A.I intelligence artificielle c’est pour demain à en croire les derniers travaux de scientifiques zurichois.

Ces derniers ont mis au point des puces électroniques aptes à imiter le fonctionnement du cerveau humain. Ces dernières seront capables de “mémoire, prise de décision et discernement” selon l’Université de Zurich où travaillent ces chercheurs. En effet, elles ont réussi haut la main un test requérant ces qualités.

i-robot

Une fois implantées, ces puces « neuromorphiques » pourront traiter des informations en temps réel, au moyen de circuits électroniques qui seront semblables à un vrai cerveau en termes de taille, de vitesse et de consommation d’énergie notamment. Par ailleurs, une fois configurées, elles pourront effectuer des actions spécifiques.

« Le défi c’est de construire un système qui s’approche le plus du cerveau humain » a déclaré Giacomo Indiveri, professeur à l’Université de Zurich dans le communiqué publié par l’AFP.

À terme, ces puces « neuromorphiques » pourraient servir dans le domaine de la robotique “pour permettre à des robots d’évoluer en autonomie dans des univers, sans être guidés par télécommande“, poursuit le professeur.

Je vais aller me replonger dans I, Robot

 

Article rédigé par Elodie C.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction