Rien ne meurt vraiment. En octobre 2012, Amazon mettait ainsi fin à l’aventure DX pour le Kindle, en même temps que le distributeur lançait le Kindle Paperwhite. À l’époque, le vice-président d’Amazon, Jay Marine, précisait que l’entreprise en avait terminé avec cette liseuse géante et que les tablettes de 10 pouces avaient remporté la bataille.

miranda-main-hero._V189854680_

Mais c’était sans compter sur la résilience de ce modèle ! Amazon a donc annoncé le grand retour du Kindle DX dans son catalogue, aux États-Unis du moins, où il est proposé à 299$ – soit le même tarif auquel on l’avait abandonné. Cependant, ce retour du diable-vauvert pourrait n’être que temporaire. Amazon n’a rien précisé sur ce sujet. S’agit-il d’un surplus de stock à écouler ?

Le Kindle DX intègre un écran E Ink de 9,7 pouces (1.200 x 824) sans la technologie Paperwhite, un stockage de 4 Go (équivalent à 3.500 ouvrages numériques), le support de la 3G dans le monde, une autonomie comprise entre deux à trois semaines avec une seule charge. En France, Amazon ne propose pas ce modèle, même si c’était le cas avant sa première mort.