Avec les voitures volantes, les jetpacks font partie de l’imaginaire futuriste des années 50 quand on évoquait les années 2000. Malheureusement, ni les caisses volantes, ni les jetpacks ne font partie de notre quotidien, ce qu’on ne peut que déplorer.

homep12

Si les voitures volantes n’existent toujours pas (exception faite de quelques modèles uniques qui ressemblent plus à des avions à quatre roues), il existe au moins un jetpack qui pourrait trouver son chemin dans les boutiques. Il s’agit du modèle développé par Martin Aircraft, qui a reçu le feu vert des autorités néo-zélandaises pour pouvoir voler – un permis qui servira aux tests, pour le moment. Le dernier prototype, fruit de 30 années de labeur de la part de Glenn Martin, est censé pouvoir être utilisé par tout un chacun sans compétences particulières en matière de vol.

L’engin se pilote via deux joysticks, il est équipé d’un parachute (mieux vaut prévenir) et a le bon goût de ne pas être moche. Les premiers exemplaires destinés à l’armée et aux services d’urgence seront livrés mi-2014, tandis qu’un modèle grand public est attendu dès 2015. Le prix n’a malheureusement rien de bon marché, puisqu’il devrait s’établir entre 150.000 et 250.000$. Durant les tests, il sera inutile de songer à tutoyer les cimes des buildings : il sera interdit de dépasser les six mètres de haut.