Le constructeur NZXT capitalise sur son très bon Phantom avec une version au goût du jour présentée aujourd’hui. Baptisé Phantom 820, ce boîtier au format grande tour mesure 241 x 650 x 612 mm et accepte les cartes mères jusqu’au format E-ATX.

Intégralement filtrés, les entrées d’air consacrées aux ventilateurs conservent les lignes polygonales qui ont su faire le charme de la gamme du constructeur. On retrouve donc avec plaisir les LED au niveau des slots PCI et du panneau arrière de la carte mère ainsi que le système de montage des unités 5,25 pouces enfantin.


De série, le Phantom 820 embarque un système d’éclairage intérieur et extérieur à quatre variations : orange, vert, rouge, bleu. L’ensemble est contrôlé par une unité accessible au niveau du capot du châssis.

Un rhéobus sert également à réguler jusqu’à quatre ventilateurs (trois livrés de série) : Un de 200 mm en façade, un de 200 mm sur le dessus et un dernier de 120mm à l’arrière. Ce rhéobus est par ailleurs relativement puissant pour un modèle livré au sein d’un châssis puisqu’il est capable de délivrer 15 Watts par canal.

En matière de refroidissement, il ne faut pas laisser la maigre livraison de série vous inquiéter outre mesure, le Phantom 820 est capable d’accueillir sans modifications aucunes un radiateur triple (3x120mm) au dessus en configuration push/pull (90mm d’espace total) un radiateur double en bas (en sacrifiant une cage à disques durs) en configuration push/pull et un emplacement mobile est prévu pour un dernier ventilateur de 120/140mm au niveau de la première cage pour disques durs.

En ce qui concerne ces mêmes disques durs, le Phantom 820 embarque quatres baies 5,25 pouces, six baies 3,5 pouces et six baies 2,5 pouces.

En matière de connectique, on retrouve le duo de prises jack, quatre ports USB 2.0, deux ports USB 3.0 et enfin un lecteur de cartes SD.


Disponible en trois coloris : noir blanc et gris « gun metal », le Phantom 820 est attendu en France au mois de novembre prochain au tarif public conseillé de 250 euros.