z4-tablet-live-02

L’année dernière, je me souvenais que l’écran tactile n’était pas spécialement sensible, surtout quand on écrivait d’écrire dans la mémoire interne (installation d’applications par exemple). Et bien, je n’ai rien noté de telle cette fois, l’interface utilisateur saccade toujours un peu durant ces phases, mais c’est une constante sur Android.

Du côté du son, on ne change pas une formule qui gagne, mais le fait d’avoir les haut-parleurs sur la face avant permet à la tablette de nous délivrer un son direct, fort et pas trop saturé, ce qui est surprenant pour un appareil nomade et qui devrait vous suffire pour les vidéos YouTube et autres. Maintenant, cela reste des haut-parleurs et je ne peux que vous conseiller d’utiliser des écouteurs ou un casque ainsi qu’une enceinte externe pour une meilleure expérience sonore.

sony-xperia-z4-tablet-soft-live-17

Comme pour les précédents produits de la gamme Xperia, la Xperia Z4 Tablet est compatible HiRes Audio. Je ne suis pas un grand spécialiste de l’audio, mais c’est quand même appréciable d’avoir une petite bibliothèque FLAC à disposition. Maintenant, mes oreilles me disent que le son reste meilleur sur les Walkmans dédiés. On notera enfin que la tablette Xperia Z4 Tablet, comme les smartphones Xperia Z3 intègrent la réduction de bruit active. Il faudra juste les écouteurs compatibles. On finit sur les technologies embarquées comme le son surround 3D de Sony (VPT), le ClearAudio+ et le xLoud que vous pourrez activer en fonction de vos préférences.

[nextpage title= »Autonomie, photo et visio »]

Bon, c’est un peu le même discours à chaque fois, mais un APN sur une tablette, très peu pour moi. Je ne vois toujours pas l’intérêt, même dans le cas d’un bloc note numérique. Du coup, vous vous en doutez, je ne me suis pas spécialement attardé sur l’APN de l’appareil. C’est un APN Exmor RS de 8,1 Mégapixels et c’est le même capteur que son prédécesseur. La Xperia Z4 Tablet s’en sort plutôt bien, surtout dans des bonnes conditions lumineuses. Par contre, l’AF reste toujours un poil plus lent que ses petits frères du monde des smartphones (déjà que ce ne sont pas des foudres de guerre non plus). Je ne saurais que trop vous conseiller d’aller faire des photos avec votre smartphone ou un APN compact connecté, vous aurez de bien meilleures photos et plus de rapidité d’exécution.

sony-xperia-z4-tablet-soft-live-22

Pour les vidéos, c’est correct, mais sans stabilisation et avec la taille de l’appareil, il est quasiment impossible d’avoir vraiment quelque chose de correct si ce n’est mettre la tablette sur trépied. On finit avec la caméra visio qui embarque un capteur Exmor RS de 5,1 Mégapixels (contre 2 Mégapixels sur le Xperia Z2 Tablet) et qui est donc rétro-éclairé, ce qui sera pratique pour les selfies bien évidemment et les applications de visio telles que Hangouts ou Skype.

Du côté de l’autonomie, je vous rappelle que c’est une version de pré-série et de ce que j’ai pu tester, dans une utilisation courante, j’ai tenu un peu plus de 9h. Je pense donc que la version finale avec un firmware final devrait proposer quelque chose de mieux pour la batterie de 6000mAh. Du coup, vu le manque d’optimisation, la veille était moins performante que sur la Xperia Z2 Tablet. À titre d’exemple, on perd quelque 5% de batterie en moins de 12h sans rien faire.

sony-xperia-z4-tablet-live-11

[nextpage title= »Galerie photos complète »]

Notre avis

On est content de voir que Sony Mobile continue à nous proposer des tablettes de qualité et si on met de côté les quelques problèmes logiciels et le manque d'applications Android optimisées pour tablette, la Sony Xperia Z4 Tablet vous propose un design réussi, élégant, fin et surtout un poids plumedes impressionnant, le tout accompagné de performances dans le haut du panier et une autonomie plutôt satisfaisante.

Il reste la question du prix qui, à mon humble avis, reste honnête. Alors oui, c’est plus cher qu’une Google Nexus 10 et c’est à mi-chemin avec un iPad Air 2 mais je vous rappelle que la tablette de Sony vous propose 32Go de mémoire interne et un port Micro-SD, le tout dans un design fin et léger.

8 / 10