Comme quoi, Apple et Google peuvent bien cohabiter ensemble… Les deux géants américains viennent en effet de s’allier pour une proposition commune de 500 millions de dollars afin de racheter les 1100 brevets appartenant à Kodak ! Cela devrait éviter aux deux sociétés de se battre une nouvelle fois en justice, mais surtout de dépenser plus puisque cette somme correspond au minimum ordonné par le juge qui s’occupe de la faillite de la société !

Le grand perdant dans l’histoire devrait donc être Kodak qui ne profitera pas d’une concurrence acharnée pour ses brevets et qui estimait que son portefeuille valait autour de 2,5 milliards de dollars ! Affaire à suivre.