Les porteurs de lunettes correctrices peuvent souffler : eux aussi pourront porter un module Glass. Google l’a annoncé sur la page Google+ dédiée au projet, ce qui est somme toute une bonne nouvelle.

Greg_Glass_frames

Le moteur de recherche explique que le design du périphérique (cadre et lentille) est modulaire et en tant que tel, il pourra s’adapter aux verres correcteurs prescrits par un ophtalmo. Cependant, le modèle Explorer Edition, destiné aux développeurs et qui ne devrait plus tarder à leur être livré, ne sera pas compatible. Google ne précise pas non plus si ce sera le cas avec le modèle grand public attendu pour la fin de l’année.

Pour prouver ses dires, Google joint à cette annonce une photo de Greg Priest-Dorman, pionnier de l’informatique portable et membre de l’équipe Glass, portant le module avec ses lunettes correctrices.