Au contraire d’Apple pour qui un smartphone doit convenir à tous, Samsung n’hésite pas à fragmenter son offre, parfois jusqu’à la confusion (la gamme Galaxy Mega par exemple, dont vous trouverez le test de la version 6.3 ici).

note2_2323527b

Pour le Galaxy Note III, Samsung poursuivrait ainsi la stratégie initiée avec le Galaxy S3 puis le Galaxy S4, dont au moins trois déclinaisons ont été annoncées (Zoom, Active et Mini). Le futur phablet attendu début septembre en ouverture de l’IFA connaitrait lui aussi plusieurs moutures, quatre au moins d’après le site ETNews. Parmi ces versions, le fan hardcore pourra se jeter sur la mouture dotée d’un écran flexible et d’un châssis en métal, ce qui serait une première pour Samsung qui porte haut l’étendard du polycarbonate.

La taille d’écran de ces quatre modèles évoluerait entre 5,68 et 5,7 pouces, alors qu’une rumeur précédente annonçait 5,9 pouces. Le reste des caractéristiques techniques évoque un processeur Snapdragon 800 quad-core cadencé à 2,3 Ghz et 3 Go de RAM.