Deezer, le site n°1 en France de l’écoute de musique en streaming ne va pas bien… Après des rumeurs sur la démission de son fondateur et PDG Jonathan Benassaya la semaine dernière, c’est au MIDEM qu’on a appris le limogeage de ce dernier ! Les actionnaires, après avoir donné 6,5 millions d’euros en octobre dernier, seraient mécontents des performances du site et l’auraient poussé dehors. Il faut dire, que près de trois mois après le lancement de son offre Premium, Deezer n’aurait en effet recruté que 10 000 abonnés à son offre payante et 4000 souscripteurs à sa formule de streaming en qualité hi-fi sur le PC, selon le site Electronlibre. Un résultat d’autant plus décevant qu’au mois de novembre dernier, le site engrangeait 400 nouveaux abonnés par jour. Mais ce démarrage prometteur ne fut pas suivi du succès qu’il laissait escompter. Et au rythme où allaient les choses, l’objectif de Jonathan Benassaya de recruter 100 000 abonnés avant fin la 2010 n’avait aucune chance d’être atteint.

Du coup, quel avenir pour Deezer ? Certains parlent déjà d’une prochaine fermeture du service, ce qui à mon avis n’est pas à l’ordre du jour. Malgré les sommes astronomiques demandées par les Majors, le site engrangerait près de 700 000 euros par mois de recettes pour une audience de plus de 6 millions de visiteurs uniques, sans compter les différentes levées de fonds. Il faut donc remettre les choses à plat et surtout repenser les offres que propose Deezer, car il y a toujours moyen de faire quelque chose de bien, avant d’envisager le pire. Pour exemple son principal concurrent, Spotify est lui en passe de réussir une levée de fonds de 100 millions d’euros auprès de fonds asiatiques !

deezer

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction