[RetroGeek] Tatoo, Tam-Tam et Kobby

culture geek

Par Gregori Pujol le

Retour en 1995, le téléphone mobile est bien loin d’être démocratisé, mais les gens veulent être joignables 24h/24, 7j/7. Les trois opérateurs de l’époque se lance alors sur le marché des pagers, qui font au même moment un carton aux US. Durant quelques années, c’est un succès énorme auprès des jeunes pour France Telecom, Cegetel et Bouygues avec respectivement les avec Tatoo, Tam-Tam et Kobby. J’avais eu à l’époque un Tatoo puis un Kobby et je crois même que ce dernier traine dans un carton… Et vous ?

Tatoo (France Télécom radiomessagerie). Né en septembre 1995. Messages uniquement chiffrés (15 chiffres au maximum), envoyés à partir d’un simple téléphone. De 490 à 1 000 Francs. Pas d’abonnement. Coût moyen d’envoi des messages: 3,71 Francs.
Tam-tam (TDR, Transmission de données par radio, groupe Générale des eaux). Né en mars 1995. Messages alphanumériques (chiffres et lettres). Dépêches AFP, messagerie vocale, 990 et 1 290 Francs. Pas d’abonnement. Coût moyen du message: 4,22 Francs les 80 caractères.
Kobby (Infomobile Bouygues). Né en septembre 1994. Messages alphanumériques, messagerie vocale et possibilité d’accueil personnalisé. Dépêches Reuter. Location de l’appareil: 66 Francs par mois. Coût moyen du message: 2,47 Francs les 80 caractères.

06