Depuis la localisation du système d’exploitation de Microsoft en Russe en septembre dernier, les ventes de Windows Phone ont explosées sur le territoire.

En l’espace de 6 mois, il s’est donc vendu plus de 250 000 terminaux sous Windows Phone 7 soit une moyenne de près de 42000 terminaux par mois.

L’IDC, institut spécialisé dans les mesures des performances de vente de biens de consommation affirme même que si la dynamique se poursuit, les 3% de parts de marché en 2011 pourrait passer à 14% en 2012 alors que les prévisions 2012 pour iOS tablent sur 9% :

Les résultats publiés aujourd’hui indiquent que la nouvelle plateforme mobile de Microsoft est à même de dépasser le nombre de terminaux iOS vendus sur le territoire Russe

A l’occasion d’une conférence de presse, Microsoft Russie s’est félicité de ces bons résultats soulignant qu’ils dépassaient les attentes et que le système était bien parti pour effectuer un meilleur démarrage qu’Android en 2009.

L’étude montre également que la pénétration marché est accompagnée d’un retour utilisateur très positif et prometteur puisque ce ne sont pas moins de 98% des utilisateurs de Windows Phone qui se disent satisfait de leur terminaux, et 94% de ces derniers recommanderaient un Windows Phone à leurs amis.

Les détails de la présentation de l’IDC (disponible ici) montrent, et ce n’est pas une surprise que c’est encore une fois Nokia qui porte les ventes de Windows Phone vers le haut sur le territoire Russe, encore un indicateur s’il était nécessaire de le rappeler que le finlandais détient là sa poule aux oeufs d’or, Microsoft en substance et les déclarations de son PDG sur l’aventure Windows Phone ne font que nous conforter dans cette opinion.