Qui n’a pas aujourd’hui son remplaçant pour Google Reader ? Le service de lecture et de synchronisation de flux RSS de Google ferme ses portes le 1er juillet, mais ce ne sont pas alternatives qui manquent.

Screen-Shot-2013-06-21-at-3.45.15-PM

Feedly a ainsi mis en route son cloud de synchronisation que l’on retrouvera très bientôt dans plusieurs applications mobiles. Digg va ouvrir son propre Reader en version beta publique le 26 juin. Et sans prévenir, voilà qu’AOL, autre revenant de l’industrie internet avec Digg, a mis en place une version beta privée de son propre Reader !

Visiblement, l’affaire n’était pas faite pour être découverte puisqu’il est impossible de s’enregistrer pour espérer récupérer une invitation. En revanche, quelques détails apparus ici ou là laisse penser à une vraie alternative à Google Reader. Les développeurs auront ainsi accès à une API, il sera possible de se connecter au service avec son compte Facebook, Twitter, Google+ et AOL bien évidemment, et l’importation de fichiers OPML (comme ceux que génèrent Google Reader) sera proposée.

AOL Reader sera disponible en version de bureau, mais également sur smartphones et tablettes (surtout des terminaux iOS, visiblement). Quant à savoir quand, cela reste encore à définir…