Test

[Test] The Last of Us Remastered : Faut-il l’acheter ?

Par Henri le

Un an après sa sortie sur PS3, The Last of Us revient dans une version « Remastered » sur nos PS4 en manque de jeu. Une bonne chose ?

the_last_of_us___remastered_wallpaper_by_ashish913_by_ashish913-d7ezka7

Une grande partie des joueurs ayant eu l’occasion de jouer à Last of Us en possède encore un vif souvenir. Considéré à raison comme un des meilleurs jeux de l’ère PS3, le titre de Naughty Dog ressort aujourd’hui dans une version aux graphismes améliorés, et destinée aux gamers ayant franchi le pas de la next-gen sur PS4. Si on peut légitimement se poser des questions sur l’intérêt réel d’une telle démarche, le catalogue pour l’instant famélique de la console nous fait accepter l’offre de bon cœur.

the-last-of-us-remastered-playstation-4-ps4-1406530271-025

Si l’histoire du jeu en elle-même n’a pas changé, ce remake se vante de proposer une fluidité d’image sans précédent. De ce côté-là pas de surprise, le jeu tourne désormais en Full HD 1080p (contre 720p auparavant) et affiche un plus grand niveau de détail. On remarque également que la puissance de la machine a permis de supprimer la majorité de l’aliasing parfois prononcé du titre. L’anticrénelage fait son travail, et cela se remarque assez facilement sur les immeubles ou les ombres portées. On regrette que la résolution de certaines textures n’ait pas été augmentée. Les temps de chargement autrefois très longs ont aussi diminué, mais se font encore parfois sentir. Rien de grave.

the-last-of-us-remastered-playstation-4-ps4-1406530271-028

Mais ce qui permet de bénéficier de ce petit lifting (injection de botox dirons-nous), c’est surtout le fait que le jeu tourne désormais à 60 images par seconde. D’autant plus que le jeu de base, qui ne dépassait jamais 30 fps, voyait parfois ce chiffre baisser dangereusement (23-22 fps). Cette version dégage donc une impression de fluidité, et permet surtout d’enlever le blur omniprésent, qui entourait Joël lors de ses déplacements. Un plus vraiment appréciable, bien que le titre nous rappelle surtout à quel point il était impressionnant à sa sortie… sur PS3.

The Last of Us Remastered embarque avec lui le très bon DLC Left Behind, ainsi que tous les packs multijoueurs (désormais payant sur PS4) déjà sortis. Un ajout qui permet de faire passer plus aisément la pilule des 50 euros demandés. On regrette néanmoins que le jeu n’ait pas plus tiré parti de la nouvelle Dualshock 4. Seul le pavé tactile est utilisé pour l’inventaire, et on s’attendait à plus. Notons malgré tout l’arrivée d’un sympathique mode Photo, qui permet de prendre des clichés lors de votre périple. Ce remake soigné se désigne donc avant tout aux joueurs n’ayant jamais vécu l’aventure. Les autres risquent de trouver le tout un peu trop cher, malgré les immenses qualités du titre.

the-last-of-us-remastered-playstation-4-ps4-1406530271-024

The Last of Us Remastered reste un must have pour les joueurs n’ayant pas pu le faire sur PS3. Doté d’une mise en scène à pleurer, d’un gameplay solide et d’une bande-son envoutante, ce TPS apocalyptique devrait vous laisser de sacrés souvenirs. Pour ceux qui connaissent déjà les aventures d’Ellie et Joël, c’est déjà beaucoup plus dispensable, bien que les petites améliorations graphiques et techniques soient très appréciables. La faute à un tarif un poil trop élevé. Les fans ultimes devraient malgré tout franchir le pas, accompagnés de nombreux nouveaux joueurs en manque de sensations fortes. Ils vont être servis.

Un an après sa sortie sur PS3, The Last of Us revient dans une version « Remastered » sur nos PS4 en manque de jeu. Une bonne chose ?

the_last_of_us___remastered_wallpaper_by_ashish913_by_ashish913-d7ezka7

Une grande partie des joueurs ayant eu l’occasion de jouer à Last of Us en possède encore un vif souvenir. Considéré à raison comme un des meilleurs jeux de l’ère PS3, le titre de Naughty Dog ressort aujourd’hui dans une version aux graphismes améliorés, et destinée aux gamers ayant franchi le pas de la next-gen sur PS4. Si on peut légitimement se poser des questions sur l’intérêt réel d’une telle démarche, le catalogue pour l’instant famélique de la console nous fait accepter l’offre de bon cœur.

the-last-of-us-remastered-playstation-4-ps4-1406530271-025

Si l’histoire du jeu en elle-même n’a pas changé, ce remake se vante de proposer une fluidité d’image sans précédent. De ce côté-là pas de surprise, le jeu tourne désormais en Full HD 1080p (contre 720p auparavant) et affiche un plus grand niveau de détail. On remarque également que la puissance de la machine a permis de supprimer la majorité de l’aliasing parfois prononcé du titre. L’anticrénelage fait son travail, et cela se remarque assez facilement sur les immeubles ou les ombres portées. On regrette que la résolution de certaines textures n’ait pas été augmentée. Les temps de chargement autrefois très longs ont aussi diminué, mais se font encore parfois sentir. Rien de grave.

the-last-of-us-remastered-playstation-4-ps4-1406530271-028

Mais ce qui permet de bénéficier de ce petit lifting (injection de botox dirons-nous), c’est surtout le fait que le jeu tourne désormais à 60 images par seconde. D’autant plus que le jeu de base, qui ne dépassait jamais 30 fps, voyait parfois ce chiffre baisser dangereusement (23-22 fps). Cette version dégage donc une impression de fluidité, et permet surtout d’enlever le blur omniprésent, qui entourait Joël lors de ses déplacements. Un plus vraiment appréciable, bien que le titre nous rappelle surtout à quel point il était impressionnant à sa sortie… sur PS3.

The Last of Us Remastered embarque avec lui le très bon DLC Left Behind, ainsi que tous les packs multijoueurs (désormais payant sur PS4) déjà sortis. Un ajout qui permet de faire passer plus aisément la pilule des 50 euros demandés. On regrette néanmoins que le jeu n’ait pas plus tiré parti de la nouvelle Dualshock 4. Seul le pavé tactile est utilisé pour l’inventaire, et on s’attendait à plus. Notons malgré tout l’arrivée d’un sympathique mode Photo, qui permet de prendre des clichés lors de votre périple. Ce remake soigné se désigne donc avant tout aux joueurs n’ayant jamais vécu l’aventure. Les autres risquent de trouver le tout un peu trop cher, malgré les immenses qualités du titre.

the-last-of-us-remastered-playstation-4-ps4-1406530271-024

The Last of Us Remastered reste un must have pour les joueurs n’ayant pas pu le faire sur PS3. Doté d’une mise en scène à pleurer, d’un gameplay solide et d’une bande-son envoutante, ce TPS apocalyptique devrait vous laisser de sacrés souvenirs. Pour ceux qui connaissent déjà les aventures d’Ellie et Joël, c’est déjà beaucoup plus dispensable, bien que les petites améliorations graphiques et techniques soient très appréciables. La faute à un tarif un poil trop élevé. Les fans ultimes devraient malgré tout franchir le pas, accompagnés de nombreux nouveaux joueurs en manque de sensations fortes. Ils vont être servis.