Test

Huami Amazfit Bip : notre test de la meilleure montre connectée à moins de 80 euros ?

Notre avis
8 / 10

Vous connaissiez sans doute déjà les bracelets connectés de Xiaomi dont le dernier Mi Band 3 est sorti récemment. Mais saviez-vous que le constructeur chinois commercialise également des montres connectées sous le nom d’Amazfit, sous la marque Huami qui fait partie de l’écosystème Xiaomi ? Le modèle Bip suit la logique de prix agressif qui a fait le succès de la marque. Pour moins de 100 euros et un petit look sympa à la Apple Watch (le luxe en moins) vous avez accès à un coach sportif, un cardiofréquencemètre, un tracker d’activités et de sommeil, tout en pouvant recevoir ses notifications.

Design et Écran

« Oh, la belle Apple Watch ! » Voilà ma réaction quand j’ai sorti l’Amazfit Bip de sa boîte. Boîtier rectangulaire aux coins arrondis, sobriété, petit bouton sur le côté droit pour naviguer dans les menus et réveiller l’écran… sans le nom d’Amazfit estampillé sur le bas du cadran, on aurait pu y croire. Une fois en main, on se rend vite compte que nous ne sommes pas sur la même gamme de produits. Il n’en demeure pas moins confortable, notamment grâce à sa légèreté. Avec ses 32 grammes, on l’oublierait presque et, même s’il ne s’agit pas d’un bel objet de mode, il a l’avantage de se montrer discret. Le Bip existe en quatre coloris : noir, gris, orange et vert.

Le bracelet en silicone peut être porté sur n’importe quelle taille de poignet. Le mien étant petit, je peux sans problème le fermer, ce qui n’est pas toujours le cas avec ce type d’accessoire. Rien ne vous empêche de le troquer contre un autre bracelet de 20 mm plus à votre goût : le détacher s’avère très simple.

La montre comporte un capteur au dos et aucune ouverture, puisqu’elle est certifiée IP 67 et résiste donc à l’eau et à la poussière. Nous vous déconseillons de nager avec, mais il est tout à fait possible de la garder pour prendre une douche.

L’écran

En ce qui concerne l’écran, Huami a opté pour une dalle couleurs de 1,28 pouce avec une définition de 176 x 176 pixels et une basse résolution. Bon, nous sommes loin de la belle dalle Oled de l’Apple Watch, mais pour un produit si bon marché, rien de choquant et c’est plus que satisfaisant ! L’écran est constamment allumé en veille et s’illumine en un coup de poignet. Vous pouvez régler la luminosité, mais il n’y a pas de mode automatique qui s’adapte à votre environnement. La réactivité tactile est au rendez-vous et sa solidité se trouve renforcée par un verre Corning Gorilla.

La sélection de fond d’écran n’a rien de très sexy, mais j’ai personnellement craqué pour celui baptisé « Game » pour son côté retrogaming.