Le monde des supercalculateurs est une chose curieuse. Les différents laboratoires se disputent la première place du classement des superordinateurs les plus rapides à coup de petaflop, et aujourd’hui, c’est le Titan qui s’impose comme le leader.

Détrônant le Sequoia, le Titan a été développé par le laboratoire d’Oak Ridge, dans le Tennessee. Et il en a dans le ventre, le Titan, puisqu’il a atteint la vitesse de calcul de 17,59 petaflop, contre 16,32 pour le Sequoia. Une prouesse due notamment au 19 000GPU Tesla K20X de NVidia.

Cette vitesse de calcul est tout sauf inutile, puisque le Titan sera utilisé dans le domaine de la recherche, notamment en ce qui concerne le réchauffement climatique. Il sera également utile pour effectuer des recherches sur les moteurs du futur, sur les carburants écologiques, et pour permettre aux scientifiques de faire une partie de Solitaire de temps en temps.