Test

Test du Xiaomi Mi Mix 2S : enfin un flagship qui sort du lot

Notre avis
9 / 10
Smartphone

Par Gaël Weiss le

Voilà, c’est fait, Xiaomi est enfin présent en France. Et pour son arrivée en France, le constructeur chinois a débarqué avec l’artillerie lourde. Son Mi Mix 2S fait en effet parti des premiers produits commercialisés chez nous. Un appareil haut de gamme qui possède de nombreux atouts. Un design atypique, pour commencer, et, surtout, un prix qui vient directement chasser sur les terres de OnePlus ou Honor. Voici ce qu’il faut retenir du flagship de Xiaomi.

Dans le monde des flagship-killers, ces smartphones dotés d’une fiche technique haut de gamme mais d’un prix bien inférieur à celui des appareils des grandes marques, il n’est pas rare que le design ou certains éléments de la fiche technique soient sujets à des compromis. Les constructeurs n’ont finalement pas le choix s’ils veulent parvenir à faire baisser leur tarif. Le cas du Xiaomi Mi Mix 2S est presque à part. D’une part parce que son design se démarque franchement de la concurrence et d’autre part parce que les compromis ne sont pas si nombreux que cela. Voici ce que l’on trouve dans sa fiche technique.

NomXiaomi Mi Mix 2S
Taille de l'écran- Dalle IPS LCD de 5,99 pouces au format 18:9
Définition de l'écran- Full HD+ (2160 × 1080 pixels)
SoC- Processeur octa-core Qualcomm Snapdragon 845 (10nm et jusqu’à 2,8GHz)
- GPU Adreno 630
Logiciel- Android 8.0 Oreo
- Interface MIUI 9.5
Mémoire vive- 6 Go
Mémoire interne- 64 Go ou 128 Go
Port Micro-SDNon
Batterie- Batterie de 3400 mAh
- Recharge rapide
- Recharge sans-fil Qi supportée
Appareil photo dorsal- Double capteur photo 12 + 12 MP
- Premier capteur : Lentille grand angle 12 PM, stabilisation optique de l’image sur 4 axes, f/1.8
- Second capteur : Objectif de longue focale 12 MP, objectif portrait, f/2.4
- Analyse automatique de scènes via une IA
Appareil photo frontal- Capteur de 5 MP
Dimensions150,86 ×74,9 × 8,1 mm
Poids189 grammes
Carte SIM- 2 ports nano-SIM
Capteur d'empreintes digitalesOui (au dos)
Connectique- WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
- Bluetooth 5.0 LE
- A-GPS+GLONASS, Galileo, BeiDou
- NFC
- Port USB Type-C
Prise jackNon
Etanchéité à l'eauNon
ConnectivitéCompatible avec toutes les bandes de fréquences 4G françaises
ColorisBlanc ou Noir
Prix499,9 euros (64 Go) ou 599,9 euros (128 Go)

Un design vraiment atypique

Depuis le début de l’année, tous les constructeurs de smarpthone ont sorti un appareil avec un écran 19:9, qui comprend cette fameuse encoche dans le haut de l’écran. Xiaomi, tout comme Samsung (ou HTC, dans une moindre mesure), n’a pas cédé aux sirènes de la hype. Le constructeur chinois a donc conservé le design très original du premier Xiaomi Mi Mix, à savoir un appareil doté de trois bordures d’écran très fines (deux millimètres environ) pour les côtés latéraux ainsi que la bordure supérieure. L’effet est toujours aussi réussi et donne la sensation de n’avoir qu’un écran en main.

Ce design si particulier et si épuré à toutefois posé de nombreuses contraintes à Xiaomi. À commencer par le haut-parleur, qui est très finement intégré dans la bordure supérieure (et qui fonctionne très bien), ou, plus malheureux, la caméra frontale, qui se situe dans le coin inférieur droit du téléphone. Pour prendre un selfie, l’interface demande ainsi de renverser le téléphone pour éviter un (vilain) effet de contre-plongée. On a déjà vu plus pratique.

On parlait de compromis un peu plus haut. Xiaomi a dû en faire quelques-uns sur son téléphone. On aura beau fouiller les tranches, il n’y a pas la moindre trace du port jack. Un adaptateur USB Type-C/jack est toutefois présent dans la boîte. Il faut également souligner que le Mi Mix 2S ne possède pas de port carte micro-SD. Et il n’est pas non plus étanche à l’eau. Malgré tout, Xiaomi a réussi à placer une LED de notification en façade.

Si la face avant du téléphone est plutôt inspirée, ce n’est pas vraiment le cas du dos. Si celui-ci a le mérite de la sobriété – surtout dans notre version blanche – le positionnement de son double capteur photo n’est pas sans rappeler un certain iPhone X. Le capteur ressort d’ailleurs très légèrement de la coque. Quant au capteur d’empreinte digitale, il est parfaitement placé et tombe naturellement sous l’index.

Que ce soit les finitions ou l’ergonomie, il y a vraiment peu de choses à redire concernant le design de ce Mi Mix 2S. Avec ses tranches en métal arrondies et sa coque en céramique, la prise en main de l’appareil est vraiment confortable. C’est tout juste si l’on soulignera que l’appareil se révèle un peu large pour des petites mains et qu’avec ses 189 grammes il est un peu plus lourd que la moyenne.

Un écran qui en impose

Un mot sur l’écran. Xiaomi n’a toujours pas opté pour une dalle Amoled pour son téléphone. Le Mi Mix 2S dispose donc d’une dalle IPS LCD, de très belle qualité. L’écran se révèle à l’usage particulièrement lumineux et parfaitement lisible sous le beau soleil du mois de mai. Et si les couleurs m’ont semblé un peu froides dans l’ensemble, il est possible de rattraper facilement le coup en les réchauffant un peu dans les paramètres du téléphone. Rien de bien grave, l’affichage de ce Mi Mix 2S est tout à fait digne de ce que l’on peut attendre d’un smartphone haut de gamme.

MIUI, une interface… spéciale

Je suis plus partagé en ce qui concerne l’interface. Si le Mi Mix 2S tourne bien sous la dernière version d’Android (8.0 Oreo), cette dernière est bien cachée derrière l’interface maison de Xiaomi, MIUI. Il y a beaucoup à dire sur cette interface, tant elle est éloignée de ce que l’on trouve habituellement sur les smartphones occidentaux. On sent que Xiaomi a tenté de cacher le plus possible l’interface traditionnelle d’Android afin de l’accorder le plus possible à ses couleurs.

Cela passe donc par des icônes entièrement différentes, l’absence de tiroir d’application (argh), un mode multitâche qu’on dirait tout droit sorti d’un iPhone (pourquoi pas), un affichage des notifications dans la barre des tâches et sur l’écran de verrouillage cauchemardesque et un menu des paramètres franchement bordélique. Si, dans l’ensemble, les menus sont plutôt bien traduits, passer du jour au lendemain d’un smartphone Android classique à MIUI demande quelques (un long) temps d’adaptation. Vous êtes prévenus.

Il ne vous rappelle rien ce mode multi-tâche ?

Pour autant, il faut bien reconnaître que MIUI contient quelques bonnes idées ici et là. À commencer par des raccourcis très pratiques. Sur l’écran d’accueil, il suffit de réaliser un glissement du haut vers le bas pour tirer la barre des notifications sans avoir à toucher le haut de l’écran. Un glissement de haut en bas permet d’ouvrir un moteur de recherche Google qui permet de faire des recherches aussi bien sur Internet dans la mémoire du téléphone. Enfin, il est possible de désactiver les boutons de navigations d’Android et de passer à une navigation par geste. Non seulement l’écran gagne en sobriété, mais c’est en plus très pratique au quotidien.

Performances et autonomie

On passe rapidement sur les performances du téléphone. Le Mi Mix 2S dispose d’une configuration haut de gamme tout ce qu’il y a de plus classique. Il est équipé d’un Snapdragon 845 – le même processeur que sur le OnePlus 6 – et de 6 Go de RAM. Avec une telle configuration, je n’ai jamais rencontré de problème de ralentissement ni de chauffe particulière lors du lancement d’applications gourmandes.

Des performances qui n’entachent pas l’autonomie du téléphone. Ce dernier est capable de tenir plus d’une journée sans avoir besoin d’être rechargé en utilisation classique (browser Internet, réseaux sociaux, vidéos sur YouTube). À noter que le Mi Mix 2S dispose d’une technologie de recharge rapide vraiment convaincante et qu’il est compatible avec la technologie de recharge sans fil Qi.

Un appareil photo vraiment convaincant

On termine avec l’appareil photo. Le Mi Mix 2S dispose d’un double capteur photo de 12 MP. Le premier capteur est un objectif grand-angle (f/1.8) tandis que le second dispose d’un zoom optique ×2. Un couple désormais traditionnel dans le monde des appareils haut de gamme. 2018 oblige, l’application photo du Mi Mix 2S dispose d’une reconnaissance automatique des scènes gérée par une IA.

En haut de l’application se trouve une petite icône permettant de voir que la reconnaissance de scène est activée. Ici, elle a reconnu un document texte et une scène de nuit.

Voilà pour le constat technique. Dans la pratique, l’appareil photo du Mi Mix 2S est vraiment convaincant, pour peu l’on ne s’attarde pas trop sur les photos en basse luminosité. En extérieur et avec une bonne luminosité, il n’y a vraiment rien à redire. Le rendu des couleurs est excellent, le mode HDR fait des miracles en contre-jour et les clichés disposent d’un niveau de détail plus que satisfaisant.

Le téléobjectif se révèle quant à lui plutôt honnête. Il est en tout cas vraiment probant sur les portraits, qui permettent de réaliser de jolies choses, avec un flou d’arrière-plan qui est toujours relativement bien délimité.

Cet appareil photo se montre toutefois beaucoup moins flexible quand la nuit tombe. Si le mode IA parvient plutôt bien à rehausser les couleurs et les lumières, les photos sont rarement très nettes.

Notre avis

Vous êtes fondamentalement contre le fait qu’un smartphone de 2018 possède une encoche dans son écran ? Vous ne voulez pas mettre plus de 500 euros dans un smartphone haut de gamme ? Alors le Xiaomi Mi Mix 2S est une pièce de choix. Le flagship de la marque chinoise possède tout ce que l’on peut attendre d’un très bon smartphone haut de gamme de 2018 : puissance, design et appareil photo de qualité. C’est tout juste s’il faut faire avec quelques compromis (pas de port jack, absence d’étanchéité), largement excusable grâce à son rapport qualité-prix.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Un design réussi et qui sort du lot
  • Un bel écran
  • Des performances irréprochables
  • Appareil photo de qualité
  • MIUI, une interface… spéciale
  • Pas de port jack
  • Pas de port carte micro-SD
  • Absence d’étanchéité à l’eau