Test

Test Trekz Air : Le casque à conduction osseuse destiné aux sportifs et aux urbains

Audio

Par Amandine Jonniaux le

Des écouteurs à poser sur les tempes, c’est le pari qu’a fait AfterShokz avec son nouveau casque à conduction osseuse, destiné à la pratique du sport et aux déplacements urbains.

Crédits – AfterShokz

Couronné du Prix de l’innovation pendant le Salon du Running 2018, le casque sans fil Trekz Air de la marque AfterShokz utilise la conduction osseuse, ou ostéophonie pour diriger le son directement dans l’oreille interne. À la différence des écouteurs classiques, qui se placent dans le conduit auditif, l’appareil dispose de deux transducteurs, qui, une fois disposés sur les os des pommettes ou des joues, vibrent pour transmettre le son à l’utilisateur sans pour autant accaparer son oreille. Une technologie plutôt prometteuse destinée aux sportifs et aux urbains, qui assure une écoute musicale sans coupure du monde extérieur.

Crédits – Trekz Air

Livré avec sa pochette, son câble de chargement, des bouchons d’oreilles et un mode d’emploi, le casque Trekz Air se présente comme un arceau souple en titane et silicone reliant deux transducteurs à placer sur les tempes. À gauche, un bouton multifonction permet d’accéder aux commandes principales du casque (mise en pause, changement de pistes, appels…). Reposant sur l’os temporal droit, un petit boitier permet d’accéder aux boutons volume, et à la connectique micro-USB destinée au chargement de l’appareil.

NomTrekz Air
SonConduction osseuse
Fréquence20Hz - 20KHz
Poids30 grammes
Bluetooth4.2
Portée10 mètres
Résistance à l'eauIP55
Connectiques- Recharge par micro-USB
- Bouton pause sur l'oreille gauche
- Volume et appareillage sous l'oreille droite
- 2 microphones
Volume100 dB
CodecsA2DP, AVRCP, HSP, HFP
Autonomie- Batterie lithium ion
- 6H d'autonomie
- Charge complète en 2H
- 10 jours d'autonomie en veille
Coloris- Slate Grey
- Midnight Blue
- Cayon Red
- Forest Green
Prix169,95 €