A.I intelligence artificielle c’est pour demain à en croire les derniers travaux de scientifiques zurichois.

Ces derniers ont mis au point des puces électroniques aptes à imiter le fonctionnement du cerveau humain. Ces dernières seront capables de « mémoire, prise de décision et discernement » selon l’Université de Zurich où travaillent ces chercheurs. En effet, elles ont réussi haut la main un test requérant ces qualités.

i-robot

Une fois implantées, ces puces « neuromorphiques » pourront traiter des informations en temps réel, au moyen de circuits électroniques qui seront semblables à un vrai cerveau en termes de taille, de vitesse et de consommation d’énergie notamment. Par ailleurs, une fois configurées, elles pourront effectuer des actions spécifiques.

« Le défi c’est de construire un système qui s’approche le plus du cerveau humain » a déclaré Giacomo Indiveri, professeur à l’Université de Zurich dans le communiqué publié par l’AFP.

À terme, ces puces « neuromorphiques » pourraient servir dans le domaine de la robotique « pour permettre à des robots d’évoluer en autonomie dans des univers, sans être guidés par télécommande« , poursuit le professeur.

Je vais aller me replonger dans I, Robot

 

Article rédigé par Elodie C.