Test

Test : Sony SmartBand

Notre avis
6 / 10
Android

Par Anh Phan le

Le marché des bracelets connectés commence à être bien saturé. Entre les acteurs pure player et les grands constructeurs, tout le monde essaie de tirer son épingle du jeu. Aujourd’hui, on va s’intéresser au SmartBand de Sony Mobile. Sorti depuis quelques mois, on a voulu se donner le temps de l’utiliser parce qu’un bracelet connecté se teste sur la longueur.

Annoncé lors du CES 2014 à Las Vegas puis lors du MWC 2014 à Barcelone, pour nous autres européens, Sony a choisi une approche bien plus tendance que ses concurrents directs misant non seulement sur le hardware mais aussi sur son application Android qui propose une expérience réellement différente.

sony-smartband-live-01

Le Sony Smartband

Tout comme les Misfit Shine, Fitbit Flex ou encore Withings Pulse, le Smartband de Sony se compose d’un tout petit capteur appelé “Core” que vous pourrez utiliser seul ou dans un accessoire-étui type bracelet. Il dispose sur une des tranches d’un port Micro-USB pour la recharge, et sur une autre tranche d’un petit bouton, avec à sa droite trois petites LED. Le Smartband communiquera avec votre smartphone Android en sans-fil via du Bluetooth 4.0 LTE (et aussi du NFC pour le jumelage). Concernant les smartphones, le “Core” de Sony n’est pour l’instant compatible qu’avec les smartphones Android 4.4.x ou plus. Pas d’iOS donc pour l’instant et encore moins de Windows Phone. Pas de compatibilité avec un PC ou un Mac non plus. C’est Android ou rien.

sony-smartband-live-06

Les trois petites LEDs vous permettront de savoir quand passer du mode jour au mode nuit si vous ne souhaitez pas passer par l’application LifeLog. Vous pourrez de plus, avec une double-pression, mettre en favori certains moments-clé de votre journée. Vous pourrez aussi, en installant les bonnes applications, contrôler l’APN ou le lecteur de musique de votre smartphone. Personnellement, je n’ai utilisé que très rarement les fonctions “Favori” et “Télécommande” me contentant des alertes vibrantes et contrôlant le tout depuis l’application LifeLog. On réalise bien vite aussi que les LEDs ne servent pas à grand chose au final.

sony-smartband-live-04

Comme pour le Fitbit Flex, le bracelet n’est rien d’autre qu’un étui qui vous permettra d’avoir le “Core” au poignet et non dans la poche. Sony a promis d’autres accessoires comme des colliers ou autres mais pour l’heure, ils ne sont pas disponibles. Pour en revenir au bracelet, il est de bonne facture avec un design plutôt sobre et réussi. Sony n’a pas cherché à faire dans le bling-bling et ce n’est pas plus mal . Sony propose aussi en option d’autres coloris pour votre plus grand plaisir. Au poignet, vous pourrez bénéficier de la fonction vibrante du traqueur. En effet, contrairement à certains de ses concurrents, le Smartband peut vibrer, ce qui peut s’avérer utile pour les alertes comme les appels ou encore les alarmes. À noter que le Smartband est livré avec deux bracelets, un de taille S/M et l’autre de taille M/L. Le tout est étanche, confortable et très léger au poignet.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour lavoir utilisé depuis plus d’un mois, pas de soucis de peau pour ma part (Coucou Fitbit). Concernant l’autonomie, en usage normal, comptez entre 4 et 5 jours. Ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur mais c’est dans la moyenne des concurrents. Et quand on note que le Smartband reste connecté 24/24, 7/7 à votre smartphone via du Bluetooth 4.0 LE, ce n’est pas si mal en fait. En plus de cela, on notera une recharge super rapide d’à peine 30/45 minutes, ce qui est super pratique. Je vous rappelle par ailleurs que le Smartband vous propose un port Micro-USB pour la recharge, ce qui vous évitera d’avoir un chargeur propriétaire, pratique en déplacement.

sony-smartband-live-18

Smart Connect

Comme je vous l’ai dit dans l’introduction, le SmartBand n’est pas qu’un simple traqueur d’activités. Et c’est flagrant lorsque l’on découvre l’application LifeLog de Sony. Mais avant d’entrer dans les détails de LifeLog, je vous rappelle que le SmartBand aura besoin d’une autre application, Smart Connect, pour connecter en Bluetooth 4.0 LE le SmartBand. Pour ceux qui ne connaissent pas, Smart Connect est une application que Sony Mobile utilise pour connecter ses accessoires, on avait pu le découvrir par exemple avec ses SmartWatch ou les casques Bluetooth. C’est d’ailleurs via cette application que vous pourrez configurer votre SmartBand, comme définir des alarmes, les horaires pour basculer automatiquement en mode nuit, etc. L’application est compatible avec quasiment tous les derniers smartphones du marché.

sony-smartband-soft-live-01

sony-smartband-soft-live-03

sony-smartband-soft-live-04

sony-smartband-soft-live-06

sony-smartband-soft-live-07

LifeLog utilisera votre compte Google pour vous identifier et y stocker les données. Aussi, quand on passe d’un smartphone à un autre, on ne perd pas ses données. Oui, vos données sont sur le cloud… J’ai donc ainsi testé le SmartBand de Sony avec le Sony Xperia Z2 mais aussi un Samsung Galaxy S5 ou encore un LG G3, le tout a fonctionné correctement. On notera cepandant quelques déconnexions du Bluetooth sans jamais vraiment trop savoir pourquoi. Un redémarrage du smartphone a suffi pour tout remettre dans l’ordre mais j’avoue que c’était parfois ennuyeux.

Lifelog, l’historique de votre vie

LifeLog, c’est un peu l’élément le plus important du SmartBand en fait. Comme je vous l’avais dit plus haut, ce n’est pas qu’une simple application reprenant les données d’un traqueur d’activités. Bien évidemment, Lifelog vous permettra de traquer quotidiennement vos pas et la distance parcourue, vos calories, les exercices (surtout du running en fait), votre sommeil, même si ça reste sommaire, mais là où LifeLog se démarque c’est dans sa faculté à traquer également tout ce que vous faites avec votre smartphone.

sony-smartband-soft-live-12

En gros, LifeLog notera chaque fois que vous ferez une photo, chaque fois que vous utiliserez les réseaux sociaux, chaque fois que vous consulterez vos mails, le temps que vous passerez en ligne ou que vous serez en train de jouer, écouter de la musique ou visionner des vidéos. L’application de Sony notera même vos déplacements à partir du GPS du smartphone et ce, de manière automatique. Alors oui, ça fait peur quelque part mais à ma grande surprise, Sony ne propose pas de lien avec les réseaux sociaux comme le proposent ses concurrents. Ainsi, toutes les données collectées ne sont disponibles que pour vous !

sony-smartband-soft-live-13

sony-smartband-soft-live-14

sony-smartband-soft-live-15

sony-smartband-soft-live-18

sony-smartband-soft-live-19

Si on résume, LifeLog vous permet ainsi de quantifier votre journée. Le tout est présenté sous la forme d’une frise chronologique, ce qui permet d’avoir une idée plutôt précise de ce que vous avez fait dans la journée, la semaine ou encore le mois. En plus de vos déplacements qui seront couplés à Maps, LifeLog utilise AccuWeather pour vous donner la météo du jour et ce, à tous les moments de la journée.

Mais en pratique ?

Très honnêtement, je ne sais pas trop quoi penser d’avoir ma vie aussi bien quantifiée. D’un côté, je trouve cela très intéressant de voir comment je passe mes journées mais de l’autre, je trouve cela totalement inutile ou presque, je pense ne pas avoir besoin d’être tant assisté.

sony-smartband-live-11

sony-smartband-live-14

Et puis passé les premiers jours, je ne regardais même plus ce je faisais avec mon smartphone et je me limitais à juste traquer les pas et la distance parcourue durant la journée. Au final, en dehors du tracking de pas, c’était surtout les alertes vibrantes qui m’ont été les plus utiles. Je vous rappelle que Sony propose aussi des applications pour le SmartBand, ainsi vous pourrez contrôler votre appareil photo ou votre lecteur de musique transformant ainsi le SmartBand en télécommande Bluetooth. Par manque d’habitude, je ne m’en suis pas trop servi mais cela peut s’ avérer quand même super pratique.

Conclusion

L’approche différente de Sony n’est pas dénuée de sens et même si j’ai peur sur l’exploitation (un jour ou jamais) des données collectées, j’apprécie beaucoup l’application LifeLog. L’impression que j’en garde, c’est peut-être que le “Core” ne permet finalement pas à Sony de s’exprimer à 100% sur ce qu’il veut mettre en place. Peut-être qu’une Smart Watch 3 ou qu’un SmartBand 2 avec écran nous donnera une idée plus précise de ce que Sony a en tête pour nous autres, simples utilisateurs.

Sony ne vise pas uniquement les personnes à la recherche d’un traqueur d’activités mais clairement le grand public. Sony veut créer un nouvel usage avec le SmartBand et son application LifeLog. Sony ne veut pas voir son SmartBand réduire à n’être qu’un simple traqueur d’activités.

La Galerie Photo

Le marché des bracelets connectés commence à être bien saturé. Entre les acteurs pure player et les grands constructeurs, tout le monde essaie de tirer son épingle du jeu. Aujourd’hui, on va s’intéresser au SmartBand de Sony Mobile. Sorti depuis quelques mois, on a voulu se donner le temps de l’utiliser parce qu’un bracelet connecté se teste sur la longueur.

Annoncé lors du CES 2014 à Las Vegas puis lors du MWC 2014 à Barcelone, pour nous autres européens, Sony a choisi une approche bien plus tendance que ses concurrents directs misant non seulement sur le hardware mais aussi sur son application Android qui propose une expérience réellement différente.

sony-smartband-live-01

Le Sony Smartband

Tout comme les Misfit Shine, Fitbit Flex ou encore Withings Pulse, le Smartband de Sony se compose d’un tout petit capteur appelé “Core” que vous pourrez utiliser seul ou dans un accessoire-étui type bracelet. Il dispose sur une des tranches d’un port Micro-USB pour la recharge, et sur une autre tranche d’un petit bouton, avec à sa droite trois petites LED. Le Smartband communiquera avec votre smartphone Android en sans-fil via du Bluetooth 4.0 LTE (et aussi du NFC pour le jumelage). Concernant les smartphones, le “Core” de Sony n’est pour l’instant compatible qu’avec les smartphones Android 4.4.x ou plus. Pas d’iOS donc pour l’instant et encore moins de Windows Phone. Pas de compatibilité avec un PC ou un Mac non plus. C’est Android ou rien.

sony-smartband-live-06

Les trois petites LEDs vous permettront de savoir quand passer du mode jour au mode nuit si vous ne souhaitez pas passer par l’application LifeLog. Vous pourrez de plus, avec une double-pression, mettre en favori certains moments-clé de votre journée. Vous pourrez aussi, en installant les bonnes applications, contrôler l’APN ou le lecteur de musique de votre smartphone. Personnellement, je n’ai utilisé que très rarement les fonctions “Favori” et “Télécommande” me contentant des alertes vibrantes et contrôlant le tout depuis l’application LifeLog. On réalise bien vite aussi que les LEDs ne servent pas à grand chose au final.

sony-smartband-live-04

Comme pour le Fitbit Flex, le bracelet n’est rien d’autre qu’un étui qui vous permettra d’avoir le “Core” au poignet et non dans la poche. Sony a promis d’autres accessoires comme des colliers ou autres mais pour l’heure, ils ne sont pas disponibles. Pour en revenir au bracelet, il est de bonne facture avec un design plutôt sobre et réussi. Sony n’a pas cherché à faire dans le bling-bling et ce n’est pas plus mal . Sony propose aussi en option d’autres coloris pour votre plus grand plaisir. Au poignet, vous pourrez bénéficier de la fonction vibrante du traqueur. En effet, contrairement à certains de ses concurrents, le Smartband peut vibrer, ce qui peut s’avérer utile pour les alertes comme les appels ou encore les alarmes. À noter que le Smartband est livré avec deux bracelets, un de taille S/M et l’autre de taille M/L. Le tout est étanche, confortable et très léger au poignet.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour lavoir utilisé depuis plus d’un mois, pas de soucis de peau pour ma part (Coucou Fitbit). Concernant l’autonomie, en usage normal, comptez entre 4 et 5 jours. Ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur mais c’est dans la moyenne des concurrents. Et quand on note que le Smartband reste connecté 24/24, 7/7 à votre smartphone via du Bluetooth 4.0 LE, ce n’est pas si mal en fait. En plus de cela, on notera une recharge super rapide d’à peine 30/45 minutes, ce qui est super pratique. Je vous rappelle par ailleurs que le Smartband vous propose un port Micro-USB pour la recharge, ce qui vous évitera d’avoir un chargeur propriétaire, pratique en déplacement.

sony-smartband-live-18

Smart Connect

Comme je vous l’ai dit dans l’introduction, le SmartBand n’est pas qu’un simple traqueur d’activités. Et c’est flagrant lorsque l’on découvre l’application LifeLog de Sony. Mais avant d’entrer dans les détails de LifeLog, je vous rappelle que le SmartBand aura besoin d’une autre application, Smart Connect, pour connecter en Bluetooth 4.0 LE le SmartBand. Pour ceux qui ne connaissent pas, Smart Connect est une application que Sony Mobile utilise pour connecter ses accessoires, on avait pu le découvrir par exemple avec ses SmartWatch ou les casques Bluetooth. C’est d’ailleurs via cette application que vous pourrez configurer votre SmartBand, comme définir des alarmes, les horaires pour basculer automatiquement en mode nuit, etc. L’application est compatible avec quasiment tous les derniers smartphones du marché.

sony-smartband-soft-live-01

sony-smartband-soft-live-03

sony-smartband-soft-live-04

sony-smartband-soft-live-06

sony-smartband-soft-live-07

LifeLog utilisera votre compte Google pour vous identifier et y stocker les données. Aussi, quand on passe d’un smartphone à un autre, on ne perd pas ses données. Oui, vos données sont sur le cloud… J’ai donc ainsi testé le SmartBand de Sony avec le Sony Xperia Z2 mais aussi un Samsung Galaxy S5 ou encore un LG G3, le tout a fonctionné correctement. On notera cepandant quelques déconnexions du Bluetooth sans jamais vraiment trop savoir pourquoi. Un redémarrage du smartphone a suffi pour tout remettre dans l’ordre mais j’avoue que c’était parfois ennuyeux.

Lifelog, l’historique de votre vie

LifeLog, c’est un peu l’élément le plus important du SmartBand en fait. Comme je vous l’avais dit plus haut, ce n’est pas qu’une simple application reprenant les données d’un traqueur d’activités. Bien évidemment, Lifelog vous permettra de traquer quotidiennement vos pas et la distance parcourue, vos calories, les exercices (surtout du running en fait), votre sommeil, même si ça reste sommaire, mais là où LifeLog se démarque c’est dans sa faculté à traquer également tout ce que vous faites avec votre smartphone.

sony-smartband-soft-live-12

En gros, LifeLog notera chaque fois que vous ferez une photo, chaque fois que vous utiliserez les réseaux sociaux, chaque fois que vous consulterez vos mails, le temps que vous passerez en ligne ou que vous serez en train de jouer, écouter de la musique ou visionner des vidéos. L’application de Sony notera même vos déplacements à partir du GPS du smartphone et ce, de manière automatique. Alors oui, ça fait peur quelque part mais à ma grande surprise, Sony ne propose pas de lien avec les réseaux sociaux comme le proposent ses concurrents. Ainsi, toutes les données collectées ne sont disponibles que pour vous !

sony-smartband-soft-live-13

sony-smartband-soft-live-14

sony-smartband-soft-live-15

sony-smartband-soft-live-18

sony-smartband-soft-live-19

Si on résume, LifeLog vous permet ainsi de quantifier votre journée. Le tout est présenté sous la forme d’une frise chronologique, ce qui permet d’avoir une idée plutôt précise de ce que vous avez fait dans la journée, la semaine ou encore le mois. En plus de vos déplacements qui seront couplés à Maps, LifeLog utilise AccuWeather pour vous donner la météo du jour et ce, à tous les moments de la journée.

Mais en pratique ?

Très honnêtement, je ne sais pas trop quoi penser d’avoir ma vie aussi bien quantifiée. D’un côté, je trouve cela très intéressant de voir comment je passe mes journées mais de l’autre, je trouve cela totalement inutile ou presque, je pense ne pas avoir besoin d’être tant assisté.

sony-smartband-live-11

sony-smartband-live-14

Et puis passé les premiers jours, je ne regardais même plus ce je faisais avec mon smartphone et je me limitais à juste traquer les pas et la distance parcourue durant la journée. Au final, en dehors du tracking de pas, c’était surtout les alertes vibrantes qui m’ont été les plus utiles. Je vous rappelle que Sony propose aussi des applications pour le SmartBand, ainsi vous pourrez contrôler votre appareil photo ou votre lecteur de musique transformant ainsi le SmartBand en télécommande Bluetooth. Par manque d’habitude, je ne m’en suis pas trop servi mais cela peut s’ avérer quand même super pratique.

Conclusion

L’approche différente de Sony n’est pas dénuée de sens et même si j’ai peur sur l’exploitation (un jour ou jamais) des données collectées, j’apprécie beaucoup l’application LifeLog. L’impression que j’en garde, c’est peut-être que le “Core” ne permet finalement pas à Sony de s’exprimer à 100% sur ce qu’il veut mettre en place. Peut-être qu’une Smart Watch 3 ou qu’un SmartBand 2 avec écran nous donnera une idée plus précise de ce que Sony a en tête pour nous autres, simples utilisateurs.

Sony ne vise pas uniquement les personnes à la recherche d’un traqueur d’activités mais clairement le grand public. Sony veut créer un nouvel usage avec le SmartBand et son application LifeLog. Sony ne veut pas voir son SmartBand réduire à n’être qu’un simple traqueur d’activités.

La Galerie Photo

Notre avis

Une boîte noire

6 / 10