Si vous n’êtes pas encore au courant, Google Reader ferme ses portes aujourd’hui ! Le lecteur de flux RSS n’est déjà plus disponible chez certains utilisateurs et le sera pour tout le monde dans quelques heures, malgré la grogne des utilisateurs et la multiplication des pétitions ces derniers mois. Il ne vous reste donc plus beaucoup de temps pour sauvegarder vos données via Takeout et aller voir ailleurs, mais où ?

En mars dernier, nous vous donnions 3 alternatives lors de l’annonce de la fermeture de Google Reader, 4 mois après en voici d’autres, car entre temps de nouveaux services ont vu le jour.


Feedly

Durant ces derniers mois, Feedly n’a cessé d’évoluer pour devenir le remplaçant numéro 1 de Google Reader. Passé maintenant sous sa propre techno, Feedly dispose d’applications mobiles, en plus de sa version web. Assez simple à utiliser, notamment pour importer vos données, Feedly propose des fonctions de partage, de personnalisation et de recommandation. Si pour moi, Feedly n’est pas encore 100% optimisé comme l’était Google Reader, le nombre d’utilisateurs croissant devrait faire rapidement évoluer le service et effacé les erreurs de jeunesse. Attention, l’interface n’est pas intégralement en français et une version payante devrait prochainement arriver.

img-hero-full-600x275

Netvibes

Pionnier dans le domaine, Netvibes a toujours été le principal concurrent de Google Reader. Cette start-up française, rachetée par Dassault System propose un lecteur de flux aussi performant que Google Reader, avec de nombreuses fonctionnalités, personnalisation, partage, organisation… Mais Netvibes a aussi un autre atout, c’est sa partie « Dashboard » sur laquelle vous pourrez avoir de nombreux widgets et organiser vos flux différemment (thématiques, envies, intérêt…). Depuis toujours Netvibes a développé sa propre technologie et ne dépendait absolument pas de l’API Google Reader. Point négatif, la version mobile est très moyenne alors qu’aucune application mobile n’est disponible.

netvibes-600x342

Digg Reader

Nouveau venu, Digg Reader a fait une entrée remarquée avec une interface épurée et ergonomique. Bien pensé, Digg Reader souffre encore de quelques bugs liés à sa jeunesse, notamment au niveau du rafraîchissement des flux, et d’un manque de certaines fonctionnalités essentielles, mais on espère que cela sera rapidement réglé. Comme les autres, l’import de vos données se fait sans souci. Digg Reader dispose également d’une application iOS mais pas encore Android.

diigreader

The Oldreader

The Oldreader est un lecteur de flux RSS assez simple, basé sur les mêmes fonctionnalités que Google Reader. En français, ce dernier offre une ergonomie classique et importera vos données sans problème. Par contre il ne dispose d’aucune application mobile pour le moment.

old

newsblur

Autre alternative assez complète, newsblur est un petit nouveau qui est maintenant lui aussi indépendant de Google Reader. Il propose un lecteur RSS assez classique avec des fonctionnalités de partager et d’organisation, mais une ergonomie peut être un cran en dessous des deux précédents services cités. Le site est par contre totalement en anglais et propose que 64 flux dans sa version gratuite, pour de l’illimité cela vous coûtera 1$ par mois.

header-web-600x337

AOL Reader

Dernier outsider, AOL qui s’est lui aussi lancé dans le bain avec un tout récent lecteur RSS : AOL Reader. Et c’est finalement une belle surprise ! AOL Reader est en anglais, toujours en bêta, mais il reste efficace, ergonomique et reprend de nombreuses fonctionnalités de Google Reader. Petit point négatif, mais qui devrait être corrigé, le rafraîchissement des flux est assez lent. Une version mobile est tout juste disponible alors que celle pour Android devrait arriver.

aol

Au final, difficile de vous dire d’aller là ou là, il faut les essayer tour à tour, découvrir ce qu’ils apportent et ce qui leur manque. Je n’ai pas trouvé d’alternative idéale à Google Reader, mais la façon de consommer l’information évolue tellement qu’il faudra bien s’y adapter. Avez-vous déjà fait un choix ? En voyez-vous d’autres ?

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction