Deux infos sont aujourd’hui évoquées par notre confrère François Sorel; la première, qui intéressera ceux souhaitant renouveler leurs mobiles est que Free aurait signé un accord avec Sofinco, l’établissement de crédit. Xavier Niel, le fondateur de Free, avait en effet exprimé plusieurs fois son total désaccord avec la politique du mobile subventionné, qui permet d’acquérir certes un mobile pour quelques euros, mais qui au final gonfle la facture bien au delà du prix réel du terminal mobile. Les formules proposées intriguent depuis beaucoup, car rares sont les gens souhaitant payer comptant leur téléphone plusieurs centaines d’euros.

Mais la vraie question, c’est le « quand », quand Free Mobile lancera t’il la commercialisation de ses offres. Contractuellement, lors de l’obtention de sa licence, Free Mobile s’est engagé auprès de l’ARCEP à lancer son offre au en janvier 2012, le cas échéant des pénalités étant encourues. C’est d’ailleurs sur cette échéance que Free Mobile communique depuis le premier jour. Néanmoins tous les observateurs soulèvent que Free Mobile a tout intérêt à se lancer avant cette date, et plus particulièrement avant la période des fêtes de Noël, habituellement très propices aux opérateurs mobiles.
Légalement, une seule obligation là encore liée à l’obtention de la licence, couvrir 27% du territoire pour pouvoir lancer ses offres. Et c’est là que notre confrère révèle que ce cap des 27% pourrait être franchi dès Novembre. Dès lors, après une inspection de l’ARCEP visant probablement à vérifier ces engagements de couverture, Free Mobile aurait le droit d’utiliser sa licence.

Et concernant les 73% du territoire non couverts ? rappelons que Free Mobile a un accord d’itinérance avec Orange, portant sur la 2G et la 3G (concrètement aussi bien la voix que la data) et qui s’ouvre dès que Free aura couvert 25% du territoire en propre.

Alors, Free Mobile, en novembre, décembre, janvier ? Tous ceux connaissant Free connaissent aussi son très grand goût pour le retard; néanmoins l’enjeu étant tellement important pour l’entreprise, certains se perdent à rêver d’un lancement dans les prochaines semaines.

via Twitter