Les prétendants à l’expérience IEM (Intra Ear Monitor) moulés sont souvent confrontés au cruel dilemme d’un investissement conséquent sans certitude de disposer « in fine » d’un produit remplissant complètement leurs attentes. Viennent ensuite des critères de choix du constructeur, le type d’IEM recherché, le budget, le type d’utilisation, la configuration d’écoute… Bref, pas aisé de faire le bon choix du premier coup, ajouter à cela la non possibilité de cession, ni de reprise, vous mesurez alors toute la difficulté de l’exercice !

Nous avons la chance et l’honneur de pouvoir disposer en même temps de toute la gamme distribuée par la société EarSonics, à savoir SM2 universel, EM2-IFi, EM2-PRO & EM3-PRO, rien que çà désolé :) !

em3-vs-em2-029

Spécifications et photos

Ce comparatif porte donc sur les modèles :

- Earsonics SM2 (prix public : 280 euros)
- Earsonics EM2-Ifi (prix public : 540 euros)
- Earsonics EM2-PRO (prix public : 740 euros)
- Earsonics EM3-PRO (prix public : 890 euros)

Spécifications

- SM2 universel

earsonics-sm2-009

Sensibilité : 119 dB/mW
Réponse en fréquences: 20 Hz -18 kHz
Impédance : 16 ohms
Driver: 2 transducteurs avec filtre passif 2 voies
Livré avec : câble – 2 options voir site constructeur, lingettes, outil de nettoyage, mallette de transport, 2 embouts mousse

- EM2-Ifi

earsonics-em2-ifi-003

Sensibilité : 120 dB/mW
Réponse en fréquences: 20 Hz -18 kHz
Impédance : 16 ohms
Driver: 2 transducteurs avec filtre passif 2 voies
Livré avec : câble « y » remplaçable, lingettes, outil de nettoyage, mallette de transport.

- EM2-PRO

em3-vs-em2-006

Sensibilité : 122 dB/mW
Réponse en fréquences: 20 Hz -18 kHz
Impédance : 16 ohms
Driver: 2 transducteurs avec filtre passif 2 voies
Livré avec : câble « y » remplaçable, lingettes, outil de nettoyage, mallette de transport.

- EM3-PRO

em3-vs-em2-029

Sensibilité : 124 dB/mW
Réponse en fréquences: 20 Hz -18 kHz
Impédance : 23 ohms
Driver: 3 transducteurs avec filtre passif 2 voies
Livré avec : câble « y » remplaçable, lingettes, outil de nettoyage, mallette de transport.

Packaging Intra moulés

EarSonics présente le même package pour ses 3 produits « moulés », à savoir :

1 set de nettoyage/lingettes + 1 outil de nettoyage + 1 manuel d’utilisation + 1 une boîte de transport (gravée à votre nom) pouvant contenir l’EAR et son outil de nettoyage. Ici pas de fioriture comme l’on peut souvent disposer dans les SET d’EAR universel, en effet il ne faut pas oublier que la clientèle visée est avant tout professionnelle !

earsonics-em2-ifi-bis-001

Qualité de fabrication

EarSonics jouit de l’excellente réputation déployant toutes ses énergies et compétences pour satisfaire sa clientèle. Le rendu tant visuel que fonctionnel est conforme aux attentes de produits de ce calibre. On ne saura d’ailleurs trop insister sur un aspect déterminant de la qualité fonctionnelle de votre Ear, il faut impérativement effectuer une prise d’empreintes optimale afin de disposer d’Ear vous offrant toute les garanties de confort !

Je ne saurais d’ailleurs trop vous conseillez en amont de contacter EarSonics afin qu’il vous informe du protocole et conditions préalables à respecter avant de vous rendre chez l’audioprothésiste.

em3-vs-em2-025

A savoir que si malgré tous les soins apportés à la réalisation des empreintes, votre Ear nécessitait quelques retouches, Earsonics dispose des moyens et compétences pour corriger ces petits incidents.

earsonics-em2-ifi-007

En utilisation

Que votre choix se porte sur l’une ou l’autre des références, les prestations proposées sont identiques dans le cadre des Ears moulés, câble détachable Jack coudé 3.5mm plaqué OR.

em3-vs-em2-003

Le port est aisé, l’hermétique correcte sans verrouillage excessif au niveau du lobe de votre oreille comme rencontré chez d’autres constructeurs privilégiant l’isolation à tout crin au détriment du confort.

Confort

Moulé à votre oreille ce type d’Ear ne connait pas d’égal sur le critère du confort, vous pourrez ainsi le porter sans désagrément pendant plusieurs heures consécutives… vous vous surprendrez par exemple de vous endormir en leurs compagnies lors de vos sessions d’écoutes nocturnes !

em3-vs-em2-031

Ecoute Comparative critique

Maintenant, passé le temps de la mise en bouche, voici la partie qui nous importe le plus l’écoute comparative.
Pour rappel, le ressenti est évidemment très personnel et sa retranscription est propre au vécu, à la manière de s’exprimer, au vocabulaire utilisé, autant de facteurs qui relèvent du subjectif, et qui peuvent entacher la perception du lecteur.

Matériel de test

Cowon S9 tout EQ à plat, fichier type FLAC sans compression.

L’écoute critique

Pas facile de proposer une sélection qui remplisse toutes les conditions requises, faire preuve d’éclectisme, proposer des œuvres alliant une bonne prise de son, et possédant également des qualités musicales et techniques tout en étant connues du plus grand nombre… ! J’ai malgré tout essayé de ratisser large.

>> Rain Tree Crow – « Pocket Full Of Change » / 1991

Où David Sylvian, le temps d’un album reforme son groupe Japan, mais ici point n’est question de New Wave, tous les musiciens sont acquis à la cause « Sylvianesque » Le morceau joué est plus à qualifier dans le registre Electro-Jazz. Formation composée de basse batterie guitare et voix avec une prise de son très directe mettant en avant la voix d’une part + le jeu basse batterie d’autre part.

SM2 universel

La voix chaude et son timbre spécifique, laissent transparaître toutes les subtilités de variation. C’est vivant, le morceau aéré est bien retranscrit dans sa globalité. Les cymbales présentes sur l’ensemble du morceau très claire, procurent une image large profitant d’une belle réverbération, et également d’une grande profondeur, on peut aisément sentir toutes les différentes variations du jeu de batterie.
A noter sur le registre grave et bas médium on souhaiterait toutefois plus de définition et de clarté dans l’impact, en effet le jeu de basse est toute proportion gardée, quelque peu « rond » tout en ne débordant heureusement pas sur le reste du spectre par un côté « boomy », rencontré par ailleurs trop souvent sur les intra universels d’autres constructeurs déployant une technicité équivalente.

EM2-Ifi

Dès les premières notes, en comparaison avec le SM2, l’EM2-Ifi nous propose une écoute plus ciselée, plus aérienne sur tout le spectre. La voix gagne en clarté, on ressent d’ailleurs en plus de la chaleur, le côté rauque spécifique à Sylvian, et les trémolos caractéristiques se ressentent davantage ! Est-ce une conséquence à rapprocher d’une meilleure sensibilité ? Les cymbales quant à elles frappent avec plus d’impact, on ressent davantage le métal, et les coups de batterie apparaissent comme plus rapides. Le bas du spectre est donc mieux définit, exit le côté un peu rond perçu sur les SM2.

EM2-PRO

D’entrée on est frappé par un rendu des basses d’excellente facture, à peine écourtées dans le registre grave, c’est tendu, clair, propre, sans débordements, dénué de tout artifices. Les cymbales sonnent claires avec un naturel encore plus affirmé et plus de niveau en dimension et puissance également. Le registre médium est de toute beauté, donnant à la voix un grain et un niveau des plus réalistes. L’EM2-PRO propose une écoute très neutre, propre rapide, enjoué et précis. On gagne également sur les extinctions de notes, la profondeur de la scène. On sent que l’ensemble du message occupe davantage d’espace avec plus d’aisance.

EM3-PRO

Se caractérise d’entrée par un niveau plus élevé dans le bas du spectre, mais entraînant conséquemment un petit traînage, un léger manque d’articulation. Par contre maintenant la batterie claque avec plus d’impact. Le jeu basse/batterie est plus lisible. La voix gagne en assise et épaisseur, lui conférant ainsi une humanité accrue tout en conservant la clarté et le respect du timbre distillé par l’EM2-PRO.

On ressent vraiment un gain de naturel également sur le registre aigu par rapport aux EM2-PRO, pour exemple les cymbales sonnent comme du cristal accentuant encore les réverbérations et l’extinction des notes.

Verdict :

Difficile de trancher car d’un côté je reconnais dans l’écoute de l’EM3-PRO toute les subtilités de la voix de Sylvian, mais le côté enjoué de l’EM2-PRO sur ce morceau est un atout déterminant d’autre part, avantage donc à l’EM3-PRO, mais d’une « courte tête ». L’EM2-Ifi quant à lui propose une écoute homogène dans la lignée de L’EM2-PRO, mais ne peut rivaliser en termes de dynamique et de naturel. Les SM2 réunissent les bases d’une écoute réaliste.

>> Huong Thanh & Nguyen Lê – Fragile Beauty / « The tales of the Mountain » / 2007

La rencontre entre une chanteuse de folklore Vietnamien et d’un guitariste de jazz de renommée confère à cet album un caractère singulier.

SM2 universel

Ambiance très vaporeuse où fourmille une multitude de détails, la voix légèrement nasillarde bien campée dans le haut médium aigu affiche une belle présence. Bonne articulation entre la section basse et les percussions (pas moins de 10 instruments différents) confèrent à l’ensemble du message une palette de sonorité de toute beauté, une image me vient à l’esprit est le pétillement des bulles de champagne. Bon point les SM2 ne simplifient pas le message et garantissent tant le rythme que la subtilité !

EM2-Ifi

Dès les premières notes, on ressent un sentiment de puissance et de fluidité accrue par rapport à la prestation des SM2, la voix monte plus haut, mieux placée. Les différentes percussions démontrent davantage de naturel et d’ampleur que je qualifierais de « cristallinité fruitée ».

EM2-PRO

En un mot, comme en cent, c’est limpide, propre, rapide, détouré, preuve de l’homogénéité de cet Ear. Tous les registres sont retranscrits avec précision, un régal, on entre de plain pied dans une autre dimension. La voix a gagné en consistance, les différents accompagnements font davantage corps avec elle et sont dessinés avec plus de relief, quelques détails insoupçonnés oublié par le SM2 et l’EM2-Ifi apparaissent maintenant avec aisance au grand jour.

EM3-PRO

Dès les premières notes, l’articulation dans le bas du spectre est plus évident, bizarrement car sur le premier morceau testé c’est sur ce critère que l’EM3 pêchait quelque peu ! Ce constat me rappelle alors cruellement que l’EM3-PRO ne se contente pas de l’approximation ! En effet exit pour lui les morceaux où la section basse est boosté au mixage afin de répondre à une certaine demande actuelle… fin de la parenthèse, et pas de polémique J ! Donc la dynamique est accrue, les voix sonnent là également avec encore un naturel plus affirmé et plus d’ampleur que sur les 3 autres Ears. Que du bonheur tout simplement !

Verdict :

EM3-PRO sans hésitation, mais l’EM2-PRO se défend avec les honneurs avec une prestation toute proche !
Ici l’EM2-IFi creuse davantage l’écart avec le SM2, à rapprocher surement à la complexité du morceau.

>> Imogen Heap – Speak At Yourself / “Just for now” / 2005

Artiste malheureusement boudé dans notre belle contrée, pas une radio ne daigne la programmer, certain me diront que cette POP acidulée n’est digne d’intérêt, et pourtant cet album vaut le détour ! Le morceau choisit joue sur la technique bien connu du chant en multipiste avec différents placements sur la scène, la voix centrale avec rappel du message principale sur voie gauche et droite sur 2 emplacements à égale distante virtuelle, un joli travail technique, le tout accompagné par Mademoiselle aux claviers. Cet artiste me rappelle quelque peu la douce folie de Kate Bush.

SM2 universel

Joli rendu sur la voix, par contre même si la dynamique et le côté enjoué du morceau sont bien traduits, on aimerait plus d’ouverture et de définition. Une légère frustration s’installe comme si le message était quelque peu « enfermé ».

EM2-Ifi

Ici encore force est de constater que dès les premières notes, l’EM2-Ifi va plus loin dans l’extraction et la résolution du message. Les plans sonores sont mieux définit, la voix se détache bien et monte beaucoup plus haut également avec davantage de finesse et de modulation dans le timbre, et le jeu du champ multipiste prend alors toute sa forme se caractérisant par un meilleur positionnement de chaque voix. On baigne davantage dans la musique.

EM2-PRO

Voix principale bien campée au centre gagnant en épaisseur et en clarté, on distingue de manière plus approfondie les différentes positions de la voix secondaire, le jeu entre voie gauche et droite est bien respecté. L’effet recherché est bien traduit, la réverbération est au RDV également. Tout cet ensemble confère à l’écoute une belle autorité, cela pulse davantage, on sent bien l’implication de l’artiste qui a vraiment eu cœur de réaliser une performance tant technique, qu’artistique. Les EM2-PRO rendent vraiment justice à ce morceau avec brio !

EM3-PRO

Cette fois, la section grave délivre davantage d’ampleur, par contre le message a tendance à s’alourdir quelque peu, malgré une voix qui gagne en consistance, on perd quelque peu la belle énergie communicative délivrée par l’EM2-PRO, et le positionnement des différentes voix est moins précis, le message global est plus diffus. Est-ce à rapprocher par une impression de scène plus large ?

Verdict :

Ma préférence va pour l’EM2-PRO qui procure une approche plus directe avec des voix plus lisibles, une belle santé limite brutale, le rendu est simple mais efficace, et produit une belle émotion vis-à-vis du rendu de l’EM3-PRO un peu trop sage à mon goût. Sur ce morceau l’EM2-Ifi réalise une belle prestation, loin devant le SM2.

>> The Who – Who Are You / “Who Are You” / 1978 (remastered edition 1996)

Groupe mythique des années 70 que l’on ne présente plus, qui n’a pas rêvé de vocaliser comme le chanteur Roger Daltrey, ou encore jouer de la batterie comme Keith Moon… Le morceau choisit est le titre éponyme de l’album, où Daltrey éructe, et Moon tape comme un diable… avant de « rejoindre » un autre monde… Un disque à posséder impérativement et il devrait être remboursé par la sécurité sociale J.

SM2 universel

Les différentes voix sont bien rendues, bel échange vocaux au passage entre Daltrey et Townshend, les guitares et claviers saturées à souhait s’en donnent à cœur joie avec véracité, bonne réverbération et placement des différents instruments. La batterie tape fort, seulement le bonheur serait total si les impacts tendaient à être encore plus claquant et plus secs imprimant par la même davantage de luminosité à l’ensemble.

EM2-Ifi

Dès les premières notes, on s’installe dans une autre dimension, le niveau de la batterie s’est considérablement élevé. L’ensemble est beaucoup plus aérien, les cymbales sont plus détourées et concourent à la rythmique d’ensemble de manière beaucoup plus appuyée. On sent cette fois vraiment toute la « rage » des interprètes imprimés au morceau.

EM2-PRO

L’enregistrement très « prise directe » est retranscrit dans toute sa brutalité, au passage qui a dit que EarSonics distillait un son quelque peu mou ? Ce morceau atteste le contraire !

Non plus sérieusement, la batterie pilonne comme jamais, les guitares saturées agressent l’oreille juste comme il se doit, et l’on sent la batterie marteau pilon avec un niveau des plus réalistes. Le gap est conséquent, la voix est magistrale, rauque, on pourrait presque y voir les amygdales de Daltrey J ! En un mot ça « envoie » un régal !

EM3-PRO

On retrouve le caractère ultra dynamique proposé par les EM2-PRO, mais cette fois on passe à la vitesse supérieure, les guitares sont encore plus présentes, la voix quant à elle conserve le même niveau, mais c’est surtout au niveau de la batterie que la plus grosse différence est à noter ! En effet, les coups de grosses caisses et cymbales gagnent en réalisme et puissance d’impact, comme si le batteur s’était rapproché de vous. Sublime !

Verdict :

L’EM2-PRO retranscrit avec véracité ce morceau d’anthologie, mais l’EM3-PRO y ajoute encore un petit supplément de vie… qui fait toute la différence… L’EM2-IFi propose lui, un jeu d’excellent niveau également que le SM2 ne peut atteindre.

>> Art Mengo – Live Au Mandala / “Mon Voisin » / 1997

Café concert, salle très intimiste réservée à une poignée d’auditeurs.

SM2 universel

L’ambiance petite scène intimiste est bien traduite, l’enregistrement est de qualité et le SM2 en profite à plein. La voix caractéristique avec son coté granuleux, rauque passe avec facilité.

La batterie et la trompette chacun à sa place jouent avec plaisir, bien que la définition de la trompette  soit un poil meilleur que la batterie. Par contre le jeu de basse est quelque peu timide.

EM2-Ifi

Cette fois tous les instruments concourent à donner davantage de naturel, on est immergé sur la scène, comme si d’un coup on avait gagné quelques rangs ! La batterie et percussions impriment davantage leur marque, et la basse s’impose également. L’ensemble y gagne grandement en relief.

EM2-PRO

Le morceau s’installe avec une réverbération très légère apportant une aération supplémentaire. Le jeu est très équilibré, la voix encore plus granuleuse passe avec plus d’aisance, ce registre est bien campé, légèrement en avant. L’échange avec le saxophone est criant de vérité, et au fond la batterie mène le tempo, accompagné de la basse qui a largement gagné en définition et consistance. Tout est retranscrit avec une autorité manifeste, c’est clair, propre et efficace, le gap est conséquent vis-à-vis de l’EM2-Ifi démontrant par là son excellent potentiel !

EM3-PRO

Dès les premières notes, l’échange basse batterie est beaucoup plus lisible, ça claque plus, la section basse est encore davantage présente, mais souffre toutefois d’un léger traînage. La séparation des instruments est améliorée par rapport à l’EM2-PRO. Par contre l’effet de salle, la réverbération sont moindre, donc l’ambiance est moins bien transcrite, un peu comme si le preneur de son s’était rapproché des musiciens, la « petite réverbération » fort agréable de l’EM2-PRO est donc beaucoup moins présente.

Verdict :

L’EM3-PRO va plus loin sur des critères de précision, de définition, et de séparation des instruments, mais le côté vivant, pêchu, présent de l’EM2-PRO fait défaut, conséquemment je préfère le rendu de l’EM2-PRO sur ce morceau. L’EM2-Ifi propose une écoute de bonne facture avec un naturel affirmé en comparaison au SM2.

>> Charly Antolini – In The Groove / “Jesus Christ Superstar” / 1980

Batteur de génie, au sein d’une petite section Jazz, cet artiste délivre son talent, c’est beau à pleurer, il faut je vous le conseille avoir au moins une fois écouté ce disque, et vous ne regarderez plus jamais une batterie avec la même vision !

SM2 universel

N’y allons pas par quatre chemins, mais cet enregistrement est exceptionnel, tant d’un point de vue technique que musical, ce morceau est révélateur du potentiel de la dynamique, et de la tenue en puissance de tous système Hi-Fi. Un solo de batterie, où la virtuosité de l’artiste est mise en exergue ! Les SM2 suivent et c’est le moins que l’on puisse dire. Les roulés de caisses claires sont rapides, définis, on ressent très bien les impacts sans confusion ni effort de concentration particulier. A la fin du morceau l’artiste se permet d’user de deux grosses caisses jouées sur chaque pied. La prise de son est réalisée pour que chaque voie bénéficie d’une grosse caisse, et les SM2 assurent sans broncher, on sent très bien le dialogue entre chaque voie, plus la partition des autres instruments !

EM2-Ifi

On retrouve ici les qualités délivrées par le SM2, mais subjectivement la dynamique est accrue, détourée, les coups de grosses caisses modulent davantage, on ressent davantage la peau vibrer.

Les cymbales gagnent également en clarté, puissance et séparation avec le reste du message. L’EM2-Ifi propose une écoute beaucoup plus tendue, avec une section grave mieux maitrisée et davantage d’aération, de profondeur également dans les 2 dimensions.

EM2-PRO

l’EM2-PRO rend justice à ce morceau sans faillir, cela fuse de toute part, les cymbales tressautent en respectant la réverbération, on sent même à l’instar de ce que j’ai pu découvrir sur mon système de référence à domicile, les mouvements de ces dernières après avoir été frappées ! Par rapport à l’EM2-Ifi, l’EM2-Pro ajoute une dose que je qualifierais de sérénité. On joue dans la cour des grands ! Tous les registres gagnent en consistance, et volume, quelle puissance ! En un mot on s’approche fortement d’un son réaliste fourni lors de l’écoute directe Au final, les roulés sonnent comme un fusil d’assaut en mode automatique, démentiel, et les coups du final de grosses caisses et tout bonnement magistral ! Un régal sur les EM2-PRO !

EM3-PRO

Au vu de l’effet produit par l’écoute de l’EM2-PRO, on se pose des questions quant à la prestation que va réaliser l’EM3-PRO, mais alors là, comme évoqué ci-dessus c’est beau à pleurer, non seulement l’EM3-PRO traduit le morceau avec le même brio que l’EM2-PRO, mais il lui ajoute ce supplément d’âme avec une articulation et ouverture sur les échanges dans la section grosses caisses à tomber à la renverse. Les peaux sonnent avec un naturel déconcertant, et une dynamique que l’on ne croirait pouvoir atteindre avec des Ears ! Exceptionnel, on est au concert !

Verdict :

EM3-PRO remporte la mise sans appel, mais l’EM2-PRO propose une écoute de très grande qualité également. Ce morceau est intransigeant et est capable de mettre à genoux tout élément Hi-fi non digne de ce nom. Par là il faut y voir que le SM2 et EM2-Ifi réussissent une prestation plus qu’honorable dans leur gamme respective !

>> Bernard Lavilliers – Nuit d’Amour / “Betty” / 1981

Est il nécessaire de présenter ce morceau ? je vous épargnerai cet affront ! :)

SM2 universel

Voix + guitare impriment d’emblée la densité intimiste du morceau. Les respirations et les doigts sur les cordes courant passent avec aisance et relief montrant une fois encore l’excellente sensibilité des SM2.

EM2-Ifi

Les cordes distillent maintenant davantage leur côté métallique dans le bon sens du terme, les pincements de doigts crissent de manière plus appuyée. La scène a gagné en épaisseur et densité. Quant à la voix elle est cette fois teintée d’une émotion viscérale.

EM2-PRO

Quelle fluidité, quelle émotion, difficile de se concentrer à vouloir disséquer le morceau tellement l’emprise est conséquente ! En tous cas la voix gagne encore en émotion, et occupe plus d’espace comme si il en était besoin vu le niveau déjà atteint par les EM2-Ifi.

EM3-PRO

2 mots : naturel, émotion, inutile d’en dire davantage

Verdict :

EM3-PRO sans équivoque, et pourtant les EM2-PRO affichent déjà la couleur ! EM2-IFI et SM2 remplissent le deal avec la densité de mise.

>> Patricia Barber – Moderncool / “You & The Night & The Music” / 1998

Chanteuse de jazz de grand talent, enregistrement de toute beauté, label Blue Note…

SM2 universel

Jeu de Contre basse facile à suivre, on aimerait là également plus d’aération et d’articulation dans ce registre afin d’épauler davantage la rythmique. La section batterie/percussion et quant à elle de toute beauté, claquant à souhait avec un niveau et un naturel affirmé. Le piano sonne magnifiquement tout en puissance et subtilité à la limite de la saturation sans jamais être agressif. La voix est naturelle ne souffrant d’aucune sifflante, la sensibilité des SM2 laisse transparaître toutes les émotions de cette grande artiste.

EM2-Ifi

De prime abord c’est sur la voix que la différence est la plus conséquente, lui rendant un timbre plus fin, tirant davantage sur l’intelligibilité. Les attaques de pianos sont plus rapides et puissante avec des extinctions de notes moins écourtées. Cymbales et batterie prennent davantage de corps et s’octroient un gap conséquent en précision, spatialisation et naturel.

EM2-PRO

Cette fois encore, on ne peut lutter, les EM2-PRO sont vraiment dans leur élément sur ce type musique composée de Voix piano et Contre Basse/batterie, tous les registres gagnent en intensité avec un naturel et homogénéité. C’est vif, piquant, dynamique, puissant, émotionnel !

EM3-PRO

La voix gagne en assise, on a vraiment l’impression que la chanteuse vient vous sussurer dans les oreilles. La contre basse vibre comme jamais, et en arrière plan la batterie reste bien lisible.

Tout est propre et à sa place.

Verdict :

Tout comme les impressions émises sur le morceau « Art Mengo – Live Au Mandala / Mon Voisin » L’EM3-PRO apporte beaucoup de chaleur de consistance au message, seulement la vivacité et la bonne humeur communicative des EM2-PRO restent sans égal pour assurer une excellente prestation. L’EM2-Ifi n’est pas en reste également, proposant une écoute s’approchant dans une moindre mesure à celle de l’EM2-PRO. Les SM2 réussissent également à proposer une écoute homogène et musicale.

>> Bjork – Vexpertine / « Pagan Poetry“ / 2001

Quand Bjork nous concocte un album axé sur les jeux de voix

SM2 universel

Morceau orienté très électro dans l’univers très particulier de l’artiste. Cela fourmille de détails, les SM2 ne sont pas désorientés et ne simplifient pas le message. Ils sont en effet capable de retranscrire les différentes atmosphères du morceau tant lorsque la subtilité est de rigueur où lorsque les envolées instrumentales en nombre et en puissance s’installent avec une grande intensité. A noter ici également un léger manque d’articulation dans le bas du spectre, mais l’allégresse et la dynamique ne s’en trouvent pas pour autant altérées.

EM2-Ifi

D’entrée comme on dit ça pulse au bon sens du terme ! La voix démontre une capacité dynamique hors du commun imprimant une intensité au morceau. Cette fois on est capable de mieux sentir le travail de la prise de son à savoir l’étagement des plans sonores entre voix principale et secondaire que le SM2 ne retranscrivait pas avec la même évidence. Musique et voix font corps ensemble !

EM2-PRO

Ici encore la voix se renforce au niveau humanisation, et toute l’orchestration prend une toute autre dimension tant en placement qu’en rigueur d’exécution. Point de place à l’approximation, le caractère neutre de l’EM2-PRO prend ici toute sa dimension. Pas grand-chose à reprocher !

EM3-PRO

La voix présente plus d’assise comme maintes fois comparée sur les EM2-PRO, par contre toutes les subtilités du message complexe musical semblent moins aériennes rendant l’ensemble un peu moins rapide et enjoué.

Verdict :

Vivacité, émotion, rapidité de l’EM2-PRO sont inégalés sur ce type de message musical, bien que les voix soient mieux maîtrisées sur L’EM3-PRO. Donc homogénéité et émotion me font préférer le rendu de l’EM2-PRO.

>> The Alan Parsons Project – Ammonia Avenue / « Pipeline” / 1984

Morceau instrumental très dynamique, prise de son limite clinique.

SM2 universel

Morceau dynamique, enjoué, les SM2 ne sont pas piégés et savent le retranscrire avec autorité. Le jeu de batterie et la basse très présente assurent leurs rôles de coordination du morceau, la rythmique est au RDV, difficile alors de résister au plaisir et naturellement on se laisse transporter en accompagnant le rythme. La puissance se fait sentir avec plaisir, le saxophone y est sublime, on oublie même que l’on a « seulement » des Intras sur les oreilles !

EM2-Ifi

D’emblée par rapport aux SM2, on est surpris par le gain de dynamique dès les premières notes, une fois de plus les montées et transitoires s’installent plus rapidement garantissant clarté et impact précis à l’ensemble du message qui gagne en cohérence.

EM2-PRO

La batterie gagne en puissance et précision, sans débauches et avalanches de grave typé boomy, sans appel on est davantage immergé dans le bain musical avec de belles envolées qui dépassent largement le cadre de nos oreilles. On se surprend à taper du pied, et j’ai du mal à rester concentré sans me laisser envahir par le seul plaisir d’écouter sans autre forme. !

EM3-PRO

Confirmation de ce que je pressentais ce type de musique est faite pour les EM3-PRO, quelle dynamique, ils font la part belle au message avec une énergie communicative.

Verdict :

EM3-PRO sont ici intouchables, mais attention les EM2-PRO une fois de plus assurent avec brio en comparaison.

>> Pink Floyd – The Final Cut / “Two Suns In The Sunset “ / 1983

Quand Pink Floyd utilise les « restes de the Wall » pour nous concocter une ode à la gloire de Margaret Thatcher J. On y sent la grande influence de Waters qui tient cette œuvre à bout de bras, et y imprime sa marque de fabrique ! Pour l’anecdote est utilisé pour une des premières fois un micro de type Holophonique pour les prises de sons ayant pour but de retraduire de manière précise en trois dimensions de manière la plus fidèle possible la localisation des sources

SM2 universel

Morceau “noir“ à souhait où la batterie et saxophone y sont prépondérant, les SM2 y traduisent bien la prise de son à la limite de la saturation sur les parties chantées avec puissance. La partie dédicacée au solo de saxophone est vraiment de toute beauté.

EM2-Ifi

Meilleur séparation de la section voix par rapport au reste du message, gagnant au passage encore plus de puissance et de lisibilité. La batterie claque plus mais est moins envahissante que sur les SM2. Cette fois le saxophone tout en conservant sa puissance devient plus crédible.

EM2-PRO

Où l’on se rend compte que les EM2-PRO sont des EM2-IFI de compétition. Puissance accrue et aération sont de mises. La batterie s’est rapprochée d’au moins 3 mètres !. Les cris et champs vous harcèlent ! C’est un autre monde ! Et le saxophone vous vrille les oreilles comme jamais, une souffrance délicieuse, serais-je quelque peu masochiste J ? Non ce morceau est fait pour être joué en puissance et là force est de constater que c’est réussit !

EM3-PRO

Bien que le morceau présente davantage de puissance, cette fois la section basse batterie devient quelque peu envahissante pas par un volume trop conséquent, mais plutôt par un léger manque de définition, on ne retrouve pas les impacts claquants délivrés par l’EM2-PRO. Dommage car en contre partie cette fois la voix y est mieux définit et plus naturelle. L’ensemble présente toutefois toujours une belle énergie. Une section grave plus tendue, et il n’y aurait pas eu grand chose à reprocher tant le niveau délivré est de très grande facture.

Verdict :

Difficile de d’émettre un verdict, je pencherais pour les EM2-PRO qui dans ce contexte sont capable de délivrer davantage de naturel et de rapidité.

Conclusions

earsonics-sm2-003

L’intra universel SM2, seul Intra universel du catalogue actuel de EarSonics fait montre d’une belle musicalité, enjoué, doté de réelles performances dynamiques, il ravira les mélomanes, et musiciens cherchant l’émotion avant la rigueur analytique. Un intra qui vous comblera dans la durée sans effet de fatigue et d’ennui. Sa belle santé ne nuit pas au caractère naturel et homogène du message délivré. Il est en effet capable de traduire les émotions avec beaucoup de réalisme, surement à rapprocher à une section haut-médium aigu particulièrement bien travaillée lui permettant d’être rarement mis en grande difficulté sur les messages complexes, et ce même à fort volume, synonyme d’une rigueur et d’une grande qualité de fabrication. En définitive un intra pourvu de neutralité, mais que l’on ne pourrait taxer d’ennuyeux dans la durée loin s’en faut. On pourrait juste lui reprocher une certaine timidité dans le bas du spectre. Une section grave un peu « rond » manquant parfois d’un côté un peu plus tendu qui viendrait alors soutenir encore plus l’articulation, et l’intelligibilité et la luminosité, mais bon il nous gratifie par ailleurs de tellement de bonnes choses qu’en contre partie on ne peut lui tenir aucunement rigueur de cet aspect ! La solution ultime avant le passage aux « moulés » !

earsonics-em2-ifi-013

L’EM2-IFI pourrait quant à lui au premier abord être considéré selon un raccourci facile comme étant seulement la version « moulé » des SM2. Et bien justement non, son niveau de restitution nous démontre bien que ce n’est pas seulement son ramage qui diffère, mais bel et bien sa technicité supérieure lui autorisant une capacité accrue en termes de définition sonore. Il propose les bases des IEM de très haut niveau, c’est-à-dire : plus tendues, détourées, une sensibilité de belle facture lui autorisant des performances de premiers ordres sur des messages complexes et chaloupé. De plus de part sa personnalisation moulé, il vous garantit un meilleur confort, avec lui vous pourrez aborder des séances de plusieurs heures consécutives sans avoir à connaitre les douloureuses irritations concédées par les mousses avec une isolation et un confort accrus. Son seul défaut serait peut-être la montée en puissance d’intras universels proposant une course croissante aux nombre de transducteurs répondant à une demande forte du marché actuel. Mais ne nous y méprenons pas la qualité d’un Intra ne rime pas systématiquement sur ce critère. En résumé si votre budget est un peu court ne soyez aucunement frustré, la solution EM2-Ifi présente un choix de tout premier ordre pour une entrée en matière sur le moulé vous donnant la possibilité d’upgrader sur EM2-PRO ou EM3-PRO. Son sacerdoce est l’accès à la qualité du moulé haut de gamme à prix « light ».

em3-vs-em2-016

EM2-PRO & EM3-PRO de par leur conception ils sont destinés à un public averti du monde de l’audio Professionnelle, tous deux vont beaucoup plus loin en terme de musicalité donc l’amateur passionné et exigeant sera comblé dans le cadre d’une écoute nomade, seulement attention à bien respecter cette règle essentielle, à savoir privilégier un lecteur de qualité lisant des fichiers non compressé dans l’idéal. A noter que leurs transducteurs sont coulés entièrement dans la résine, cette technicité exclusivité d’EarSonics leur confèrent ainsi les propriétés suivantes :

- gain accru en isolation par rapport au monde extérieur
- vibration moindre des transducteurs ayant pour conséquence une robustesse de l’ensemble assurant la pérennité de l’IEM dans la durée, et permettant également une meilleure restitution sonore

em3-vs-em2-017

L’EM2-PRO délivre un son que je qualifierais de type « monitoring » avec lui soyez assuré de retrouver l’ambiance de la prise de son, il fait ressortir avec Maestria toute la couleur de l’enregistrement avec respect du timbre et de la focalisation des sources. D’aucun pourrait lui reprocher un côté un peu rentré, pour ma part, je lui trouve une belle neutralité se mettant au service de la musique sans artifices. En définitive, un IEM sympathique enjoué et terriblement efficace à l’aise dans toutes circonstances se prêtant avec autorité à tous types de registres musicaux. Ce caractère est d’ailleurs un avantage qui doit plaire aux ingénieurs du son et ravira le mélomane sensible à un univers musical éclectique.

em3-vs-em2-031

L’EM3-PRO quant à lui reprend les bases de l’EM2-PRO au niveau de sa signature acoustique avec une consistance plus définie dans la section grave, cela l’aide à camper la rythmique, donner de l’assise aux voix, les aigus filent également de manière plus naturelle. Il délivre une image sonore très large, lui permettant par la même de donner beaucoup de corps et relief à toute la palette musicale. Par contre il n’apprécie mais alors pas du tout les mixages approximatifs du type chargés dans le grave, cependant, n’est-ce pas là, la marque des produits à fort potentiel de révéler ce trait de caractère ? Si on devait émettre un bémol, et de manière relativisée, je souhaiterais que la section grave tout en conservant son niveau soit un peu moins « chauds et ronds » en imprimant davantage d’impacts tendus.

Inutile de distiller de trop long débats, si vous souhaitez approcher en nomade la qualité de votre système de référence cet IEM est un must qu’il faut considérer avec un intérêt certain !

Les +
- Qualité exceptionnelle de restitution avec une signature acoustique marque de fabrique se retrouvant sur toute la gamme
- Possibilité d’upgrade, garantissant pérennité et évolution souple du matériel à partir du modèle EM2-IFI
- Professionnalisme / SAV de qualité, alliée d’une grande disponibilité à l’égard du client

Les -
- Tarif élevé, mais à rappeler que le matériel est à destination première de l’audio professionnelle

Notation

- SM2 : 3/5
- EM2-IFI : 3,5/5
- EM2-PRO : 4,6/5
- EM3-PRO : 4,7/5

Site internet de la marque

Galerie photo complète