Selon Joseph Kunches, expert de la météo spatiale à la NOAA, la plus puissante éruption solaire enregistrée ces 5 dernières années devrait (à partir de jeudi) provoquer un bombardement de particules électromagnétiques (lancées à une vitesse de 6,44 millions de km/h) susceptibles de perturber nos communications par satellite, nos systèmes GPS, nos réseaux de distribution électriques et contraindre certaines compagnies aériennes à modifier leurs itinéraires afin d’éviter les régions polaires.

Ayant eu lieu mardi soir, ses effets devraient en effet se faire sentir jeudi à partir de 12h GMT et durer jusqu’à vendredi selon les prévisions établies par l’Administration Nationale des Océans et de l’Atmosphère (NOAA).

De son côté, la NASA estime quant à elle qu’il ne soit pas nécessaire de prendre des mesures particulières pour l’équipage de la Station Spatiale internationale (ISS) qui ne devrait pas être en danger et précise que « l’augmentation du nombre d’éruptions solaires est normale au regard des cycles d’activités du soleil de onze années, qui, pour cette période devrait atteindre son maximum en 2013″.

Côté positif de la chose pour les passionnés d’images que nous sommes, Joseph Kunches précise également que cette tempête solaire devrait probablement donner naissance à de spectaculaires aurores boréales en Asie Centrale jeudi soir. Donc si vous avez la chance d’être dans le coin, préparez vos APN.