Je suis sûr que vous vous en doutez déjà mais nous n’avons pas l’habitude de tester des produits dits blancs sur le JDG mais comme on essaie de diversifier, pourquoi pas, hein ?

Plus sérieusement, ce test n’est pas là pour vous dire qu’on va faire maintenant des tests d’électro-ménager ou autres en place et lieu des smartphones, tablettes ou autres PC. En fait, quand Philips nous a proposé de tester un rasoir 3D, on s’est dit pourquoi pas, ça pourrait être fun.

Et comme dans nos têtes, ça devait être fun, alors on a décidé de faire quelque chose à notre image et ainsi, tester l’ensemble des usages autour de ce produit. Comme d’habitude, c’est en vidéo et ça vous attend dans la suite.

Je préfère vous mettre en garde parce que ce test vidéo pourra en choquer plus d’un ^^ Vous voilà prévenu !

Le Design

Il existe plusieurs modèles, celui qu’on a eu est visiblement le modèle d’entrée de gamme, le RQ1250/17 (à vous souhaits !). Il vous propose une bonne prise en main pour un rasoir électrique. La finition est plutôt bonne avec du plastique brillant sur le dessus et du caoutchouc sur le bas de l’appareil pour un meilleur grip et donc éviter qu’il ne vous glisse entre les doigts. Oui oui, c’est déjà arrivé avec d’autres rasoirs alors je préfère avertir, hein ?

Sinon, comme c’est la mode actuellement, on retrouve une mini-tondeuse pour vos petites pattes ^^ et sur le dessus, c’est la fameuse tête GyroFlex 3D !

Le Packaging

Je ne vais pas m’éterniser mais le packaging est des plus classiques avec le rasoir dont sa tête GyroFlex 3D (ouais, je sais, je me répète mais ça claque comme nom), le socle de recharge et une brosse de nettoyage. Classique donc. On notera sous le socle de petites ventouses pour bien se fixer sur une surface plane comme on a l’habitude de voir dans une salle de bain. A noter aussi sur les versions «deluxe » en option un petit écran affichant le temps restant pour la recharge ainsi qu’un bloc auto-nettoyant « Jet Clean » pour le rasoir.

Pourquoi 3D ?

Même si vous n’avez pas encore subit la déferlante 3D, on l’a à toutes les sauces en ce moment avec la TV, les consoles de salon, les consoles portables, les smartphones ou encore les tablettes.

Mais dans le monde du rasoir, je ne vois pas, si ce n’est évidemment profiter un peu de l’effet de vague initié par les constructeurs de TV. Et évidemment, vous vous imaginez bien qu’on ne parle pas de la même 3D là.

Du coup, d’après Philips, c’est pour 3 technologies :

  • Gyroflex 3D : Mouvement tridimensionnel pour épouser le contour du visage avec le plus de précision possible.
  • Aquatec : le rasoir est 100% waterproof
  • UltraTrack : il y a 3 têtes sur le rasoir, chacune composée de 3 anneaux, ce qui permet de couper tout type de poils dans la limite du raisonnable, barbes de 3 mois s’abstenir.

A côté, on avait quelques questions et la marque nous a communiqué quelques éléments de réponses. Evidemment, c’est l’ « Équipe Marketing Soins Masculins Philips France » qui répond alors attendez-vous à de l’auto-promo.

  • Pourquoi l’avoir appelé 3D ? Et non autre chose ? La confusion avec le monde hi-tech est-elle voulue ?
    => 3D en référence au mouvement tridimensionnel du rasoir : 3 mouvements indépendants (pivot central, flexibilité vers l’intérieur et vers l’extérieur) qui permettent un suivi des contours.

  • On se doute qu’il y a du travail derrière un tel produit, mais quels sont vos démarches pour innover dans ce domaine ?
    => Philips mesure la satisfaction des consommateurs en permanence concernant les produits déjà lancés afin d’améliorer les gammes à venir. Par ailleurs, Philips travaille en partenariat avec des sociologues et des instituts d’études pour anticiper les grandes tendances et les nouveaux besoins des consommateurs. Philips mène aussi une veille technologique très soutenue afin d’apporter au plus vite les réponses les plus adaptées aux besoins des consommateurs détectés dans nos études.

  • Combien de temps de développement pour un rasoir ? Et en particulier celui-là ?
    => Selon les gammes, environ un à deux ans, mais en bénéficiant du savoir-faire acquis dans le passé…

  • Vous parlez de brevets, combien exactement de brevets sont utilisés sur ce rasoir ?
    => Pas de réponse

  • Electronique et Eau ne font pas souvent bon ménage, comment fonctionne la technologie Aquatec ?
    => Tout le design technique du SensoTouch 3D est pensé pour que toutes les parties « vitales » du rasoir soient complètement isolées. Les matériaux sont également conçus pour résister à la fois à l’eau mais aussi aux produits cosmétiques.

  • Pourquoi avoir proposer ce produit au JournalduGeek ? Quel est votre cible de client ?
    => Le SensoTouch 3D s’adresse à des consommateurs tendances et désireux de s’offrir le meilleur en matière de technologie pour obtenir le meilleur rasage que Philips propose à ce jour.

Et enfin :

  • Faut-il être Geek ou Poilu pour utiliser un rasoir 3D ? ^^
    => Les 3

Prise en main en vidéo SVP

Et franchement, il faut que vous voyez cette vidéo :)

Mais suite à la vidéo, et parce que ce test a été effectué sans la moindre participation de Philips, on leur a montré quand même la vidéo et accordé un droit de réponse à l’ « Équipe Marketing Soins Masculins Philips France »

  • Hey les Drôles de Mecs, pour recharger la batterie de votre rasoir, vous devez en effet vous munir non seulement du câble mais aussi de la station d’accueil. En raison de la possibilité d’utiliser n’importe quelle mousse ou crème de rasage, nous n’avions pas le choix donc oui il faut prendre tout avec vous si vous déménagez mais à raison de 3 minutes par rasage, vous avez 30 jours d’autonomie et en plus je suis sûr que vous ne vous rasez pas pendant les vacances :-)
  • Si tu es poilu comme les ZZtop, OK, tu dois utiliser une tondeuse avant de te raser avec le SensoTouch 3D. Sinon pas besoin, même les gros poilus peuvent utiliser directement le rasoir sans passer par l’étape tondeuse
  • Les Drôles de Mecs j’aurais bien voulu vous voir en vidéo sous la douche et tester le fait que l’on peut utiliser SensoTouch 3D également sous la douche !
  • Enfin effectivement il n’est pas possible de visionner un film 3D avec. Par contre vous apprécierez la technologie tridimensionnelle du rasoir qui épouse parfaitement votre peau de Drôles de Mecs

A très vite pour de nouvelles enquêtes ou tests high-tech :-)

Conclusion

Pour le fun et parce que c’est bientôt l’été, nous avons été 3 à tester ce produit, Greg, Geo, notre développeur sur le JDG et moi-même (bah oui, il fallait bien un asiatique !). Pourquoi 3 ? Et bien pour avoir trois types de configurations et puis c’était drôle alors on y est allé franco dans notre délire, surtout qu’il fallait se détendre après cette nouvelle version du JDG.

Dans tous les, ça marche plutôt pas mal et c’est un bon produit. Par contre, tout le monde ne mettra pas de 200€ à 400€ dans un rasoir mais si vous passez le pas et si vous êtes du genre poilu, vous ne le regretterez pas !